Les jeunes écologistes appellent à signer la pétition contre le glyphosate

Publié le 26/10/2017 - 08:51
Mis à jour le 26/10/2017 - 09:59

Après la décision des Etats européens de reporter le vote relatif au renouvellement de l’autorisation du glyphosate, pesticide de Monsanto, les jeunes écologistes annoncent ce mercredi 25 octobre 2017 vouloir continuer la mobilisation.

 ©
©

Alors que nous savons aujourd’hui que le glyphosate est un danger à la fois pour l’environnement, notre santé mais aussi celle des animaux, il est important de se mobiliser pour son non-renouvellement.

"Faire passer les intérêts d’une compagnie comme Monsanto avant ceux des citoyen-nes et de la planète est inadmissible. Nous appelons à continuer à signer la pétition pour l’interdiction du glyphosate qui a déjà reçu plus de 1.3 million de signatures", explique Célia Da Costa Cruz, co-secrétaire fédérale des Jeunes Écologistes.

Les Jeunes Écologistes s’inquiètent également de la position du gouvernement français : "Le poids de la France dans les négociations européennes n’est pas négligeable. Quand Macron dit -"Make our planet great again"-, cela passe par tous les niveaux y compris le niveau européen mais malheureusement quand il s’agit de passer aux actes, l’écologie semble être la grande absente de ce mandat pour l’instant", souligne Hugo Cordier, co-secrétaire fédéral des Jeunes Écologistes.

Info +

Mardi, le parlement avait voté une résolution demandant l'interdiction de l'herbicide d'ici cinq ans mais la commission a, elle, décidé de prolonger à sept ans la licence du glyphosate. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Huit ans après la fusion, le Mouvement Franche-Comté lance une nouvelle pétition pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté

Le Mouvement Franche-Comté, présidé par Jean-Philippe Allenbach, a lancé ce dimanche 15 janvier, une nouvelle pétition pour la séparation de la Bourgogne et de la Franche-Comté, soit huit ans, quasi jour pour jour, après la fusion des régions.

Menaces sur le développement ferroviaire du centre Franche-Comté : des élus alertent l’État et la Région

DOSSIER • Plusieurs élus du pôle métropolitain Centre Franche-Comté et de six agglomérations de Franche-Comté ont signé une déclaration commune publiée le 4 janvier 2023 pour le développement ferroviaire dans la région. Objectif : alerter sur les menaces qui pèsent aujourd’hui sur plusieurs lignes de train sur le territoire.

La ministre déléguée à la transition écologique en visite officielle en Haute-Saône le 6 janvier

Dominique Faure, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité, se rendra en Haute-Saône, à Vesoul, le vendredi 6 janvier 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.06
nuageux
le 28/01 à 18h00
Vent
3.91 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
71 %