Les habitants de Faverney ne doivent pas consommer l’eau du robinet !

Publié le 13/06/2018 - 17:02
Mis à jour le 15/04/2019 - 16:01

Les eaux du réseau de la commune de Faverney ont été reconnues impropres à la consommation par l'Agence régionale de santé (ARS) Bourgogne Franche-Comté selon un communiqué du 13 juin 2018.

1-robinet_eau_potable.jpg
Illustration ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Les analyses du contrôle sanitaire révèlent des contaminations bactériennes. De telles contaminations pourraient être responsables de pathologies plus ou moins bénignes telles que des gastro-entérites. 

C’est pourquoi l’ARS affirme la nécessité de prendre les mesures suivantes en attendant les résultats des prochaines analyses réalisées par l’agence :

  • Pour la boisson, la glace et les glaçons, le lavage des dents, la préparation des aliments et le lavage des légumes crus, ile ne devra être utilisé que des eaux embouteillées (qu’il convient d’utiliser rapidement après ouverture).
  • Pour les autres usages (toilette corporelle, linge, vaisselle, WC, lavages des sols), l’eau du robinet pourra être utilisée.
  • En cas de doute pour l’abreuvage des animaux domestiques ou d’élevage, le vétérinaire habituel est seul compètent pour déterminer d’éventuelles restrictions d’usage.

L’ARS attire l’attention des habitants sur le risque qu’il y aurait à utiliser une eau de source, de fontaine ou de puits non contrôlée, dont la pollution pourrait être beaucoup plus grave que celle du réseau public. 

La commune de Faverney surveille attentivement l’évolution de la situation et étudie les moyens à mettre en œuvre pour restaurer la qualité de l’eau. Elle tiendra informée la population de l’évolution de cette affaire et en particulier elle signalera le retour à une situation normale, c’est-à-dire sans risque pour la santé. 

Infos +

  • L’ARS souligne : ces consignes doivent être strictement respectées jusqu’à ce qu’un nouvel avis vous informe d’un retour à la normale de la qualité de l’eau.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Un village Info Vaccination à Besançon vendredi 26 avril

La Semaine européenne de la Vaccination (SEV) se déroule du 24 au 30 avril 2019. Cet évènement constitue un temps fort pour l’ARS Bourgogne-Franche-Comté qui rappelle que "la vaccination est la prévention la plus efficace contre de nombreuses maladies infectieuses". Un village Info Vaccination sera installé à Besançon le vendredi 26  avril 2019  de 10h à 18h esplanade des droits de l'homme. A Dijon, rendez-vous ce mercredi 24 avril.

Nouvelle blessure avec une seringue au centre de tri du Sybert à Besançon

L'agent s'est piqué accidentellement ce mardi 2 avril 2019 avec une seringue usagée jetée dans le bac de déchets recyclables. Il s'agit du cinquième incident de ce type depuis le début de l'année. La direction du Sybert, en charge de la gestion et de la valorisation des déchets, rappelle les consignes de tri des déchets de soin.

Danger sur votre brosse à dents : deux tiers des dentifrices contiennent du dioxyde de titane

Un composé chimique présent dans de très nombreux dentifrices pourraient mettre en danger votre santé. C'est ce que dénonce jeudi 28 mars 2019 l'association Agir pour l'environnement. Selon elle, le dioxyde de titane, controversé, car il contient des nanoparticules, est largement présent dans les dentifrices. Elle souhaite que ce produit ne soit plus utilisé dans les dentifrices et les médicaments.

Mars Bleu : comment éviter le cancer colorectal ?

La campagne Mars Bleu pour sensibiliser la population au cancer colorectal (maladie des cellules qui tapissent l’intérieur du côlon ou du rectum) se poursuit encore pendant quelques jours. Les plus récentes recherches démontrent que l’alimentation et l’activité physique jouent un rôle très important dans la prévention de ce cancer. Voici quelques conseils pour éviter le cancer colorectal…

Lutte contre le cancer à l’EFS de Besançon : un médicament « vivant » pour vaincre la leucémie

C'est une première mondiale. Après cinq années de recherche, les Dr Christophe Ferrand et Dr Marina Deschamps aidés de  leur équipe de l'établissement français du sang Bourgogne Franche-Comté à Besançon ont développé de nouvelles immunothérapies dans le traitement de la leucémie. La création d’une start-up est en réflexion afin de lever deux à quatre millions d’euros.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 10
pluie modérée
le 24/04 à 0h00
Vent
2.43 m/s
Pression
1000.11 hPa
Humidité
96 %

Sondage