Le SNB Canoë-Kayak en passe de réussir sa mutation...

Publié le 03/05/2017 - 10:07
Mis à jour le 04/05/2017 - 08:59

Le SNB Canoë-Kayak à bien commencé sa saison sportive. Après avoir aquis une deuxième place au classement national des clubs suite au Championnat de France de fond (5.000m) l'effectif bisontin est présent aux sélections équipes de France qui se déroule à Paris. 

Objectif Tokyo 2020

Sur la vague de leurs ainés...

 Depuis les années 1968, le creuset bisontin a toujours alimenté l'élite du canoë-kayak français. Des Jeux Olympiques de Montréal en 1976 jusqu'à ceux de Sydney en 2000, les noms respectifs Genestier, Bocarra, Mathevon, Basson, Laurent, Brugvin, Kleinheins, Olla, et Boccon ont fait briller les couleurs du club de la capitale comtoise. Après une période de disette olympienne, malgré une présence affirmée sur les podiums nationaux, la nouvelle génération, sous la houlette du nouvel entraîneur Andrei Frusinoiu, peut entrevoir le rêve de Tokyo 2020.

 Un projet de haut-niveau...

Aujourd'hui, le SNB Canoë-Kayak vit un renouveau sportif. En trois ans, il est en passe de réussir une nouvelle mutation. La deuxième place du classement national des clubs (sur 120 classés) acquise aux derniers France à Angers les 24 et 25 mars, avec à la clef 11 médailles, donne à son Président  Patrick Suranyi une satisfaction dans les choix effectués: une politique sportive visant le haut-niveau confiée aux compétences professionnelles d'un entraineur roumain, la cohésion entre l'investissement scolaire et sportif des athlètes, une planification de stages d'entraînement (sud de la France, Maroc), et un soutien financier des collectivités territoriales, des partenaires privés et des pratiquants.

Finir sur le podium national...

 Les prétentions pour 2017, dans toutes les catégories de cadet à senior, seront de viser les échéances nationales et internationales.

Pour l'équipe bisontine, les trois rendez-vous nationaux qu'il ne faudra pas manquer sont Angers (mars), Vitré (Juillet) et Gray (Septembre). L'objectif de la saison est de finir sur le podium du classement des clubs.

 La cinquième place obtenue en 2016, a amené une dynamique positive pour progresser et  gagner. Le leader St-Laurent Blangy (62) semble indétrônable et il faut se méfier des grosses délégations de St Grégoire (35), Auxerre (89) Angers (49), Strasbourg (67), Dijon (21) qui n'ont pas dit leur dernier mot.

 Des individualités au service du groupe...

La force du groupe est d'être composée d'individualités performantes. Chez les cadets, Axelle Renard  participera à sa première compétition internationale à Piestany (Slovaquie) sous le maillot tricolore.

En junior, les frères Dubois Dunilac Thomas et Léo associés à Clément Jacquet et Clément Kosorog, après leur tir groupé aux France en mars dernier (or, argent, bronze), espèrent bien faire partie de l'équipe de France pour les mondiaux à Pitesti (Roumanie) et les Europe à Belgrad (Serbie).

Mathilde Tronçin jouera son billet sur la longue distance pour les Europe de marathon à Ponte de Lima (Portugal).

En senior, Pauline Martin  et  Antoine Maigrot chercheront eux aussi leur sésame international  sur cette distance en vue d'accompagner leur coéquipière de club.  Pour les sprinter, on comptera avec  Thomas Suranyi en -23ans et  Jean-Baptiste Lutz en senior pour les échéances internationales. 

Le groupe compétition, ce n'est pas seulement ces têtes d'affiche. Au total, ce sont quarante athlètes, toutes catégories confondues, mobilisés pour partager la même passion. Chaque déplacement nécessite une logistique réfléchie pour l'organisation du transport (athlètes et bateaux!), des repas, de l'hébergement et de la gestion des courses. Heureusement, l'esprit de groupe est très présent.

Le SNB Canoë-Kayak surfe donc une nouvelle vague; gageons que parmi ces pagayeurs un ou plusieurs seront au rendez-vous de Tokyo 2020 en mémoire de leurs ainés.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Euro 2021 : les demi-finales et finale retransmises au stade Léo Lagrange à Besançon

Football • En raison de la situation sanitaire, même si elle s'améliore en France, l'Etat n'autorise pas, pour l'instant les retransmissions des matchs de l'Euro 2020 dans les bars et les restaurants. Cependant, la Ville de Besançon prévoit la retransmission des demi-finales et de la finale au stade Léo Lagrange début juillet.

Grandes Heures Nature : « Nous sommes devenus une référence dans le sport outdoor et ce n’est que le début… »

Après une annulation suite à la crise sanitaire, le festival Grandes Heures Nature fait son grand retour à partir de ce 12 juin 2021 ! Zoom sur ce qui fait la réussite de cet événement Outdoor avec François Bousso, conseiller communautaire délégué à l'écotourisme, aux congrès et au festival.

JO : un nouveau chèque pour Ies cinq Francs-comtois en préparation pour Tokyo 2020

Depuis les Jeux de Londres en 2012, l’association «Objectif Médailles», avec le concours du Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté, les services de l’État en charge des sports en région et ses partenaires privés, apporte son soutien financier à celles et ceux qui se préparent pour une qualification olympique et paralympique.

Rénovation thermique pour quatre gymnases de Besançon

Coût : 4,9 M€ • Dans le cade de son plan "Besançon agit pour le climat", la Ville va entamer  les travaux de rénovation énergétiques de quatre gymnases : ceux de la Malcombe, de Saint Claude, des Orchamps et de l’annexe du Palais des Sports.

Un pôle nautique et Outdoor aux Près-de-Vaux d’ici l’été 2022 

Coût ? + de 6M€ • Anne Vignot, la maire de Besançon, a présenté les principaux rapports qui seront soumis aux votes lors du conseil municipal du 20 mai 2021. Parmi eux, la création d'un pôle nautique et Outdoor sur le site historique du parc de la Rhodiacéta aux Près de Vaux à Besançon. Les travaux devraient débuter dans le courant du mois de juin prochain.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.79
légère pluie
le 21/06 à 21h00
Vent
1.41 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
100 %

Sondage