Les écoliers d'Arènes dressent le portrait des résidents du CLS Bellevaux

Publié le 14/03/2018 - 15:00
Mis à jour le 14/03/2018 - 19:09

Ce mercredi 14 mars 2018, les écoliers d'Arènes, supervisés par Canopé 25 et la DANE, sont allés à la rencontre des résidents du centre de long séjour de Bellevaux à Besançon. Les enfants ont ainsi pu échanger avec les pensionnaires l'espace d'une matinée et se sont même essayés à dresser leurs portraits...  

"Elle s'appelle Chantale ; elle a 71 ans, elle était pompier et elle aime les chats" explique consciencieusement un groupe de trois écoliers. Sourires dans l'assemblée. L'intéressée prend la parole. "Je me nomme en réalité Jeanne, j'ai 89 ans, j'étais dactylographe et j'avais un petit cocker" répond-elle d'un ton amusé.

Les enfants n'ont cette fois encore pas tapé dans le mille mais tout le monde dans la salle est compréhensif : il n'est aisé pour personne d'imaginer la vie de quelqu'un en partant de sa seule photo, récupérée en classe deux semaines avant.

Rencontre intergénérationnelle

L'exercice a pourtant été effectué par la classe de CM1 de l'école d'Athènes. Vingt élèves, sous la supervision de Canopé 25 et de la DANE (Délégation Académique au Numérique Educatif), se sont rendus ce mercredi 14 mars au centre de long séjour de Bellevaux. Installés en face de six résidents, ils ont présenté sur un écran projeté au mur les biographies– supposées - des pensionnaires. Les enfants ont ainsi imaginé le nom, l'âge, le métier, les loisirs des résidents à partir d'une photographie travaillée en classe.

Numérique et curiosité

Ces portraits fictifs ont ensuite été digitalisés par les élèves eux-mêmes dans un livre numérique – sorte de présentation PowerPoint mêlant texte, images et sons – et montrés aux résidents, qui ont pu y réagir de vive voix. Cette utilisation de la technologie a été encouragée par la Silicon Comté, qui a soutenu l'événement. Si l'un des buts de la rencontre était d'introduire les écoliers aux outils numériques, pour Sophie Allain, responsable du projet pour Canopé 25, le principal objectif était "d'éveiller la curiosité des enfants et de provoquer l'échange avec les résidents. Ce n'est pas seulement un exercice numérique, c'est avant tout une rencontre" conclut-elle.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’université de Franche-Comté rend hommage à Samuel Paty : « La seule réponse qui vaille consiste à s’appuyer, encore et toujours, sur notre socle républicain et laïque »

Il y a presqu’un an, le 16 octobre 2020, Samuel Paty était sauvagement assassiné aux abords de son collège. Afin de lui rendre hommage, la communauté universitaire de l'université de Franche-Comté s'est rassemblée dans la cour d'honneur de la maison de l’université ce vendredi matin.

Les accompagnants des élèves en situation de handicap en grève le 19 octobre à Besançon

L'intersyndicale nationale appelle les AESH à faire grève mardi 19 octobre 2021. Pourquoi ? Les syndicats dénoncent des conditions de travail précaires et demandent notamment une augmentation des salaires et la garantie de la possibilité de contrat à temps complet. Un rassemblement est prévu devant le rectorat de Besançon.

Handicap à l’école : une rubrique en ligne dédiée aux parents, enfants et professionnels

Les parents d’enfants en situation de handicap disposent désormais d’un point d’entrée dédié d’information et d’orientation sur la scolarité de leur enfant monparcourshandicap.gouv.fr. Enrichi d’une rubrique complète dédiée à la scolarité, cet outil veut faciliter leur implication dans la scolarité de leur enfant, comme le recommande la Haute Autorité de Santé (HAS), apprend-on ce mois d’octobre 2021.

Manifestation des étudiants de la filière Staps à Besançon 

#StapsOubliés •

150 étudiants en Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives) se sont mobilisés ce mercredi après-midi à l'appel d'un mouvement national pour dénoncer les mauvaises conditions d'accueil et le manque de moyen préjudiciables selon à la filière et à leur avenir...

Périscolaire et cantine : une pétition pour demander à la maire de Besançon un accueil « de qualité »

Depuis le 3 octobre dernier, des parents d'élèves de l'école Jean Boichard à Besançon ont lancé une pétition, accessible à tous les parents d'élèves de la ville, pour demander à la maire un accueil périscolaire "de qualité" dans les établissements.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.8
couvert
le 18/10 à 21h00
Vent
1.26 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
100 %

Sondage