Le Local boxe club de Besançon revient sur le ring… mais aussi dans les écoles

Publié le 18/01/2024 - 17:02
Mis à jour le 08/02/2024 - 08:15

Après quelques années sans évènement suite à la crise de la Covid-19, le Local boxe club de Besançon s’est fait discret sur la scène publique pour mieux se consolider et développer de nouveaux projets autour de la boxe. Entretien avec Philippe Haag, président du club et Morrade Hakkar, directeur technique mardi 16 janvier 2024.

Créé en 2012, le Local boxe club compte aujourd’hui 330 licencié(e)s, amateurs et professionnels, compétiteurs ou non, dont 40% de femmes, pratiquant la boxe anglaise, le kick-boxing, la boxe thaï, le K-1 ou encore le MMA. Une douzaine de coachs font partie du staff du club et animent les cours et les entrainements. 

Avant la crise de la Covid-19, en dehors de leurs heures de pratique de la boxe, Philippe Haag et Morrade Hakkar oeuvraient à faire connaître leur club et leur sport à travers des évènements grand public comme les soirées DisKO mêlant la fois concerts et combats de boxe le tout sur le ring à La Rodia ou au Palais de sports. Mais les confinements répétés sont passés par là stoppant net cette émulation sportivo-culturelle.

DisKO le 2 mars 2019 © Hélène Loget

”On a profité des confinements pour accompagner le personnel interne dans sa formation, dont Morrade en tant qu’entraîneur de boxe thaï (BMF), de MMA, de boxe anglaise (Prévôt Fédéral) et de boxe (DE JEPS - diplôme d'Etat formant des entraîneurs sportifs capables d'enseigner la boxe anglaise à tout type de public)”, explique le président du club, ”on en a également profité pour prendre du recul sur nos pratiques, on est plus posés et on fait mieux les choses.”

La boxe, un vecteur de valeurs chez les jeunes

Depuis quelque temps, Morrade Hakkar et l’une des coachs du Local boxe club, Laura Wagner, organisent des séances de boxe à des élèves du collège Diderot à Besançon dans le cadre du dispositif de l’Éducation nationale ”2 heures de sport au collège”. Il vise à offrir de nouvelles opportunités d’activités physiques ludo-sportives à des collégiennes et collégiens éloigné(e)s d’une pratique sportive régulière.

”Il est intéressant de préciser qu’à Diderot, on compte 12 filles pour 2 garçons dans nos séances et ça fonctionne très bien notamment grâce au directeur adjoint du collège Monsieur Baud, qui est vraiment concerné par le devenir des jeunes, il va au-delà de son périmètre, je n’ai jamais vu ça, s’il n’avait pas été là, ça ne se serait pas fait”, nous confie Morrade Hakkar.

Ainsi pendant ces deux heures de boxe, les jeunes apprennent la coordination des mouvements, les techniques, mais aussi les valeurs du sport. ”On attire peut-être les jeunes qui ont envie de se battre, mais quand ils arrivent vers nous, on leur apprend à se contrôler, à avoir une meilleure maîtrise de soi, au respect, à savoir faire le vide de la tête”, souligne l’entraîneur.

De ces constats, de cette réussite, Philippe et Morrade ont dans l’idée de développer une section boxe dans des établissements scolaires de Besançon. ”Ouvrir une section boxe, une classe boxe, dans les collèges à partir de la 5e et dans des quartiers prioritaires, ce serait super”, souligne le président du Local.

Le retour des rendez-vous avec le public en 2024

Les confinements ont également permis à l’équipe du Local boxe club de repenser leurs évènements publics. ”Il est l’heure de sortir du bois, on est prêts et l’objectif est de maintenir la cadence, avec des évènements qui reviennent chaque année aux mêmes périodes”, se réjouit Philippe Haag.

Ainsi, le premier grand rendez-vous est prévu samedi 10 février 2024 au gymnase Jean Zay à Besançon. Au programme : deux combats professionnels de boxe anglaise et une quarantaine de combats amateurs de 14h à 22h30, masculins et féminins, avec des sportives et sportifs issus d’une dizaine de clubs en Bourgogne Franche-Comté, mais aussi de l'Alsace et du Rhône.

Du côté des combats pro, le public pourra voir s’affronter :

  • David Radeff contre Fabrice Lewis Menayame (lourd/léger ; -91 kg) ;
  • Karim Larbi contre Tony Amoaku (mi-lourd ; -80 kg).

”Karim Larbi viendra combattre à Besançon pour se préparer au Championnat de France”, nous précise Philippe Haag, ”et David Radeff, boxeur expérimenté, licencié à Vesoul, combattra avant de décoller pour l’Australie afin de s’entraîner et enchaîner avec quelques combats en Asie.”

© Local boxe club

Infos +

  • Prochains évènements du Local boxe club 2024 : samedi 1er juin et samedi 2 novembre 2024

Infos pratiques

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Mathieu Patouillet sera bien encore Sochalien la saison prochaine

Après une très belle saison en championnat National et en coupe de France réalisé l’an passé avec le FCSM, la prolongation du jeune portier sous le maillot jaune et bleu restait très incertaine. L’Olympique lyonnais ayant finalement consenti à un nouveau prêt d’un an sans option d’achat, le gardien reviendra sous le maillot jaune & bleu pour une nouvelle saison en 2024/2025. 

Juliette Labous championne de France de course en ligne pour la première fois

Juliette Labous (Team DSML) a remporté ce samedi 22 juin sur la course en ligne des championnats de France entre Avranches et Saint-Martin-de-Landelles (125 km). La coureuse franc-comtoise est devenue championne de France en s’imposant au sprint devant Gladys Verhulst-Wild. Elle décroche ainsi son premier maillot tricolore. De très bon augure avant les JO de Paris.

Volley-ball : un Bisontin avec l’équipe de France U22 lundi aux Montboucons

Lundi 24 juin 2024, l’équipe de France U22 de volley-ball affrontera les Pays-Bas, pays hôte du prochain Euro U22 au gymnase des Montboucons de Besançon. Parmi ces joueurs de l’équipe de France, l’un d’eux fera son retour en terres bisontines, il s’agit de Nathan Féral, ancien joueur qui a fait ses armes au BVB. 

La DNCG donne son feu vert au FC Sochaux-Montbéliard

Auditionné ce mercredi 19 juin par le gendarme financier du football français, le club du FC Sochaux-Montbéliard a confirmé le feu vert "sans restriction" accordé au club pour sa réinscription dans le championnat National en 2024/2025. Un soulagement qui va pouvoir laisser désormais place à une préparation de saison sereine. 

Deux intelligences artificielles désignent le FCSM champion de National en 2024/2025

INSOLITE • Le compte NationalFootball a partagé sur son compte twitter les résultats donnés par deux IA interrogées sur le classement final de la saison de National 2024/2025. Si les résultats diffèrent selon les deux IA, elles sont pour autant d’accord sur un même point en désignant toutes deux le FC Sochaux-Montbéliard en tête du classement à l’issue de la saison prochaine. 

Passage de la flamme à Besançon : fermeture complète du pont Charles de Gaulle le 25 juin

La Ville de Besançon vient d’annoncer dans un communiqué que pour des raisons de sécurité, les services de l’État ont décidé de modifier le dispositif de circulation de la journée du passage de la flamme olympique le 25 juin 2024. Le pont Charles de Gaulle sera ainsi fermé à tous les usagers (voitures, bus, tramway, cyclistes, piétons) de 18h15 à 19h30.

Decat’ Fever : une soirée fitness inoubliable à Besançon !

PUBLI-INFO • Envie de bouger ? Ne manquez pas la Decat' Fever ! Le vendredi 5 juillet 2024, le site de la Malcombe - Complexe sportif Michel Vautrot à Besançon vous accueille pour une soirée fitness gratuite ouverte à tous. 500 participants prêts à bouger et à s'amuser dans une ambiance festive et énergique sont attendus.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.09
légère pluie
le 23/06 à 9h00
Vent
2.35 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
82 %