Le Modem de François Bayrou est-il en voie d’extinction ?

Publié le 18/06/2012 - 17:03
Mis à jour le 18/06/2012 - 22:42

Scrutin après scrutin, les déconvenues électorales du Mouvement démocrate s’amplifient. La défaite de son leader François Bayrou dimanche et l’élection de seulement deux députés Modem sonnent-elles le glas de la tentative d’indépendance à tout prix ?

législatives 2012

« Le centre en tant que tel a du mal à vivre en France », estime Philippe Gonon, responsable départemental du Modem du Doubs, qui a obtenu 1,78 % des voix au premier tour des législatives à Besançon, contre 6,87% des suffrages en 2007. « Je ne sais pas si le Modem est voie d’extinction, à coup sûr il est en voie de réflexion. Ca phosphore très fort au niveau national et au niveau local. Il faut revoir notre stratégie », poursuit le conseiller municipal de Besançon, séduit par la proposition de Robert Rocheforrt, vice-président du Modem, qui prône « l’indépendance toujours, mais dans la coopération ».

Ce dernier reconnait volontiers que le choix personnel de François Bayrou en faveur de François Hollande n’a pas clarifié le positionnement du mouvement. « Mais, considère-t-il, c’est plus un règlement de compte avec Nicolas Sarkozy qu’un virement à gauche du Modem ».

Christophe Grudler, responsable régional du Modem, évoque également « la nécessité de recomposer une force puissante au centre ». Il est convaincu « qu’il y a de la place pour un centre indépendant », estimant que « le liant politique, il n’y a que le centre qui peut l’apporter ».

« Aujourd’hui, il faut voir localement avec qui on peut travailler. C’est avec le PS à Dijon ou avec l’UMP à Lons-le-Saunier », avance le conseiller général belfortain non sans arrière-pensées. Visant la mairie de Belfort, il ne pourra « tourner la page du MRC » qu’en s’alliant avec l’UMP. Christophe Grudler a franchi un premier pas en soutenant dimanche le candidat de droite Michel Zumkeller contre le maire de Belfort Etienne Butzbach. « Je veux un rassemblement du centre gauche à la droite républicaine. Il faut un rassemblement large », prône le Belfortain en n’excluant pas de « discuter » avec le député UMP Damien Meslot, son ennemi juré.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Poutine salue un sommet « constructif » avec Biden mais n’annonce rien

Le président russe Vladimir Poutine a jugé mercredi 16 juin 2021 que son premier sommet avec son homologue américain Joe Biden avait été constructif, "sans animosité", mais n'a pas annoncé d'initiative concrète. Les deux hommes se sont retrouvés à Genève pour essayer d'apaiser les tensions très fortes entre les deux pays.

Régionales en Bourgogne-Franche-Comté : quel candidat répond le mieux à l’urgence climatique ?

+ Réaction EELV • Le Réseau Action Climat a publié ce jeudi 17 juin une analyse des programmes des quatre principaux candidats pour la Région Bourgogne-Franche-Comté, au regard de leurs propositions pour faire face à l’urgence climatique et sociale. Alors que Marie-Guite Dufay (PS-PCF) et Denis Thuriot (LREM) proposent "des programmes insuffisants", Gilles Platret (LR) et Julien Odoul (RN) "sont largement à la traîne et ne tiennent visiblement pas compte de l’urgence climatique", selon l'étude.

Régionales Bourgogne-Franche-Comté : le portrait et le programme de Gilles Platret

CANDIDAT N°7 • Gilles Platret a 48 ans. Depuis 2014, il est maire de Chalon-sur-Saône et conseiller régional à la Région Bourgogne Franche-Comté depuis 2015. Il est également vice-président du parti Les Républicains. Cette année, il se présente en tête de liste pour les élections régionales avec "Pour les Bourguignons et les Francs-Comtois" (LR-Debout la France-UDI).

Régionales Bourgogne-Franche-Comté : le portrait et le programme de Stéphanie Modde

Candidate n°6 •

Stéphanie Modde a 53 ans. Présidente du groupe des élus écologiste a 10 ans, Elle a intégré les Verts en 1995. Depuis, elle n'a eu de cesse de faire de l'écologie politique son étandard avec une vision sociale clairement affichée à gauche. Avec sa liste  "Écologistes et Solidaires", Stéphanie Modde dit vouloir porter une écologie ambitieuse pour la Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.51
nuageux
le 18/06 à 9h00
Vent
1.97 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
100 %

Sondage