Le derby revient au Racing

Publié le 10/03/2013 - 04:56
Mis à jour le 15/04/2019 - 17:37

Après leur énorme succès populaire, la semaine dernière, contre Côteaux-de-Seille, les footballeurs bisontins ont décroché une victoire importante (3-2) contre leur voisin du Clemenceau. La première place est confortée.

Football (LR2)

PUBLICITÉ

Cette reprise n’est pas simple, mais le Racing a le mérite de gagner et d’enchaîner. A ce rythme, son accession en DH pourrait vite devenir une évidence. Encore faudra-t-il que les hommes de François Bruard corrigent certains vilains défauts, déjà entrevus la semaine précédente, contre leur dauphin. Un peu trop facile, mais surtout trop brouillonne, cette équipe a dû s’employer pour venir à bout d’un Clemenceau sans complexe.

C’est du reste la (jeune) formation de Lahouari Belhadj qui ouvrait la marque sur sa première occasion. L’excellent Belaribi finissant le travail d’un petit lob, seul face à Prévost (0-1, 17e). Un coup de poignard vite cicatrisé. Nettement revenus aux affaires, les locaux égalisaient logiquement après une grosse erreur défensive. Le penalty de Rangdet était repoussé par Zaffaroni, impuissant sur la reprise de Mebrak (1-1, 25e).

La dixième victoire

Les 550 spectateurs, en plein après-midi ( !), respiraient un peu, mais n’étaient pas dupes. Leurs favoris n’y étaient pas et Prévost devait s’employer face à Zemni (40e). Recadrés aux vestiaires, les joueurs de François Bruard semblaient faire le plus dur en prenant l’avantage par Salem, après une belle tentative, repoussée, de Mebrak (2-1, 47e), mais un nouveau relâchement était synonyme d’égalisation instantanée, sur corner, par Zemni (2-2, 49e).

Trop fébrile défensivement, le Clemenceau finissait par craquer sur une offrande d’Isabey pour Girod, qui ajustait, de près, le portier adverse (3-2, 58e). Dépassés physiquement, les joueurs du Clemenceau évitaient un score un peu plus lourd avec les montants de Mebrak et Salem (76e et 78e). Même dans la douleur, l’opération comptable, avec une dixième victoire (en douze matches) cette saison, est belle pour le Racing…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Championne de France à de multiples reprises, triple championne d’Europe, Marlène Devillez a presque tout remporté dans sa discipline. Néanmoins, une seule médaille manque à son palmarès : l’or au championnat du Monde. Un titre qu’elle tentera d’acquérir pour la première fois de sa carrière en Espagne, début juillet.

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

En l’espace de trois années, de 2010 à 2013, cette vététiste s’est transformée en réelle ambassadrice de son sport donnant l’envie à de nombreuses jeunes de s’inscrire dans des clubs de VTT. Julie Bresset a clairement tout gagné dans sa vie : titre olympique, titres mondiaux et titre nationaux. Elle est l'une des ambassadrices du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Cette grande première devrait rester dans les annales. En bâtissant ce festival Grandes Heures Nature de toutes pièces le Grand Besançon cherche à rentrer dans la cour des grands. Du 13 juin au 16 juin 2019, les organisateurs seront à pied d’œuvre pour accueillir les nombreux visiteurs et animer les multiples activités.

La DNCG envoie Sochaux en National

La DNCG envoie Sochaux en National

Sochaux, pourtant maintenu sportivement dans le championnat de Ligue 2 en terminant à la 16e place du classement, a été relégué en National par la Direction nationale du contrôle de gestion ce mercredi 12 juin 2019, au même titre que Nancy, son voisin lorrain. Le club a fait appel de cette décision un peu plus tard dans la soirée.

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

Atteint de la mucoviscidose, Paul Fontaine possède 55% de capacité respiratoire. Néanmoins, il repousse constamment ses limites pour réaliser ses rêves et atteindre des sommets. À l’heure actuelle, Paul espère un jour parcourir l’Atlantique à la Voile ou encore traverser l’Islande en courant. Il est l'un des ambassadeurs du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

A partir de ce jeudi et jusqu'au 16 juin 2019, le Grand Besançon organise le festival Grandes Heures Nature à Micropolis. Une grande première pour l'Agglomération, qui travaille sur ce projet depuis plusieurs années. Au programme notamment des épreuves d’outdoor et de nombreuses autres activités. 15 000 personnes sont attendues.

A la découverte de Sangé Sherpa, ambassadeur de Grandes Heures Nature

A la découverte de Sangé Sherpa, ambassadeur de Grandes Heures Nature

Né au Népal, Sangé Sherpa est arrivé en 2009 du côté de Besançon. Lors de sa venue dans la cité bisontine, il ne parlait que très peu français et ne connaissait pas le trail. Par la suite, il n’a pas fait les choses à moitié puisqu’il s’est lancé dans l’ultra-trail. Un sport de dingo dont il est l’un des meilleurs du monde.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.09
partiellement nuageux
le 17/06 à 18h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1016.04 hPa
Humidité
81 %

Sondage