Législatives : le retour du petit-fils d’Edgar Faure dans le Jura ?

Publié le 03/02/2012 - 14:30
Mis à jour le 04/02/2012 - 11:39

Rodolphe Oppenheimer, est une nouvelle fois annoncé dans l’ancienne circonscription de son grand-père, la troisième du Jura actuellement détenue par l’UMP Jean-Marie Sermier.

ordre_national_du_merite_rodolphe_oppenheimer_160112_droits_jp_ferre.jpg
Rodolphe Oppenheimer avec le ministre de la Fonction publique, François Sauvadet, qui vient de lui remettre les insignes de chevalier dans l'Ordre national du mérite @dr
PUBLICITÉ

Celui qui vient d’être élevé au grade de chevalier de l'Ordre national du mérite par le ministre de la Fonction publique, François Sauvadet, avait déjà fait savoir qu’il serait candidat en 2007, sans pour autant concrétiser son annonce.

« A l’époque, on m’avait fait deux propositions contre mon retrait », concède-t-il aujourd’hui sans donner plus de précision. « Aujourd’hui, le homard sera beaucoup plus cher », annonce Rodolphe Oppenheimer, adjoint au maire socialiste de Clichy-la-Garenne dans les Hauts-de-Seine, sans toutefois confirmer officiellement sa candidature, alors que son entourage est plus formel.

« C’est en discussion. Vous savez, on évoque toujours le Jura quand on est le petit-fils d’Edgar Faure », élude-t-il habilement avant de se dévoiler un peu plus. « Jean-Marie Sermier est quelqu’un de bien, mais les choses n’ont pas beaucoup bougé dans la circonscription. C’est ce qu’on me fait savoir quand je suis dans le Jura. Peut-être que son activité viticole lui prend trop de temps, je ne connais pas son agenda. Mais, si je me lance, ce ne sera pas contre lui, mais à côté de son programme. Je ne veux pas m’affronter à l’homme », poursuit Rodolphe Oppenheimer.

Sous quelle étiquette se présentera-t-il ? Il évoque le Nouveau Centre, voire le Modem. Se revendiquant du radicalisme, il se dit proche de tous les partis démocratiques et progressistes. En tout cas, comme son grand-père, il dit ne pas aimer se fâcher et rappelle inlassablement sa petite phrase préférée, affichée à la Une de son blog : « La droite et la gauche ne sont que des directions. Seul l’avenir a un futur politique ».

En attendant de faire connaitre sa position définitive, Rodolphe Oppenheimer se présente comme « le garant de la mémoire de son grand-père, homme politique si cher à la Franche-Comté ». Il dit vouloir « perpétuer les traditions familiales en servant la République et la richesse du patrimoine culturel ».

Agé de 36 ans, Rodolphe Oppenheimer a créé en 2010 l'association des décorés des Arts et des Lettres et préside chaque année depuis 2007 le Prix de littérature politique Edgar Faure.

  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

72 maires et élus locaux de droite et du centre expriment leur soutien à Macron

72 maires et élus locaux de droite et du centre expriment leur soutien à Macron

72 maires et élus locaux de droite et du centre ont exprimé dans une tribune, diffusée samedi par le Journal du Dimanche, leur soutien à Emmanuel Macron, au moment où le parti de droite Les Républicains subit une crise profonde après sa déroute aux élections européennes. Parmi eux, on retrouve notamment le maire  "Agir" de Vesoul, Alain Chrétien.

Emmanuel Macron au vernissage de l’exposition « Yan Pei-Ming face à Courbet » lundi 10 juin

Emmanuel Macron au vernissage de l’exposition « Yan Pei-Ming face à Courbet » lundi 10 juin

Le programme de la visite présidentielle • Le président de la République sera bien à Ornans ce  lundi 10 juin 2019  le jour même du bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet (10 juin 1819) pour l'inauguration de la nouvelle exposition "Yan Pei-Ming face à Courbet". Cette dernière fait partie des 15 en France ayant reçu cette année le label "Exposition d’intérêt national" du ministère de la Culture. Le Président de la République sera accompagné par Franck Riester, ministre de la Culture, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités territoriales.

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Dans le cadre du projet de loi Organisation du système de santé e, débat actuellement au Sénat, le PS Martial Bourquin a déposé des amendements visant à lutter contre les déserts médicaux et propose le conventionnement sélectif  ou "territorialisé" des médecins libéraux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.24
légère pluie
le 19/06 à 6h00
Vent
1.46 m/s
Pression
1011.81 hPa
Humidité
75 %

Sondage