Le palmarès des lycées qui font réussir leurs élèves en Franche-Comté

Publié le 17/03/2021 - 11:55
Mis à jour le 18/03/2021 - 14:41

Le baccalauréat 2020 est-il révélateur ? Basé quasi exclusivement sur le contrôle continu, le taux de réussite a été de 90,7 % dans l'académie de Besançon en Franche-Comté (95% au niveau national).

Et si les meilleurs lycées n’étaient pas ceux que l’on croit ? Depuis 28 ans, le ministère de l’Education publie ses propres indicateurs, les Ival, qui veulent en dire plus que les simples taux de réussite au bac ou les réputations acquises par le bouche-à-oreille.

Depuis des années, l'Éducation nationale martèle que les indicateurs des lycées ne doivent pas servir à un quelconque palmarès, ni à un classement, mais de "proposer une image de la réalité complexe et relative que constituent les résultats d'un établissement" par rapport à ses attendus et à son .

Ce n'est "ni un palmarès, ni un classement" des lycées, assure Fabienne Rosenwald, à la tête de la Direction de l'évaluation, la prospective et la performance (Deep), rattachée au ministère. "Mais il s'agit de cerner leur capacité à accompagner les élèves jusqu'à l'obtention du baccalauréat".

Au-delà du taux brut de réussite au Bac, le ministère de l'Éducation préfère donc  le taux d'accès au baccalauréat, comprenez la chance d'un élève entré en classe de seconde d'arriver à obtenir son bac, et ce quel que soit le nombre d'années pour y parvenir.

Taux d'accès de la seconde au Bac en Franche-Comté (lycées généraux et technologiques)

  • Aragon à Héricourt  : 98%
  • Sainte-Marie à Belfort : 96%
  • Victor Bérard à Morez : 94%
  • Cournot à Gray: 94%
  • Lumière à Luxeuil-les-Bains : 92%
  • Courbet à Belfort : 93%
  • Nodier à Dole : 93%
  • Duhamel à Dole : 93%
  • Notre-Dame-Saint-Jean à Besançon : 90%
  • Cuvier à Montbéliard : 90%
  • Condorcet à Belfort : 90%
  • Nicolas Ledoux à Besançon : 88%

En cette année particulière, "ce qui est particulièrement intéressant à regarder c'est si un lycée parvient à accompagner ses élèves pendant toute une scolarité, de la seconde jusqu'au bac", explique Fabienne Rosenwald. "C'est un bon indicateur du taux de décrochage".

L'an dernier, le taux de réussite du baccalauréat 2020 a atteint 95 % au niveau national (90,7% en Franche-Comté)  un niveau record pour cet examen entièrement validé via le contrôle continu en raison de l'épidémie de coronavirus.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’université de Franche-Comté pilote un projet d’analyse sur l’intégration des migrants en Europe

Avec 12 partenaires venus des quatre coins de l'Europe, l'Université de Franche-Comté va analyser les processus d’intégration des migrants. Ce projet, d’un budget de 150.000 euros, est financé par le programme Europe pour les Citoyens du 1er mars 2021 au 31 août 2022. À terme, des recommandations seront proposées aux différentes institutions européennes.

Conseil départemental de l’Education nationale : FSU et FO boycottent l’instance de ce mardi

Les représentants FSU et FO au conseil départemental de l'Education nationale (CDEN) du territoire de Belfort ont décidé, ce mardi 6 avril de ne pas siéger dans cette instance avec le Préfet et le Conseil départemental dont l'ordre du jour était l'organisation de la rentrée 2021 dans le premier et le second degré.

Changement climatique : la Ville de Besançon démarrent les chantiers de rénovation dans les écoles et les crèches

Dans le "budget climat" 2021 de la Ville de Besançon voté en conseil municipal mercredi dernier, figure le nouveau schéma des écoles et des crèches. Il consiste en une amélioration thermique de ces établissements les protégeant ainsi du changement climatique et à diminuer leur consommation énergétique. Les premiers chantiers commenceront en juillet prochain.

Confinement : un accueil à Besançon pour les enfants des personnels de première ligne

Pour certaines catégories professionnelles, un accueil des enfants sera garanti. Le ministère de la Santé parle "d’un service de garde adapté à chaque territoire pour que les personnels qui sont indispensables à la gestion de la crise sanitaire puissent faire garder leurs enfants et continuer d’aller au travail pour vous protéger et vous soigner."

Dans le Doubs, les principaux clusters des variants ont pour origine le milieu scolaire

La souche "classique" de la Covid-19 ne représente plus "que" 5% des cas dans le département du Doubs (7,5% au niveau national). 82 % des contaminations proviennent du variant Britannique et et peu plus de 11 % des variants sud africain et britannique. Selon l'agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté, les principaux clusters sont détectés en milieu scolaire devant la sphère professionnelle.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.53
nuageux
le 15/04 à 21h00
Vent
3.22 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
53 %

Sondage