Le premier chalet de compostage du centre-ville installé à Granvelle

Publié le 20/10/2013 - 12:25
Mis à jour le 20/10/2013 - 12:38

Le premier chalet de compostage du centre-ville de Besançon a été inauguré samedi 19 octobre à Granvelle par Marie-Odile Crabbe-Diawara, conseillère municipale et vice-présidente de Sybert en charge du compostage. Le conseil consultatif des habitants du quartier de la boucle et de la Chapelle des Buis est à l'initiativede ce projet avec la participation de Sybert, le syndicat mixte de Besançon et de sa région pour le traitement des déchets.

p6300011.jpg
Image d'illustration/Inauguration du 1er chalet de compostage situé rue de Savoie à Besançon

Ecologie

PUBLICITÉ

« L’objectif est de permettre aux habitants de la boucle d’apporter leurs déchets de cuisine deux fois par semaine à côté de chez eux » indique Louise Rouget, responsable compostage au Sybert. Chaque mercredi et samedi en fin d’après-midi, un agent assurera l’accueil des déchets. Son travail consistera à vérifier la température du chalet, l’humidité, la récolte… un ensemble de tâches techniques permettant le recyclage des déchets sur place.

« Si les habitants souhaitent des jours d’ouverture supplémentaires, ils pourront s’accorder afin d’assurer des permanences » précise Louise Rouget.

Deux ans de négociations

Il aura fallu deux ans de négociations pour que ce sixième chalet apparaisse dans le paysage bisontin. Le projet a été soumis à des règlements particuliers et a dû passer notamment entre les mains les Architectes des bâtiments de France (ABF) qui a donné son accord.

Les cinq autres chalets à Besançon :

  • Planoise : rue de Savoie et place Jean Moulin
  • Palente : place Olof Palme
  • Chaprais : Cité parc des Chaprais (domaine privé) et rue de la liberté.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.84
ciel dégagé
le 20/09 à 15h00
Vent
6.13 m/s
Pression
1020.21 hPa
Humidité
44 %

Sondage