Le patron de Camelin a blessé trois salariés

Publié le 08/02/2011 - 16:50
Mis à jour le 08/02/2011 - 16:50

Le patron de l'entreprise de sous-traitance automobile Camelin à Besançon est soupçonné d'avoir blessé légèrement trois de ses salariés grévistes en fonçant en voiture dans les grilles à l'entrée de l'usine, selon la CGT.

Six plaintes ont été déposées par des salariés qui bloquaient l'entrée du site en raison d'un mouvement de grève dans le cadre des négociations salariales, ont indiqué la CGT et le parquet du tribunal de grande instance de Besançon. Ils affirment que leur patron leur a foncé dessus en voiture. Trois d'entre eux ont été légèrement blessés, précise le syndicat.

"Je n'ai pas eu le temps d'ouvrir la grille pour le laisser passer, il a accéléré et a percuté la grille qui m'est tombée dessus. Depuis nous n'avons pas eu d'excuses de sa part", raconte un salarié, Yannick Dal-Masot, qui a reçu sept points de suture pour sa blessure à la tête.

"Il n'y a pas de dégradation corporelle grave, mais il est inadmissible que les salariés se fassent culbuter ainsi par leur patron", a déclaré Maxime Guillemin, secrétaire général du Doubs.

Le chef d'entreprise a indiqué aux enquêteurs ne pas avoir agi volontairement mais avoir fait une erreur de manoeuvre, blessant les salariés par inadvertance, a indiqué une source proche de l'enquête. La direction de l'entreprise n'était pas joignable cet après-midi. Elle a repris aujourd'hui les négociations avec ses salariés. Négociations qui auraient abouti laissant entrevoir une reprise rapide du travail.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

L’aménagement des échéances fiscales et sociales pour les entreprises affectées par la crise sanitaire

Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes Publics, et Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises, ont échangé mardi 13 octobre 2020 avec les acteurs économiques sur les différents dispositifs de soutien aux entreprises, notamment en matière d’échéances fiscales et sociales.

Grève des agents de santé : entre 200 et 280 manifestants à Besançon

Une journée blanche de grève et de mobilisation nationale des agents de santé (sanitaire, médico-social, social des secteurs publics et privés) est organisée ce  jeudi 15 octobre 2020. A Besançon, plus de 200 professionnels de santé, dont de nombreux agent de l'hôpital, se sont rassemblés vers 14h devant l'hôpital St Jacques. Le cortège s'est ensuite rendu devant l'agence régionale de santé où une délégation a été reçue...

Grève : le réseau Ginko perturbé ce vendredi 9 octobre

72% des services assurés en journée • Suit à un appel à la grève illimitée de la CFTC, le réseau Ginko sera perturbé ce vendredi 9 octobre 2020. Après des perturbations en journée, aucun bus ni tram ne circulera après 20h. Samedi 10 octobre, le réseau pourrait à nouveau connaitre des perturbations. 

« #Et nous ? » : la CFDT Santé-sociaux du Doubs demande plus d’équité salariale

Le syndicat CFDT santé-sociaux lance une mobilisation dans toute la France et pour tout le mois d’octobre. Il souhaite que le Ségur continue à se décliner et que les mesures socles se généralisent à tous les acteurs mobilisés sur le terrain... Le syndicat devrait être reçu par le préfet ce 13 octobre 2020 dans la matinée. Il tiendra ensuite un stand place Granvelle à Besançon de 14h00 à 17h00.

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura ce mardi

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.17
couvert
le 20/10 à 18h00
Vent
1.59 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
71 %

Sondage