Les agents techniques du service des sports de la Ville de Besançon veulent être entendus par le maire

Publié le 14/05/2014 - 14:55
Mis à jour le 15/05/2014 - 10:01

Après un premier mouvement de grève les 9 et 10 mai qui a mobilisé 96 % des employés prévus au planning de travail de ces deux jours, les agents techniques du service des sports de la Ville de Besançon ont déposé un nouveau préavis de grève pour les 17 et 18 mai. Le personnel du service des sports indique espérer cette fois-ci être entendu par la municipalité et obtenir des réponses aux questions qu’ils ont soulevées.

"Léo Lagrange" et sa piste d'athlétisme © D Poirier

prévis de grève les 17 et 18 mai

Pour le collectif "droit au respect", Jacques Desoche, président du syndicat CFTC du personnel municipal, rappelle que le mouvement de grève lancé à leur initiative par les agents techniques en fonction au sein des installations gymnases-terrains du service des sports de la Ville de Besançon a vu 96% des employés prévus au planning de travail des 9 et 10 mai 2014 cesser le travail, sur l'intégralité de ces deux jours.
 

Solidarité interservices

"Monsieur Ayache, directeur général des services de la Ville de Besançon, qui a reçu une délégation (employés et syndicat CFTC) et précisé ne pas vouloir, pendant la période de préavis et comme l'oblige pourtant les textes (article L.521-3 du code du travail), entamer de négociations, préférant « attendre la fin de ce mouvement », cette grève devenait inévitable, explique Jacques Desoche, ajoutant "Peu sensible aux inquiétudes des agents, Monsieur le Maire a missionné Abdel Ghezali, adjoint aux sports, pour recueillir les « revendications » de chacun".
 
Il précise que les agents grévistes ont reçu le soutien des conseillers municipaux UMP Jacques Grosperrin et Ludovic Fagaut, qui se sont engagés à interpeller le maire lors du prochain conseil municipal, et que le député EELV du Doubs Eric Alauzet, conseiller municipal délégué, est venu s'enquérir des raisons qui ont amené cette grève. "De nombreux collègues, dans un formidable esprit de solidarité « interservices », ont marqué également, de leur présence, le match de handball, ESB-Créteil, point d'orgue de la journée du vendredi", ajoute-t-il.
 

De plus en plus de tensions dans les services

"La CFTC, qui est aux côtés des agents, s'interroge une nouvelle fois sur la vision du service public telle qu'elle est réellement ressentie par la collectivité, insiste Jacques Desoche. La tension gagne de plus en plus de services de la Ville de Besançon et particulièrement les services techniques qui vont être lourdement impactés par des restructurations visant à réduire de manière drastique la rémunération des heures de nuit, du dimanche et des jours fériés. Le blocage des salaires, pendant 7 ans dans les différentes fonctions publiques, contribue également à fragiliser les agents, notamment des catégories C, qui voient la précarité frapper à leur porte".
  
Et de conclure : "En déposant un nouveau préavis de gréve pour les 17 et 18 mai, le personnel des sports, cette fois-ci dans sa totalité, espère être entendu et attend des réponses aux questions qu'ils ont soulevé."
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Problèmes de management : nouvel appel à la grève aux musée des Arts et du Temps à Besançon

Après un premier mouvement de grève le 12 avril dernier, des agents des musées des Arts et du Temps de Besançon se mettront de nouveau en grève vendredi 31 mai 2024. Malgré des signalements à des élues de la maire concernant des problèmes de management de la part de leur directrice, les syndicats déplorent leur inaction.

Opération “portes closes” : de nombreuses pharmacies fermées et une manifestation le 30 mai à Besançon

Un préavis de grève a été déposé par la Fédération syndicale des pharmacies de France (FSPF) et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) jeudi 30 mai 2024, invitant les officines à participer une opération "portes closes". À Besançon, une manifestation est prévue place de la Révolution.

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

Défendre la place du vélo dans la ville : une Vélorution le 25 mai dans les rues de Besançon

Les manivelles et l’association vélo Besançon (AVP), convient "tous les cyclistes passionnés ou occasionnels de Besançon et du Grand Besançon" à prendre part à une vélorution le samedi 25 mai à Besançon. Le rassemblement vise à défendre la place du vélo dans l’agglomération et la nécessité d’aménagements en général particulièrement dans la rue de Vesoul, actuellement en travaux.

Semaine du bien-être : zoom sur une masseuse bisontine…

Le bien-être au travail prend une part de plus en plus importante au sein des entreprises. Celles-ci cherchent à réduire les risques psychosociaux mais aussi à agir sur la motivation de leurs équipes. Pour y parvenir, les entreprises peuvent faire appel à des professionnels. En vue de la semaine du bien-être en entreprise du 17 au 21 juin 2024, zoom sur une bisontine actrice de cette nouvelle politique d’entreprise avec ses massages assis.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.43
partiellement nuageux
le 13/06 à 15h00
Vent
3.05 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
41 %