Le très haut débit arrive du côté de Sechin

Publié le 07/11/2014 - 10:18
Mis à jour le 07/11/2014 - 10:18

Après Vaux-et-Chantegrue, les travaux menés par les collectivités pour le déploiement du très haut débit dans les territoires ruraux du Doubs vont démarrer à Sechin vendredi 14 novembre 2014.

 ©
©

Ils marquent le début d’une première phase de quatre années de travaux, permettant à terme de desservir 36 000 abonnés par un réseau de fibre optique, déployé sur neuf communautés de communes. Son développement s’inscrit dans l’objectif prioritaire et stratégique de lutte contre la fracture numérique et d’un égal accès pour tous au très haut débit.

Le Département et les communautés de communes, unis pour permettre un accès équitable au très haut débit sur l’ensemble du Doubs

En 2010, le De?partement s’est positionne? comme l’un des premiers porteurs d’un SDTAN (Sche?ma directeur territorial d’ame?nagement nume?rique) a? l’e?chelle de?partementale, afin de se doter d’une strate?gie ambitieuse pour le passage du Haut De?bit au Tre?s Haut De?bit sur l’inte?gralite? de son territoire.

Un ope?rateur, Orange, ayant re?pondu a? l’appel a? projet de l’E?tat pour les seules zones du Grand Besanc?on, de Pays de Montbe?liard Agglome?ration et de la ville de Pontarlier, il revenait au service public, De?partement et communaute?s de communes re?unis en un syndicat mixte Tre?s Haut De?bit, de pourvoir aux besoins du reste du Doubs, soit 505 communes et pre?s de 40% de la population.

L’objectif est de disposer d’ici une quinzaine d’anne?es, dans les espaces ruraux comme dans les zones urbaines, d’une nouvelle infrastructure en fibre optique pour offrir une connectivite? comple?te de chaque foyer, service public et entreprise du territoire et qui sera le support d’usages et de services a? venir (aussi bien pour l’usager particulier que pour l’e?conomie, la sante?, l’e?ducation, le tourisme...).

L’intervention publique sur les espaces les moins denses ayant e?te? juge?s non rentables par les ope?rateurs prive?s, repre?sente un enjeu total de plus de 180 M€ d’investissement, a? la charge du De?partement (3 millions d’euros par an pendant 10 ans) et des Communaute?s de communes (150 € par habitant re?partis sur 15 ans) concerne?es. La premie?re phase de travaux a de?marre? en octobre 2014

36 000 habitations reliées au très haut débit en 2018

Neuf Communaute?s de communes qui ont adhe?re? au syndicat mixte figurent dans la premie?re phase d’ame?nagement : CC du Pays de Mai?che, CC du Plateau du Russey, CC du Val de Morteau, CC du Larmont, CC du Plateau de Frasne - Val du Drugeon, CC Altitude 800 Espace "Levier Val D'Usiers", CC de Vaite-Aigremont, CC du Pays Baumois, CC du Pays de Clerval.

En 2018, 36 000 habitations re?partis sur 105 communes et une centaine d’entreprises ou sites d’inte?re?t ge?ne?ral pourront e?tre connecte?s au Tre?s Haut De?bit, soit un tiers du secteur que les collectivite?s prennent en charge.

Par ailleurs, sur sept autres Communaute?s de communes (CC du canton de Quingey, CC Amancey Loue Lison, CC du Mont d'Or et des Deux Lacs, CC des Hauts du Doubs, CC du canton de Montbenoi?t, CC Dame Blanche Bussie?re, CC des Isles du Doubs), des ope?rations de monte?e en de?bit cible?es seront re?alise?es dans les secteurs ine?ligibles a? l’ADSL (internet par le re?seau te?le?phonique) et pre?pareront l’arrive?e de la fibre optique jusqu’aux abonne?s. Ce sont ainsi 8 000 foyers re?partis sur 52 communes qui disposeront d’un de?bit revalorise? avant 2016.

Le choix technique

Le syndicat mixte Doubs Tre?s Haut De?bit a fait le choix d’e?quiper les communes en fibre optique jusqu’a? la porte de chaque habitation, de chaque local professionnel, de chaque service public. Ensuite, il reviendra a? l’usager de souscrire, s’il le souhaite, aux offres commerciales qui seront propose?es par des fournisseurs de service pre?sents sur le re?seau. A? cela s’ajoute le choix de mutualiser au maximum les re?seaux souterrains et ae?riens existants pour faire passer la fibre optique.

Financements de la première phase de travaux

Pour la premie?re phase de travaux (2014-2018) e?value?e a? 45 M€, ce programme be?ne?ficie, au-dela? des participations du De?partement et des intercommunalite?s, du soutien de l’E?tat dans le cadre du plan national France Tre?s Haut de?bit (9 M€), et de celui de la Re?gion Franche-Comte? (6,3 M€), et d’un pre?t mobilisable de 11,9 M€ aupre?s de la Caisse des de?po?ts.

Re?seau Doubs THD active?, exploite? et commercialise? par la socie?te? Altitude Infrastructure dans le cadre d’une re?gie inte?resse?e d’une dure?e de 6 ans. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Le collectif Hop hop hop retire sa banderole appelant à aller voter

À la suite du résultat des élections européennes, le collectif Hop Hop Hop avait affiché une banderole appelant à aller voter sur la façade de l’Arsenal, bâtiment qu’il occupe à Besançon. Le collectif a été sommé de retirer la banderole par le chef de file de l'opposition Ludovic Fagaut qui en avait fait la demande expresse lors du conseil municipal du jeudi 20 juin 2024. 

3677 : le nouveau numéro vert pour signaler les maltraitances animales

Le Conseil nationale de la protection animale (CNPA) a lancé ce lundi 24 juin 2024, un nouveau service téléphonique permettant de simplifier les signalements de maltraitance animale. Celui-ci devrait permettre de venir en aide aux personnes souhaitant signaler un cas de maltraitance animale mais ne sachant pas comment s’y prendre, en les orientant rapidement vers le bon interlocuteur.

Faites le choix de l’armée !

Avec 117 spécialités dans 16 domaines d’activité, l'armée de terre offre de nombreuses opportunités de formation et de métier dans l’aérocombat, l’artillerie, le combat blindé, les forces spéciales, le génie, le BTP ou les risques nucléaire, radiologique, biologique et chimique, l’infanterie, l’informatique, la logistique et le transport, la maintenance, le renseignement, la restauration, la santé, la sécurité et la prévention, l’administration et les services, l’enseignement, la recherche, ou encore la musique.

Passage de la flamme : la préfecture recommande d’anticiper ses déplacements

Du 26 juillet au 11 août, la France accueillera les Jeux Olympiques d’été pour la première fois depuis un siècle. Avant cela, le relais de la flamme fera étape dans le Doubs le 25 juin 2024. Afin de garantir un bon déroulement de l’événement tout en limitant les perturbations que celui-ci est susceptible d’engendrer, la préfecture du Doubs incite d’ores et déjà la population à prendre quelques précautions.

À Besançon, une haie d’honneur pour accompagner le dernier relais de la flamme olympique

Pour le grand final de la journée olympique dans le Doubs et l’arrivée de la flamme dans le Parc de la gare d’eau à Besançon le 25 juin 2024, le Département a annoncé la constitution d’une haie d’honneur composée de plusieurs personnalités locales.   

Qui sont les personnalités qui porteront la flamme olympique dans le Doubs ?

Un mois avant le début des Jeux olympiques, ce mardi 25 juin, la flamme olympique traversera sept communes du Doubs, avant de rejoindre le site de célébration au parc de la Gare d’Eau à Besançon. Parmi la centaine de porteurs, cinq personnalités participeront au relais de la flamme à Pontarlier, Chaux-Neuve, Baume-les-Dames et Besançon. Qui sont-ils ?

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 26.98
légère pluie
le 25/06 à 15h00
Vent
3.3 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
60 %