Le Front de gauche milite pour "une politique nouvelle"

Publié le 23/01/2015 - 11:35
Mis à jour le 23/01/2015 - 11:35

Une assemblée générale extraordinaire sera organisée le mardi 27 janvier, à 20h, à la salle Jean Zay à Besançon par le Front de gauche, pour discuter, échanger et élaborer les listes pour cette échéance électorale.

sans_titre.jpg
© dr

Les élections départementales en vue

PUBLICITÉ

Les collectifs Ensemble !, Citoyen(ne)s engagé(e)s et PCF appellent de leurs voeux « une dynamique solidaire, écologique et citoyenne », dans un communqiué conjoint. « La crise sociale, économique, écologique et démocratique n’est pas le fruit du hasard. Elle est le résultat des choix des partis politiques au pouvoir, étroitement liés au monde de la finance », précisent-ils.

Plusieurs domaines d’actions sont ainsi évoqués :

  • Un préalable démocratique : « La politique ne doit pas être monopolisée par quelques-uns : elle doit être démocratique », indiquent-ils. « Nous nous engageons pour que des dispositions concrètes garantissent le droit de regard des citoyens sur les pratiques des élus et sur le respect de leurs engagements. » Le non-cumul et la limitation des mandats sont notamment dans leurs propositions.
  • Des services publics de proximité et de qualité : « Des mesures s’imposent pour stopper l’évasion des ressources financières vers les paradis fiscaux, pour les rapatrier là où elles sont « produites » et ainsi renflouer les caisses publiques : lever le secret bancaire, réserver les marchés publics aux entreprises vertueuses et créatrices d’emplois, renégocier la dette publique pour en réduire le taux… Ce sont là des gains de plusieurs milliards pour l’Etat, les collectivités et les services publics. » Le Font de gauche souhaiterait aussi enrayer la baisses des dotations de l’Etat aux collectivités.
  • Une répartition juste qui donne sa place à chacun. Le parti dit stop aux inégalités de richesses. « Des leviers existent pour reprendre la main : aides et marchés publics conditionnés à des garanties de responsabilité sociale ; refus des collectivités territoriales de traiter avec les banques liées aux paradis fiscaux ; dispositifs ciblés sur les petites et moyennes entreprises qui font vivre nos territoires et non sur de grands groupes « hors-sol » qui bénéficient d’aides publiques telles que le CICE (Crédit d’impôt compétitivité emploi) sans aucune contrepartie. « 
  • La transition écologique qui « ne doit plus rester un simple affichage ou se limiter à quelques mesures symboliques. » Rénovation du bâti, emplois dans le bâtiment et investissement des collectivités sont quelques axes d’actions proposés.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Mise à jour le 15 octobre à 10h50 • Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, le groupe d'Europe Écologie - Les Verts Bourgogne Franche-Comté mais aussi France Insoumise condamnent la réaction de l'élu du Rassemblement National.

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Le tout fraîchement élu président des Républicains Christian Jacob a réclamé ce lundi 14 octobre 2019 l'interdiction du port du voile lors des sorties scolaires, en réponse au débat relancé par un élu RN qui a pris à partie une mère voilée lors d'une séance du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté vendredi.

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie le 11 octobre une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, la présidente de Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay indique dans un communiqué de ce lundi, qu'elle souhaite faire "un signalement au procureur de la République de tous les propos tenus tout au long de la session du conseil régional." Elle souhaite également rencontrer la mère de famille visée par l'élu RN "sans élu et sans presse".

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Christian Jacob a été élu ce dimanche 13 octobre 2019 président des Républicains, devenant à cinq mois des municipales le patron d'un parti en crise profonde après deux années de délitement. A Besançon, "il y avait foule dans nos bureaux de vote et plus spécialement dans le bureau centralisateur à Besançon", précisent les membres LR :  "Dans notre Fédération le taux de 42% de participation était dépassé à 16h", est-il précisé.

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ont condamné dimanche l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants.

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

La vidéo d'un incident survenu vendredi au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, postée par un élu Rassemblement national (RN), où l'on voit ce dernier prendre à partie une femme voilée dans le public, est devenue virale sur Twitter samedi après-midi, où elle a été vue plus de 800.000 fois.

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Sous réserve du vote de ses militants, Nicolas Bodin (PS) a décidé de rejoindre l'Equipe (union de gauche) ce jeudi 10 octobre 2019. Le parti Generation.s (crée par Benoît Hamon) ainsi que Barbara Romagnan ont également rejoint cette alliance hier soir. Qu'adviendra-t-il de la candidature PS de Nicolas Bodin ? Nous lui avons posé la question…

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Après Europe Écologie les Verts, le PCF, ou encore "À Gauche Citoyen", c'est au tour des membres du parti Génération.s (parti créé par Benoit Hamon) dont Barbara Romagnan de rejoindre l'union de gauche aussi appelée l'Equipe depuis le 3 juillet dernier. Marcel Ferreol, référent Géneration.s nous explique ce choix politique à cinq mois des élections municipales de Besançon.

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

La Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles du Doubs (FDSEA 25) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs (JA 25) ont décidé de se mobiliser lundi 7 octobre 2019 pour manifester leur "ras-le-bol" des politiques menées pour le secteur agricole en France. Ce mardi, des ralentissements ont été constatés en périphérie de Vesoul ainsi que sur les axes routiers N19 et N57. En Saône-et-Loire, plusieurs ralentissements ont été également été notés.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.5
légère pluie
le 15/10 à 18h00
Vent
3.575 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
97 %

Sondage