Le tutorat de la faculté de médecine-pharmacie de Besançon organise son concours blanc semestriel

Publié le 03/12/2015 - 10:45
Mis à jour le 03/12/2015 - 15:46

Pour les étudiants de première année en santé, le concours approche à grand pas ! Mi-décembre 2015, les étudiants de PACES (Première Année Commune aux Etudes de Santé), qui se destinent aux études de médecine, dentaire, pharmacie, sage-femme, ainsi que les étudiants de l’APEMR (Année Préparatoire aux Etudes des Métiers de la Rééducation), qui préparent leurs études de masso-kinésithérapie, ergothérapie et psychomotricité, s’apprêtent à passer la première partie de leurs épreuves. 

3 jours d’épreuves

PUBLICITÉ

Ils vont être confrontés à la sélection imposée par le numerus clausus afin d’obtenir une place en deuxième année. Le concours blanc du Tutorat est là pour les y préparer.

Avec une année répartie en deux semestres, les étudiants subiront mi-décembre une première session d’examen. Celle-ci se déroulera dans l’un des grands halls de Micropolis à Besançon, dans des conditions particulièrement stressantes : près de 1200 étudiants pour à peine 350 places toutes filières confondues (dont 176 pour la filière médecine) et 4 épreuves difficiles qui s’enchaînent sur 3 jours.

Une évaluation des compétences gratuite

Depuis leur rentrée, ils sont accompagnés, soutenus et entrainés par le Tutorat, une équipe de trente « étudiants-tuteurs » recrutés sur entretien par l’université, qui poursuivent actuellement leurs études en années supérieures. À raison de deux séances d’exercices par semaine, les étudiants ont eu la possibilité d’évaluer leurs compétences et leurs lacunes sans dépenser d’argent, tout en bénéficiant de la relecture et de la révision des sujets par les enseignants de la faculté concernés.

À l’approche de ce cap déterminant pour la poursuite de leurs études, les étudiants de première année ont l’occasion de participer au concours blanc organisé par le Tutorat Besançon Santé. Celui-ci se déroulera le samedi 5 décembre dans les locaux de la faculté et occupera la majeure partie de la journée.

Il se décompose en quatre épreuves type concours avec mise en situation réelle des étudiants, notamment grâce à l’utilisation des même feuilles de marque qu’au concours. C’est un évènement gratuit, qui cette année, sera suivi par plus de 1000 étudiants, permettant la mise en place d’un classement représentatif. 

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Bientôt un centre d’études et de recherches olympiques universitaires à Besançon

Bientôt un centre d’études et de recherches olympiques universitaires à Besançon

Ce vendredi 20 septembre 2019, l'Université de Franche-Comté et le Comité régional olympique et sportif de la région ont signé une convention de partenariat, pour permettre la création du premier centre d'études et de recherches olympiques universitaires (CEROU) de France ici, à Besançon.

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

La Ville de Besançon, avec le soutien du conseil départemental du Doubs et l''Éducation nationale, expérimente pour la quatrième rentrée scolaire des ateliers d'aide à la parentalité sur le quartier de Planoise. Les parents sont invités dix fois dans l'année à participer à ces réunions d'échanges.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.55
ciel dégagé
le 14/10 à 15h00
Vent
2.67 m/s
Pression
1009.18 hPa
Humidité
58 %

Sondage