Le jardin pédagogique de l'école Paul Bert saccagé

Publié le 17/04/2014 - 15:41
Mis à jour le 17/04/2014 - 15:49

Une fois de plus, le jardin pédagogique de l'école Paul Bert a été vandalisé. Jardinières renversées, fleurs coupées, bulbes arrachés : c'est le triste spectacle qui s'est déroulé dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 avril 2014, dans le jardin de l'établissement scolaire du quartier des Cras à Besançon.

 ©
©

Incivilité, stupidité

Depuis 2001, les élèves de la classe de cours préparatoire de Mme Borrey entretiennent un jardin pédagogique, qui a élu domicile sur un ancien parking situé à côté de l'école élémentaire Paul Bert. L'institutrice éveille ainsi les enfants à la connaissance des plantes et au respect de l'environnement.

Mais de respect, il n'y en a pas eu, dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 avril 2014. "Les fleurs ont été coupées, trois jardinières ont été retournées, la terre a été déversée sur le sol que nous avions nettoyé et les bulbes plantés avec les élèves à l'automne ont été arrachés", relate Mme Borrey qui a découvert le triste spectacle. "Depuis quelque temps je constate de plus en plus de dégâts et d'incivilités à l'encontre de ce jardin", déplore-t-elle, écœurée de voir le "travail des enfants" ainsi ravagé.

L'institutrice doit désormais emmener ses élèves constater les dégâts, avec le ferme intention de rebondir et de profiter de cette facheuse mésaventure pour faire "un travail sur la civilité".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Ndiaye à l’Education : J-P Chevènement met en garde contre « l’enterrement » du bilan Blanquer

Jean-Pierre Chevènement, 83 ans, ancien ministre de l'Education nationale et soutien d'Emmanuel Macron à la présidentielle, a mis en garde lundi contre "l'enterrement de la politique mise en oeuvre par Jean-Michel Blanquer depuis cinq ans" après la nomination de Pap Ndiaye à la tête du ministère de la rue de Grenelle.

Bourgogne Franche-Comté : un dispositif d’accueil personnalisé à destination des étudiants ukrainiens 

Les étudiants ukrainiens bénéficiaires de la protection temporaire, dispositif mis en place par l’Union européenne, sont accueillis au sein des résidences du Crous Bourgogne-Franche-Comté qui a mis en place un accompagnement personnalisé de ces étudiants, a-t-on appris dans un communiqué du 5 mai 2022. A ce jour, 14 étudiants ukrainiens sont accueillis à Dijon.

Inclusion professionnelle par le sport : le Crédit Agricole Franche-Comté signe un partenariat avec l’Apels

Ce jeudi 28 avril, le directeur général du Crédit Agricole Franche-Comté, Franck Bertrand a signé officiellement un partenariat avec l’Agence pour l’éducation par le sport (APELS) afin de mettre en place un programme qui permettra “d’accompagner les jeunes, par le sport, jusqu’au monde du travail et leur donner des portes d’entrées vers des entreprises du territoire franc-comtois”.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.21
ciel dégagé
le 29/05 à 0h00
Vent
1.54 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
34 %

Sondage