Le fromage blanc est bien la cause de l'intoxication des lycéens de Dannemarie-sur-Crète et des collégiens d’Ornans...

Publié le 10/06/2021 - 17:49
Mis à jour le 10/06/2021 - 17:55

Dans un communiqué datant de ce jeudi 10 juin 2021, la Préfecture du Doubs indique que la consommation de fromages blancs au lait cru est bien responsable des intoxications alimentaires des  lycéens de Dannemarie-sur-Crète et des collégiens d’Ornans...

 ©
©

"À la suite des premières investigations, les inspections réalisées dans les deux établissements scolaires concluent à la conformité des installations et du fonctionnement. Les plans de maîtrise sanitaire en place dans les services de restauration sont respectés, sans dysfonctionnement dans le traitement des denrées alimentaires", explique la Préfecture.

Considérant le signalement d’autres malades à partir de différents canaux de distribution et pour plusieurs produits lactés élaborés le 26 mai, la fromagerie du Pré Verdot a décidé, comme le prévoit la réglementation, de procéder, dans la matinée du 2 juin 2021, au retrait-rappel de ces produits dont les caractéristiques sont détaillées par affichettes dans les points de vente.

D'autres consommateurs ont eu les mêmes symptômes

Des consommateurs hors de deux établissements scolaires se sont signalés après avoir eu les mêmes signes cliniques et ont ainsi renforcé le lien fait entre les troubles digestifs et la consommation de fromages blancs, faisselles et crème élaborés par la fromagerie le 26 mai et à DLC au 13 juin 2021.

Par ailleurs, la production du 28 mai s’est révélée sans risque, plusieurs centaines de convives l’ayant consommé sans que surviennent des symptômes.

Les analyses de produits restant en stock à la fromagerie, des repas témoins gardés par les deux établissements de restauration scolaires et les restes de pots de fromages blancs ne permettent pas de détecter le germe à l’origine de cet épisode.

Toutefois, les symptômes observés chez les malades et par leur brutalité sont classiquement relevés lors d’intoxications alimentaires provoquées par staphylocoques ou Bacillus cereus.

Pas de germes pathogènes détectés dans les autres stocks

Les analyses réalisées sur les fabrications de la semaine dernière, gardées en stock par la fromagerie dans l’attente des conclusions des investigations, ne révèlent pas la présence de germes pathogènes. La commercialisation de ces produits peut donc reprendre conformément à la réglementation européenne.

En parallèle de ces investigations analytiques, les responsables de la fromagerie du Pré Verdot ont entrepris un certain nombre de mesures visant à accroître la sécurité sanitaire, en concertation avec les services de la DDETSPP.

  • destruction des fromages à pâte molle fabriqués le 26 mai, actuellement en fin d’affinage
  • renforcement des autocontrôles des matières premières et des produits finis,
  • dès cette semaine, pasteurisation du lait cru pour les fabrications de fromage blanc, faisselles et crèmes,
  • revue du plan de maîtrise sanitaire et, sans attendre, renforcer la capacité de refroidissement rapide de ces produits en sortie de fabrication.

Les services de l’État, dont la DDETSPP en charge de la sécurité sanitaire de l’alimentation, restent attentives à l’adéquation des mesures qui seront mises en œuvre par la fromagerie.

(communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Reprise des rodéos urbains à l’approche de l’été… 

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a adressé ce mercredi 16 juin 2021 une note au directeur général de la police, Frédéric Veaux, pour demander "cinquante" opérations de contrôles et de "saisir systématiquement les deux roues" dans les quartiers les plus touchés par le fléau des rodéos urbains. Dans un communiqué, Ludovic Fagaut, chef de file de l’opposition au conseil municipal de Besançon dénonçait une nouvelle fois ces comportements.

Belfort : prison avec sursis requise contre un policier accusé d’avoir tracé une croix gammée sur un toit

Le procureur de Belfort a requis mercredi 16 juin 2021 huit mois d'emprisonnement avec sursis à l'encontre d'un policier, poursuivi pour avoir représenté une large croix gammée avec des tuiles blanches sur le toit du garage de son père à Evette-Salbert, dans le Territoire de Belfort.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.23
légère pluie
le 23/06 à 15h00
Vent
2.29 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
15 %

Sondage