Le petit pont de Chamars se dévoile aux Bisontins

Publié le 31/10/2012 - 11:56
Mis à jour le 31/10/2012 - 18:11

Le petit pont de Chamars, découvert début octobre par les travaux, sera visible durant la première quinzaine du mois de novembre. En 2015, le tram passera au-dessus de cet ancien pont dont les vestiges seront protégés pour être conservés dans leur état avant d’être remblayés pour laisser place à la plateforme du tram.

Tram & archéologie

Le Service d’Archéologie de la Ville, a réalisé, sur Chamars, une fouille archéologique permettant de mettre au jour un rempart édifié par Vauban à la fin du 17e siècle, ainsi qu’un pont, construit entre 1755 et 1782 « dans un état exceptionnel de conservation ». Celui-ci, enjambait non pas le Doubs, mais un canal secondaire qui traversait alors Chamars et qui a été comblé à la fin du 19e siècle. (voir notre article ici)

En accord avec les services des affaires culturelles de la DRAC, ces vestiges  seront donc protégés pour être conservés dans leur état avant d’être remblayés pour laisser place à la plateforme du tram.

Ces vestiges seront visibles pendant la première quinzaine de novembre. Deux panneaux d’information installés dès ce mercredi 31 octobre présentent  l’histoire et le devenir de ce pont

Pour la Ville de Besançon, c’est l’histoire qui continue : « le secteur de Chamars, connu dans le passé pour « sa belle promenade » sera bientôt le pôle d’échanges multimodal qui permettra aux habitants, riverains, cyclistes, piétons… de cohabiter au sein d’un lieu qui conservera un charme naturel »

L'histoire du Pont de Chamars à Besançon

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Un aperçu de la vie d’après… Ce que prévoit La Citadelle pour sa réouverture !

Depuis le 30 octobre 2020, les musées, les salles de concert et les théâtres sont fermés à cause de l'épidémie de Covid-19. Près de 4 mois plus tard, aucune visibilité n'est donnée ni aux professionnels ni au public alors que tout ce petit monde s'impatiente de plus en plus. Pour tenter de se projeter dans la vie d'après, on a demandé à des structures bisontines le programme de leur réouverture… Aujourd'hui, Marie-Pierre Papazian, chargé de communication à La Citadelle nous répond.

Sondage – Pensez-vous aller profiter des festivals cet été, même assis ?

SONDAGE • La semaine dernière, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a affirmé aux organisateurs de festivals qu'ils pourront se dérouler cet été avec une jauge limitée à 5.000 spectateurs et assis. Quid de l'ouverture des bars et des foodtrucks... rien n'a encore été déclaré sur ces "détails". En connaissant ces mesures, pensez-vous aller profiter des festivals cet été ?

Un aperçu de la vie d’après : ce que prévoit le Musée des maisons comtoises pour sa réouverture !

Depuis le 30 octobre 2020, les musées, les salles de concert et les théâtres sont fermés à cause de l'épidémie de Covid-19. Près de 4 mois plus tard, aucune visibilité n'est donnée ni aux professionnels ni au public alors que tout ce petit monde s'impatiente de plus en plus. Pour tenter de se projeter dans la vie d'après, nous avons demandé à des structures bisontines le programme de leur réouverture… Aujourd'hui,  Virginie Duede Fernandez, directrice du Musée des maisons comtoises nous répond.

Détonation : aucune décision n’a encore été prise sur le maintien du festival

Le Syndicat des musiques actuelles a rencontré Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé ce 18 février 2021. Le Ministère autorise les festivals cet été à condition qu'ils respectent une jauge maximale de 5.000 personnes et en configuration assises. Qu'en est-il du Festival Détonation 2021 ? nous avons posé la question à La Rodia...

Un aperçu de la vie d’après… Ce que prévoit La Rodia pour sa réouverture !

Depuis le 30 octobre 2020, les musées, les salles de concert et les théâtres sont fermés à cause de l'épidémie de Covid-19. Près de 4 mois plus tard, aucune visibilité n'est donnée ni aux professionnels ni au public alors que tout ce petit monde s'impatiente de plus en plus. Pour tenter de se projeter dans la vie d'après, on a demandé à des structures bisontines le programme de leur réouverture… Aujourd'hui, Simon Nicolas, chargé de communication de La Rodia nous répond.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.96
pluie modérée
le 26/02 à 18h00
Vent
1.97 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
58 %

Sondage