Les dossiers chauds du transport ferroviaire en Franche-Comté

Publié le 23/10/2012 - 18:20
Mis à jour le 24/10/2012 - 21:02

Le 18e congrès de la FNAUT s’est tenu à Lons-le-Saunier le week-end dernier. Occasion de faire le point sur les dossiers ferroviaires du moment en Franche-Comté mais aussi de décerner un « ticket rouge » au  Syndicat mixte des Transports en commun du Territoire-de-Belfort.

dsc_2310.jpg
© carvy

fnaut

PUBLICITÉ

La Fnaut  (Fédération Nationale d’Associations d’Usagers des Transports) Franche-Comté s’inquiète de l’avenir du réseau ferroviaire régional et de ses dessertes. Dans une motion votée à l’unanimité, elle soulève plusieurs points.

  1. Il est totalement inenvisageable que les relations internationales TGV LYRIA par l’axe Dole – Suisse via Frasne, Pontarlier et Vallorbe soient détournées par Bâle et Genève fin 2014.
  2.  La relation Strasbourg- Lyon par la ligne historique (Besançon Centre – Lons le Saunier) doit être traitée comme un axe d’aménagement du territoire et recevoir les crédits d’investissements et de fonctionnement correspondant à sa vocation, soit par classement en Train d’Equilibre du Territoire (TET), soit en donnant les moyens aux 3 régions concernées (Alsace, Franche Comté, Rhône Alpes) d’assurer la desserte de bout en bout dans des conditions au moins équivalentes à ce qu’offrait la desserte Corail (voire turbotrains).
  3. La ligne 4 (ex Paris- Bâle) doit voir sa pérennité garantie au delà de la période d’expérimentation des TET en cours et recevoir, elle aussi, les crédits d’investissements pour son infrastructure et les matériels qui la sillonnent. en particulier les engins moteurs.
  4.  Tous ces problèmes ont en commun un appendice organique indispensable : la réalisation urgente du barreau Belfort – Delle, dont le prolongement en Suisse est quasiment achevé !

Le congrès soutient enfin l’action au long cours engagée par la Fnaut Franche comté et ses  associations locales quant aux dessertes sur les lignes de Dole – St Claude – Oyonnax, Besançon – La Chaux de fonds, et Belfort – Epinal.

« ticket rouge »

Enfin la Fnaut a délivré 3 un des trois tickets rouge  au  Syndicat mixte des Transports en commun du territoire de Belfort, géré par le PS, « pour la qualité déplorable de la desserte par bus de la gare TGV de Belfort-Montbéliard qu’il assure depuis la ville de Belfort ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.71
peu nuageux
le 23/05 à 21h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1016.59 hPa
Humidité
90 %

Sondage