Le risque de fermeture du centre de tri de la Poste plane toujours à Besançon...

Publié le 25/06/2014 - 16:43
Mis à jour le 25/06/2014 - 16:50

Le syndicat SUD appelle les postiers de la PIC de Besançon  (plateforme industrielle du courrier - centre de tri) à une grève contre "le démantèlement" de la plate-forme courrier bisontine. Le traitement du courrier du Jura est parti à Dijon et celui du Territoire de Belfort, d'Audincourt et de Montbéliard devrait être transféré à Strasbourg à partir du mois de septembre. Un rassemblement est prévu ce jeudi 26 juin 2014 à 14h devant le centre de tri. Les postiers en appellent à nouveau au maire de Besançon…

Grève le jeudi 26 juin

PUBLICITÉ

« Malgré la dernière grève du 13 mars et la rencontre des élus PS, rien ne change ! » déplore l’intersyndicale. « Le Maire de Besançon s’est engagé à nous tenir informés du dossier  et  à organiser une rencontre entre les organisations syndicales et les élus du conseil régional, du conseil général et la ville. Mais pour l’heure toujours rien…  » À terme si la Poste va au bout de sa logique, il ne restera à traiter que le Département de Haute-Saône et une partie du département du Doubs, soit environ 400 à 500.000 lettres, au lieu des 800.000  à un million de lettres par jour.

Depuis le début de l’année, les syndicats alertent les politiques sur la fermeture du centre de tri de Besançon qui emploie 250 agents « sans compter les emplois annexes » précise les syndicats. 

La Poste condamnée sur la forme… mais pas sur le fond 

Le 8 avril dernier, la Poste a été condamnée sur la forme. Elle n’avait pas respecté dans les règles de l’art  la procédure d’information-consultation. La direction avait pris acte tout en précisât que le schéma des transferts de flux des plates formes du courrier n’était pas remis en cause. Suite à cette décision de justice, la Poste aurait relocalisé à Besançon 45.000 lettres sur 275.000.  L’ensemble du trafic du Jura est resté à Dijon qui, toujours selon l’intersyndicale, ne serait pas en mesure de l’assumer quotidiennement. « Certains jours ce trafic part sur Lyon ou à Lognes ! Nous rappelons que l’Établissement de Besançon est en mesure de le traiter. Et dire que la Poste se présente comme une entreprise écolo !« 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

La FDSEA (fédérations de syndicats d'exploitants agricoles locaux) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs ont décidé de se mobiliser ce 2 juillet 2019 à 20h30 au 7 rue de la Gare d’eau à Besançon (derrière la Préfecture). Cette action intervient suite à l'accord entre l'Union européenne et les pays du Mercosur (plusieurs pays d'Amérique du Sud)  pour plus de libéralisation de la commercialisation.

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

HLM du Grand Besançon et SAIEMB : une mobilisation contre la fusion prévue ce mercredi

HLM du Grand Besançon et SAIEMB : une mobilisation contre la fusion prévue ce mercredi

Le projet de fusion entre l'office public HLM de Grand Besançon Habitat et la société d'économie mixte SAIEMB sera à l'ordre du jour de la réunion du conseil d'administration de Grand Besançon Habitat (GBH) ce mercredi 5 juin 2019. Aussi, une mobilisation est prévue en amont de cette dernière à 16h00 au 6 rue André boulloche à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.88
nuageux
le 18/08 à 0h00
Vent
1.47 m/s
Pression
1012.58 hPa
Humidité
81 %

Sondage