"Le label Unesco a dopé la notoriété de nos sites" (J.L. Fousseret)

Publié le 01/06/2018 - 14:00
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:48

Afin de célébrer le 10e anniversaire de l'inscription des fortifications Vauban au patrimoine mondiale de l'Unesco, les représentants des sites Majeurs de Vauban se sont retrouvés à Besançon ce 31 mai 2018 pour échanger sur l'extension du réseau, les festivités du 10e anniversaire et le plan de gestion (cahier des charges de l‘Unesco).

Pendant deux jours, des élus, des représentants de l’Etat, et les services se rencontrent pour échanger sur le devenir des sites Majeurs Vauban. Ce réseau, composé de 12 sites à travers la France, se rencontre tous les ans depuis 2010 sur l'initiative de Jean-Louis Fousseret, président du réseau des Sites Majeurs de Vauban. 

Voici les douze sites :

  • Besançon
  • Briançon
  • Mont Dauphin
  • Villefranche-de-Conflent
  • Mont-Louis
  • Blaye
  • Saint-Martin-de-Ré
  • Camaret-sur-Mer
  • Saint-Vaast-la-Hougue
  • Arras
  • Longwy
  • Neuf-Brisach

Trois nouveaux sites bientôt à l'Unesco ?

Trois villes aimeraient être inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco : Le Quenoy, Lille et Breisach Am Rhein. "L'Etat ne peut présenter qu'un site par an à l'Unesco", précise Michel Prestreau, directeur du pôle patrimoine et architecture conservateur général du patrimoine.

Les représentants de ces dernières étaient présents ce jeudi à Besançon : "Nous sommes solidaires les uns des autres. Si un site vient à défaillir, les autres aussi", explique Brigit Wallborn, responsable de la Mission Réseau Vauban. "Le label Unesco a dopé la notoriété de nos sites", précise Jean-Louis Fousseret évoquant les tours opérateurs touristes chinois qui commencent progressivement à entrer Besançon dans leur circuit. "Cela nous a d'ailleurs permis de mettre l'accent sur nos fortifications", ajoute-t-il. Cette année, une exposition met en avant les différents sites fortifiés à travers le monde.

Exposition "Citadelle du monde et autres fortifications"

L'exposition est présentée du 12 mai au 16 septembre 2018 sur les fortifications de la ville (murs du fort Griffon) et à la Citadelle de Besançon, en extérieur. Elle est accessible aux visiteurs tous les jours pendant les heures d’ouverture du site. Il est ainsi possible de découvrir la citadelle de : Budapest, Alessandria en Italie, Zadar en Croatie, La Ferrière en Haïti ou encore de Hué au Vietnam.

Qu'est-ce qu'une citadelle ?

Une citadelle est au sens précis du terme un type de fortification qui apparaît à partir du XVe siècle, placé à cheval sur l’enceinte de la ville, occupé par une garnison et commandant la campagne environnante. Elle a pour fonction de surveiller la ville, d’y réprimer les éventuels soulèvements et sert de réduit en cas de révolte ou de conquête ainsi que d’arsenal et de caserne. Mais bien avant les citadelles, l’homme s’est protégé en créant différents systèmes de défense, depuis les sites fortifiés néolithiques ou antiques en passant par les fortifications médiévales.

Quel est son rôle ?

Autrefois associés à la guerre et à la défense, les sites fortifiés et citadelles sont aujourd’hui perçus autrement et ont vu leurs usages évoluer. L’inscription sur la Liste du patrimoine mondial par l’Unesco témoigne de leur "valeur historique et architecturale universelles exceptionnelles", précise la Ville de Besançon.

Info +

La Citadelle et ses musées sont ouverts 7/7 jours sauf 25 décembre, 1er janvier et un mois en début d’année.

  • Jusqu’au 6 juillet inclus de 9 h à 18 h
  • Du 7 juillet au 26 août inclus de 9 h à 19 h
  • Du 27 août au 27 octobre inclus de 9 h à 18 h
  • Du 28 octobre au 31 décembre inclus de 10 h à 17 h

Site partiellement accessible aux personnes à mobilité réduite.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

La Ville de Besançon veut récupérer sa dénomination de « Commune touristique »

De 2012 à 2017, la Ville de Besançon faisait partie de la catégorie "Commune touristique" en France, mais depuis, aucune demande n'a été réitérée alors que les qualités du territoire le permettent. La municipalité souhaite aujourd'hui récupérer cette étiquette permettant d'animer davantage le secteur touristique.

Covid-19 : le concert test le 8 juillet à La Rodia est déjà complet

Le 8 juillet prochain, la smac La Rodia à Besançon accueillera le deuxième "concert test" de France (le premier s'est déroulé en février 2021 à l’AccorHotels Arena à Paris avec Indochine) avec 700 spectateurs debouts, masqués, vaccinés ou testés 48 heures avant le concert. Au programme : le groupe de punk rock français Tagada Jones !

Fête de la musique dans les bars et restaurants : les concerts autorisés en intérieur mais pas en extérieur

Mise à jour • La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a annoncé jeudi 17 juin l'assouplissement du protocole sanitaire pour la Fête de la musique le 21 juin : "les mini concerts dans les bars et les restaurants seront possibles". Dans le Doubs, les concerts en terrasses restent interdits. Seuls les évènement en intérieurs sont autorisés  dans le respect des restrictions sanitaires. 

Zoom sur 4 œuvres de l’exposition « Danser sur un volcan » à découvrir en ce moment au Frac Franche-Comté…

Quoi de 9 ? • Depuis le 19 mai dernier, le Frac Franche-Comté à Besançon est rouvert au public et l'entrée est gratuite tout l'été jusqu'au 31 août ! L'occasion de découvrir la nouvelle exposition de Danser sur un volcan. Zoom sur 4 œuvres emblématiques à ne pas manquer…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.3
légère pluie
le 24/06 à 18h00
Vent
0.27 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
98 %

Sondage