Le petit pont de Chamars se dévoile aux Bisontins

Publié le 31/10/2012 - 11:56
Mis à jour le 31/10/2012 - 18:11

Le petit pont de Chamars, découvert début octobre par les travaux, sera visible durant la première quinzaine du mois de novembre. En 2015, le tram passera au-dessus de cet ancien pont dont les vestiges seront protégés pour être conservés dans leur état avant d’être remblayés pour laisser place à la plateforme du tram.

Tram & archéologie

PUBLICITÉ

Le Service d’Archéologie de la Ville, a réalisé, sur Chamars, une fouille archéologique permettant de mettre au jour un rempart édifié par Vauban à la fin du 17e siècle, ainsi qu’un pont, construit entre 1755 et 1782 « dans un état exceptionnel de conservation ». Celui-ci, enjambait non pas le Doubs, mais un canal secondaire qui traversait alors Chamars et qui a été comblé à la fin du 19e siècle. (voir notre article ici)

En accord avec les services des affaires culturelles de la DRAC, ces vestiges  seront donc protégés pour être conservés dans leur état avant d’être remblayés pour laisser place à la plateforme du tram.

Ces vestiges seront visibles pendant la première quinzaine de novembre. Deux panneaux d’information installés dès ce mercredi 31 octobre présentent  l’histoire et le devenir de ce pont

Pour la Ville de Besançon, c’est l’histoire qui continue : « le secteur de Chamars, connu dans le passé pour « sa belle promenade » sera bientôt le pôle d’échanges multimodal qui permettra aux habitants, riverains, cyclistes, piétons… de cohabiter au sein d’un lieu qui conservera un charme naturel »

L’histoire du Pont de Chamars à Besançon

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

roman policier jeunesse • L'auteure jeunesse de Besançon vient de publier aux éditions Mijade un polar pour jeunes adolescents, "Peur dans la neige", qui se déroule en Franche-Comté. "Mais quelle idée d'emporter ce trésor... Voilà Fleur, son frère Julius et leur grand-mère embarqués dans une série noire. la curiosité est parfois un bien vilain défaut !"

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Baptisée "Cercle Pâris" du nom d'un des grands donateurs des musées et de la bibliothèque de Besançon, l'architecte Pierre-Adrien Pâris, l'association des partenaires et des mécènes des musées du centre a engagé 175.000 € dans des projets concrets et pérennes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.68
partiellement nuageux
le 27/05 à 0h00
Vent
0.96 m/s
Pression
1015.25 hPa
Humidité
92 %

Sondage