Alerte Témoin

Le parti de Gauche du Doubs : "Alstom, une basse manœuvre électoraliste"

Publié le 12/10/2016 - 14:55
Mis à jour le 12/10/2016 - 14:55

Le parti de Gauche du Doubs dénonce le comportement du gouvernement face à la situation d’Alstom en France et de celles des sites à Belfort et d’Ornans. Selon le mouvement politique, l’état a exercé "une basse manœuvre électoraliste".

alstom.JPG
alstom.JPG

Il faut nationaliser Alstom

PUBLICITÉ

Le parti de Gauche du Doubs se demande tout d'abord où sont passés les bénéfices qu’a connu Alstom (6 milliards d’euros en dix ans) ou encore les 4 milliards récoltés suite à la vente de la branche énergie d’Alstom à GE.  Le PG rappelle qu’il dénonçait déjà le "bradage" du secteur de l’énergie et le "démantèlement" de la branche ferroviaire de Belfort-Ornans. "Les locomotives, les wagons ou encore les éoliennes sont nécessaires à la France", indique le Parti de Gauche.

Alstom doit être nationaliser

Les commandes des locomotives TGV et des Intercités de la part du gouvernement  ne sont qu’une "basse manœuvre électoraliste". Le Parti de Gauche du Doubs se prononce pour la reconstitution d’un pôle industriel public tant en matière d’énergie que de transports au service d’une planification écologique et de l’intérêt général. Pour lui, Astom doit être nationalisé. Ce devra être un des enjeux de l’élection présidentielle de 2017.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

alstom belfort

Le syndicat FO Alstom s’inquiète de l’avenir du site dans une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron

Le syndicat central FO Alstom exprime ses inquiétudes sur l'avenir d'Alstom depuis son mariage ferroviaire avec Siemens dans une lettre ouverte au président de la République. Depuis le 27 septembre 2017,  Siemens est entré au capital d'Alstom à hauteur de 50 % dans le cadre d'un rapprochement "entre égaux". L'État français n'est pas actionnaire du groupe. 

Le plan de sauvetage d’Alstom Transport confirmé par Bruno Le Maire

Suite à une rencontre avec les élus locaux et le préfet du Territoire de Belfort ce vendredi 4 août à Bercy, le ministre de l'Économie a déclaré qu’au-delà du plan de sauvetage, il était nécessaire de réfléchir à des mesures à plus long terme pour définir une véritable stratégie industrielle pour le groupe Alstom.

La SNCF confirme la commande de 15 TGV à Alstom

Le conseil d'administration de SNCF Mobilités a approuvé ce jeudi 23 février 2017  la commande au constructeur Alstom de 15 rames TGV, annoncée en octobre par le gouvernement pour sauver le site de Belfort, a indiqué la SNCF

Alstom : des élus demandent à François Hollande « d’user de toute son influence pour déclencher les commandes »

Dans une lettre ouverte datant de ce mardi 21 février 2017 au président de la République François Hollande, quatre élus du Territoire de Belfort lui demandent de "rassurer" les salariés d'Alstom en usant "de toute son influence pour déclencher" les commandes citées dans le plan de sauvetage de l'État. Une lettre qui prépare la visite du président à l'usine de Belfort ce mercredi 22 février.

Dans la catégorie

Création d’un parc naturel régional du « Doubs horloger »

Au lendemain du quatrième Conseil de défense écologique (CDE)Sibeth Ndiaye la porte - parole du Gouvernement se rend ce jeudi 13 février 2020 dans le Doubs. Elle se rendra notamment sur le site du nouveau parc régional du Doubs Horloger, qui contribuera à atteindre l’objectif de 30% d’aires protégées sur terre d’ici 2022…

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.29
ciel dégagé
le 20/02 à 15h00
Vent
3.72 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
67 %

Sondage