Les arbitres de football se rebellent !

Publié le 15/02/2014 - 16:20
Mis à jour le 15/02/2014 - 17:49

Les arbitres de football francs-comtois ont décidé de se rebeller face au conseil de ligue ! Pourquoi ? Parce qu'ils consièrent qu'ils ne sont pas assez défrayés lors de leurs déplacements pour arbitrer les matchs. Le 3 février, le conseil leur a proposé de faire du covoiturage... Résultat : 75% des arbitres de ligue en Franche-Comté maintiennent leur droit de retrait des compétitions régionales.

carton-rouge.jpg

Dans une lettre adressée au Conseil, l'Amicale française des arbitres de football section Franche-Comté ne mâche pas ses mots : "Nous n'avons que faire de votre ultimatum et de vos éternelles menaces,  cependant il vous faudra sanctionner 59 arbitres, et par là même les clubs de Franche-Comté. Nous assumerons nos actes jusqu'au bout. Toute sanction prise envers les arbitres sera de notre part contesté devant la commission d'appel disciplinaire puis ensuite vers les instances supérieures si nécessaire." 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.

Victoire de Besançon à Mérignac. Brest poursuit son sans-faute, Dijon son calvaire

Handball (ligue féminine) • Brest a poursuivi son sans-faute en Ligue féminine de handball en surclassant Saint-Amand-les-Eaux (44-19) mercredi lors de la 7e journée, marquée par une nouvelle défaite de Dijon à domicile contre Toulon (34-24) alors que les filles de l'ESBF l'ont emporté à Mérignac (24-29)  et grimpe en 5e position au classement général.

Sédentarité : 30 minutes d’exercice par jour bientôt expérimenté en primaire

Pour lutter contre "la bombe à retardement" de la sédentarité chez les enfants, les organisateurs des JO de Paris 2024 et l'Éducation nationale font la promotion de l'expérimentation "30 minutes d'exercice par jour" qui va bientôt démarrer dans quelques écoles primaires. Outre Créteil, les académies de Poitiers, Toulouse, Montpellier, Besançon, Lyon, Réunion doivent aussi se lancer dans l'aventure.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.71
peu nuageux
le 27/11 à 12h00
Vent
0.97 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
72 %

Sondage