Le premier chalet de compostage du centre-ville installé à Granvelle

Publié le 20/10/2013 - 12:25
Mis à jour le 20/10/2013 - 12:38

Le premier chalet de compostage du centre-ville de Besançon a été inauguré samedi 19 octobre à Granvelle par Marie-Odile Crabbe-Diawara, conseillère municipale et vice-présidente de Sybert en charge du compostage. Le conseil consultatif des habitants du quartier de la boucle et de la Chapelle des Buis est à l’initiativede ce projet avec la participation de Sybert, le syndicat mixte de Besançon et de sa région pour le traitement des déchets.

 ©
©

Ecologie

"L'objectif est de permettre aux habitants de la boucle d'apporter leurs déchets de cuisine deux fois par semaine à côté de chez eux" indique Louise Rouget, responsable compostage au Sybert. Chaque mercredi et samedi en fin d'après-midi, un agent assurera l'accueil des déchets. Son travail consistera à vérifier la température du chalet, l'humidité, la récolte... un ensemble de tâches techniques permettant le recyclage des déchets sur place.

"Si les habitants souhaitent des jours d'ouverture supplémentaires, ils pourront s'accorder afin d'assurer des permanences" précise Louise Rouget.

Deux ans de négociations

Il aura fallu deux ans de négociations pour que ce sixième chalet apparaisse dans le paysage bisontin. Le projet a été soumis à des règlements particuliers et a dû passer notamment entre les mains les Architectes des bâtiments de France (ABF) qui a donné son accord.

Les cinq autres chalets à Besançon :

  • Planoise : rue de Savoie et place Jean Moulin
  • Palente : place Olof Palme
  • Chaprais : Cité parc des Chaprais (domaine privé) et rue de la liberté.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

172 millions d’euros investis par l’agence de l’eau au 3e trimestre 2023

Au cours du troisième trimestre 2023, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a accompagné près de 1.700 projets portés par les collectivités, entreprises, agriculteurs et associations pour améliorer la qualité des eaux et des milieux aquatiques dans les bassins Rhône-Méditerranée et de Corse. Des investissements dynamiques et "à la hauteur des enjeux pour l’eau dans le contexte de changement climatique" pour l’agence de l’eau.

Bourgogne-Franche-Comté : 599 signalements recensés sur le réseau Sentinelles de la nature en 2023

Le réseau citoyen Sentinelles de la nature est un projet porté par les associations du réseau France Nature Environnement (FNE) pour informer, aiguiller et accompagner les citoyens pour agir pour la protection de la nature. Il permet via un site dédié et une application mobile du même nom de signaler les atteintes à l’environnement ou au contraire de faire remonter des initiatives qui lui sont favorables. La FNE BFC vient de publier son bilan régional pour l'année 2023.

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

Vent, pluie, inondations : tous les départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune à partir de cette nuit

Météo France a placé l’ensemble des départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune pour des vents pouvant être violents et pour des inondations dans certains secteurs à partir de jeudi 22 février à 3h00. Cette vigilance concerne également une très large partie de la France. On fait le point.

170 arbres plantés dans le Jura pour favoriser la biodiversité

Le mardi 20 février 2024, la LPO Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté et France Nature Environnement Bourgogne-Franche-Comté, a organisé une plantation de haies champêtres à Brans (39) qui a pour objectif de créer et de restaurer des habitats terrestres pour les amphibiens afin de permettre le déplacement des espèces. Ce chantier participatif est financé à 100% par SNCF Réseau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.47
couvert
le 01/03 à 21h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
76 %