Les Doubiens aident en priorité leur famille

Publié le 19/10/2015 - 16:22
Mis à jour le 20/10/2015 - 09:52

Une enquête de l'Union départementale des associations familiales du Doubs (UDAF) révèle que les solidarités familiales fonctionnent d’abord sur le principe de l’échange et de la réciprocité. Et même s'ils sont volontaires, 49% des Doubiens auraient déjà rencontré des difficultés à aider un proche.

34rentreeecoleenfantjeanlouisfoussereteducation036.JPG
34rentreeecoleenfantjeanlouisfoussereteducation036.JPG

Accompagnement

PUBLICITÉ

Chaque année les UDAF et URAF de Franche-Comté réalisent une enquête auprès de 5.000 ménages dans chacun des départements de la région. Elle portait cette année dans le Doubs sur les solidarités familiales et publiques : quelles complémentarités ? À la lumière des conclusions de cette étude, l'UDAF entend faire des préconisations aux pouvoirs publics.

Les résultats de cette enquête montrent que "quel que soit leur âge, les Doubiens aident leurs proches, mais ceux qu’ils accompagnent le plus changent avec le temps. Ils privilégient d’abord, les personnes de même génération qu’eux (frère, sœur, voisins, amis), puis au fur et à mesure que se développe la lignée, l’aide se ressert autour des parents et des enfants."

L'aide prendrait diverses formes (financière, morale...) mais resterait occasionnelle. Dans le cas d'incapacité, deux facteurs ressortent : la fréquence de l’aide fournie et le manque de soutien de la collectivité. En outre, "29% des Doubiens accompagnent un proche faute de service de proximité (garde d’enfant, aide ménagère...)", souligne l'UDAF à travers cette étude.

En quête d'informations, les Doubiens seraient 53% à espérer des aides financières et  25% aimeraient un soutien moral de la part d’un tiers ou le conseil de professionnels.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Polémique sur le voile : l’assemblée régionale « profondément marquée » selon Marie-Guite Dufay

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, qui se réunissait ce vendredi 15 novembre 2019 en assemblée plénière un mois après la polémique déclenchée par un élu RN au sujet d'une femme voilée dans le public, reste "profondément marqué", a estimé sa présidente (PS) Marie-Guite Dufay.

Lutte contre les violences faites aux femmes : « il faut qu’on ne s’épuise pas »

Plusieurs associations du Collectif 25 novembre dont Solidarité Femmes, Osez le féminisme du Doubs, le Centre d'information et de consultation sur la sexualité (CICS), le Centre d'information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) et le Mouvement de nid, se sont réunies jeudi 14 novembre 2019 pour annoncer les mesures qu'elles souhaitent dans le cadre du Grenelle pour lutter contre les violences faites aux femmes. Le programme autour de la journée internationale contre les violences faites aux femmes a également été dévoilé…

Tri des déchets dans les entreprises : « Beaucoup d’efforts restent à fournir »

Selon la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de Bourgogne-Franche-Comté, 50 % des tonnages éliminés en décharge dans notre région sont des refus de tri, dont la majorité proviennent de centres de tri de déchets d’activités économiques.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.44
légère pluie
le 18/11 à 15h00
Vent
1.49 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
97 %

Sondage