Semaine européenne de la vaccination : le CHU de Besançon fait le point sur la prévention anti-HPV

Publié le 23/04/2024 - 09:14
Mis à jour le 23/04/2024 - 10:08

À l'occasion de la semaine européenne de la vaccination du 22 au 28 avril 2024, le CHU de Besançon revient sur l'importance de la prévention anti-HPV et fait le point sur la simplification de son parcours vaccinal à destination des jeunes de 11 à 20 ans.

Les infections à HPV (Papillomavirus humains) sont responsables chaque année en France "de plus de 6.300 cas de cancers de la sphère ano-génitale (col de l’utérus, vulve, vagin, anus, pénis) et ORL, impactant les femmes mais aussi les hommes. Les verrues génitales touchent 100.000 personnes par an, dans les deux sexes. Ces pathologies sont pourtant évitables, grâce à la prévention" avance le CHU.

Une couverture vaccinale encore faible chez les garçons

La vaccination anti-HPV est recommandée et remboursée à partir de 11 ans et en rattrapage jusqu’à 19 ans révolus (filles et garçons) rappelle l’établissement. La région Bourgogne-Franche-Comté fait partie des régions les plus dynamiques en affichant une progression régulière et supérieure à la moyenne nationale, notamment grâce aux actions mises en œuvre par le collectif d’acteurs territoriaux impliqués : 51% des jeunes filles sont en effet vaccinées. Toutefois, la couverture vaccinale ne dépasserait pas les 12% chez les garçons selon les données régionales Santé Publique France à fin 2022.

© Élodie R.

Le CHU rappelle pourtant que "la lutte contre les pathologies induites par HPV est aujourd’hui un enjeu de santé publique mondial". En France, le médecin traitant n’est plus le seul acteur sur qui repose cette responsabilité. En effet, pharmaciens, sage-femmes ou encore infirmier(e)s peuvent prescrire et administrer le vaccin anti-HPV selon les recommandations du calendrier vaccinal en vigueur. En complément, tous les enfants inscrits en classe de cinquième peuvent profiter de la vaccination au sein-même de leur établissement scolaire. Pour Christiane Mougin, professeure émérite et membre du collectif Prévention HPV Bourgogne-Franche-Comté, "nous sommes confiants en l’impact attendu de ces nouvelles mesures sur l’augmentation des couvertures vaccinales".

Pour rappeler aux jeunes les recommandations vaccinales les concernant, les acteurs de la vaccination en région Bourgogne Franche Comté se mobilisent donc lors de cette semaine européenne de la vaccination à travers un message simple : "la vaccination anti-HPV, c’est pour l’ensemble des filles et des garçons et jusqu’à 20 ans !"

La vaccination

  • protège contre la majorité des cancers associés aux HPV et diminue le risque de verrues génitales (condylomes).
  • Dans les pays où la couverture vaccinale est élevée (Australie, Grande-Bretagne), on constate une quasi-disparition de l’infection à HPV et une très nette régression des lésions précancéreuses et cancéreuses ainsi que des lésions bénignes dues aux HPV.
  • L’OMS vise à éliminer le cancer du col de l’utérus avant la fin du siècle, à condition notamment d’atteindre une couverture vaccinale de 90% chez les jeunes filles. Le plan cancer Européen vise quant à lui l’élimination de l’ensemble des cancers induits par HPV via un soutien à l’extension de l’implémentation des programmes vaccinaux HPV mixtes
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Les laits végétaux passés au crible par Valentine Caput, diététicienne bisontine

L'OEIL DE LA DIÈT' • Ils ont le vent en poupe depuis quelque temps, d'abord cantonnés dans les rayons des magasins bios, les voilà qui inondent ceux de nos supermarchés ! Jus d'amandes, de châtaignes, de riz, d'avoine, de coco, seul le lait de soja a eu le droit de maintenir son appellation "lait", quant aux autres ils ont été relégués à leur juste place : des jus. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, nous aide à les décrypter.

Le CHU de Besançon inaugure un nouveau dispositif aux urgences pédiatriques

Le mardi 14 mai 2024, le CHU de Besançon a inauguré un nouveau dispositif permettant d’animer sa salle d’attente des urgences pédiatriques. Fruit de sa collaboration avec le festival D’autres Formes, le CHU a dévoilé l’oeuvre baptisée Asclépios qui dénote quelque peu avec les traditionnels murs blancs de l’hôpital mais surtout qui s’anime sous les yeux des petits patients dès qu’on la survole avec un téléphone portable. 

Déserts médicaux : des mesures “fragmentaires” et pas assez ciblées, selon la Cour des comptes

Les politiques menées pour réduire les inégalités d'accès aux soins en France sont trop "fragmentaires", "insuffisamment ciblées" et pas "évaluables", déplore ce mois de mai 2024 la Cour des  comptes dans un rapport, proposant plusieurs mesures dont une régulation plus stricte de l'installation des médecins.

Semaine du bien-être : zoom sur une masseuse bisontine…

Le bien-être au travail prend une part de plus en plus importante au sein des entreprises. Celles-ci cherchent à réduire les risques psychosociaux mais aussi à agir sur la motivation de leurs équipes. Pour y parvenir, les entreprises peuvent faire appel à des professionnels. En vue de la semaine du bien-être en entreprise du 17 au 21 juin 2024, zoom sur une bisontine actrice de cette nouvelle politique d’entreprise avec ses massages assis.

La Convergence des services publics lance une pétition contre les inégalités de santé

La Convergence nationale des services publics lance la pétition ''En finir avec tous les restes à charge'' face aux récentes réformes de la sécurité sociale. Une proposition soutenue et relayée par la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité et le Comité de vigilance 70.

Le CHU veut convaincre futurs internes de choisir Besançon pour étudier

Pour convaincre les étudiants de choisir la capitale comtoise comme futur lieu d’internat, le CHU de Besançon a débuté une campagne d’attractivité ciblée en lançant un nouveau site dédié exclusivement aux futurs internes baptisé "Mon internat, c’est Besac !" mettant en avant les atouts du territoire. Une première en France sous ce format.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.71
partiellement nuageux
le 24/05 à 6h00
Vent
0.44 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
97 %