Les jeunes écologistes appellent à signer la pétition contre le glyphosate

Publié le 26/10/2017 - 08:51
Mis à jour le 26/10/2017 - 09:59

Après la décision des Etats européens de reporter le vote relatif au renouvellement de l’autorisation du glyphosate, pesticide de Monsanto, les jeunes écologistes annoncent ce mercredi 25 octobre 2017 vouloir continuer la mobilisation.

 ©
©

Alors que nous savons aujourd’hui que le glyphosate est un danger à la fois pour l’environnement, notre santé mais aussi celle des animaux, il est important de se mobiliser pour son non-renouvellement.

"Faire passer les intérêts d’une compagnie comme Monsanto avant ceux des citoyen-nes et de la planète est inadmissible. Nous appelons à continuer à signer la pétition pour l’interdiction du glyphosate qui a déjà reçu plus de 1.3 million de signatures", explique Célia Da Costa Cruz, co-secrétaire fédérale des Jeunes Écologistes.

Les Jeunes Écologistes s’inquiètent également de la position du gouvernement français : "Le poids de la France dans les négociations européennes n’est pas négligeable. Quand Macron dit -"Make our planet great again"-, cela passe par tous les niveaux y compris le niveau européen mais malheureusement quand il s’agit de passer aux actes, l’écologie semble être la grande absente de ce mandat pour l’instant", souligne Hugo Cordier, co-secrétaire fédéral des Jeunes Écologistes.

Info +

Mardi, le parlement avait voté une résolution demandant l'interdiction de l'herbicide d'ici cinq ans mais la commission a, elle, décidé de prolonger à sept ans la licence du glyphosate. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Législatives : Jadot au soutien du boulanger Stéphane Ravacley, candidat "atypique"

Le candidat EELV à l'élection présidentielle, Yannick, Jadot, s'est rendu à Besançon ce mercredi 25 mai 2022 pour soutenir le boulanger bisontin Stéphane Ravacley, le candidat écologiste de la Nupes (nouvelle union populaire écologique et sociale) sur la 2e circonscription du Doubs.

Ndiaye à l’Education : J-P Chevènement met en garde contre « l’enterrement » du bilan Blanquer

Jean-Pierre Chevènement, 83 ans, ancien ministre de l'Education nationale et soutien d'Emmanuel Macron à la présidentielle, a mis en garde lundi contre "l'enterrement de la politique mise en oeuvre par Jean-Michel Blanquer depuis cinq ans" après la nomination de Pap Ndiaye à la tête du ministère de la rue de Grenelle.

Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.44
ciel dégagé
le 26/05 à 3h00
Vent
1.33 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
100 %

Sondage