Alerte Témoin

Les jeunes socialistes du Doubs "C’est la droite dure qui contrôlera les cordons de la bourse"

Publié le 17/05/2017 - 17:21
Mis à jour le 17/05/2017 - 17:21

Après l'annonce des ministres du gouvernement d'Edouard Philippe, ce 17 mai 2017, les jeunes socialistes du Doubs ont tenu exprimer leur mécontentement "les progressistes et le renouvellement ont disparu". Ils appellent les Français à " utiliser leur bulletin de vote dès les dimanches 11 et 18 juin pour exprimer leur refus clair de ces politiques obsolètes et injustes, et à élire une majorité de gauche à l’Assemblée Nationale".

 

jeunes_socialistes_du_doubs.png
© facebook les jeunes socialistes du Doubs

Ils accusent la "mise en œuvre une politique de casse sociale et de désengagement de l’État."

"Les nominations de Bruno Le Maire à l’économie, de Jean-Michel Blanquer à l’éducation, ou encore de Gérald Darmanin à l’action et aux comptes publics, ont le mérite de la clarté. C’est la droite dure qui contrôlera les cordons de la bourse", s'insurgent-ils.

 Les jeunes socialistes s'alarment " de l’absence totale de la jeunesse dans les portefeuilles ministériels". Ils définissent le Premier ministre comme " anti-féministe", "anti-écologique" et regrettent que "Nicolas Hulot mette son image au service de ce gouvernement."

"On ne renouvelle pas la vie politique en recyclant ceux qui ont échoué depuis des décennies par soumission aux dogmes du libéralisme", concluent-ils.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

3.400 lits d’hospitalisation ont été fermés en 2019 dans les établissements de santé français

Alors que le ministre de la Santé, Olivier Véran, doit gérer l'épidémie de coronavirus, les chiffres publiés mardi 29 octobre 2020 par son ministère vont rappeler la crise des hôpitaux à son bon souvenir. Selon l’étude, un peu plus de 3.400 lits d’hospitalisation complète ont été fermés en 2019 dans les établissements de santé français. Dans le même temps, ils ont créé 1.500 places d’hospitalisation partielle.

Elevages de visons interdits « sous cinq ans » : un élevage concerné en Franche-Comté

En plus de la prochaine interdiction de la présentation d'animaux sauvages dans les cirques, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a annoncé mardi 29 septembre la fin de l'élevage de visons pour la fourrure d'ici 2025. Des décisions très attendues depuis des décennies par tous les défenseurs des animaux. En Franche-Comté, un élevage en Haute-Saône est concerné.

Sénatoriales en Bourgogne-Franche-Comté : prime au sortant…

Physionomie région • Sur 14 sièges à pourvoir, les 10 sénateurs sortants qui se représentaient ont tous été réélus (1 LREM, 5 LR, 2 UDI, 1 DVD, 1 PS). Le patron des sénateurs LREM François Patriat et le secrétaire d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne ont été élus sénateurs dimanche, tandis que les 10 sortants qui se représentaient en Bourgogne-Franche-Comté ont été réélus.

Sénatoriales 2020 : trois sénateurs réélus en Côte d’Or

1.638 grands électeurs étaient invités à voter dans le département du Doubs pour élire trois  nouveaux sénateurs et départager les candidats inscrits sur six listes. Alain Houper et Anne-Catherine Loisier de la liste d'union de la droite et du centre sont réélus (701 voix - 43,37%). François Patriat conserve également son siège avec sa liste "Territoires et Liberté" (428 voix -26,6%)

Sénatoriales : Dominique Vérien (UDI) réélue. Jean-Baptiste Lemoyne (REM) passe au second tour

1.118 grands électeurs étaient invités à voter dans le département de l'Yonne pour élire deux nouveaux sénateurs et départager les sept candidats en lice. La sénatrice UDI sortante Dominique Vérien a été réélue au premier tour avec 64,04% des suffrages (698 voix). Le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne (REM) a été élu au second tour avec 52,56% des voix.

Sénatoriales 2020 : Cédric Perrin réélu dans le Territoire-de-Belfort

382 grands électeurs du Territoire de Belfort étaient appelés à voter ce dimanche 27 septembre 2020 pour renouveler le seul et unique siège de sénateur  dans le département et départager cinq candidats. Cédric Perrin, 46 ans, a été réélu avec 72,24 % des suffrages pour un deuxième mandat de sénateur.

Sénatoriales 2020 : Alain Joyandet et Olivier Rietmann (LR) élus en Haute-Saône

LR en force • Les 972 grands électeurs de Haute-Saône étaient ont voté ce dimanche 27 septembre 2020 pour deux sièges de sénateurs dans le département. 10 candidats se présentaient lors de ce scrutin majoritaire. Alain Joyandet (LR) a été réélu dès le premier avec 55,50% des suffrages (515 voix). Olivier Rietmann (LR) , maire de Jussey  a été élu au second tour avec 497 voix.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.6
légère pluie
le 01/10 à 21h00
Vent
1.37 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
97 %

Sondage