Plus de 300 motards en colère mobilisés ce samedi à Besançon

Publié le 20/02/2021 - 18:11
Mis à jour le 22/02/2021 - 12:37

Suite au mouvement national initié par la Fédération Française des Motards en Colère Paris Petite Couronne, la Fédération Française des Motards en Colère du Doubs a appelé à la mobilisation ce 20 février 2021 pour légaliser la circulation en interfiles. Le rendez-vous était donné à 14h00 au parking Casamène de Besançon.

Depuis le 1er février 2021, les conducteurs de motos et de scooters n'ont plus le droit de rouler entre deux files de véhicules (pratique courante lors de bouchons). Cette décision a été prise suite à l'expérimentation lancée dans 11 départements de France. Le bilan a été jugé décevant pour la Sécurité Routière (qui s'appuie sur un rapport du CEREMA (Centre d’études et d’expertises sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement).

À Besançon, plus de 300 motards se sont retrouvés au parking Casamène, selon les forces de l'Ordre. 

©

Que risquent les motards ? Pour celles et ceux qui dérogent à la règle en vigueur, une mande de 135 euros leur sera demandée et trois points seront retirés sur leur permis de conduire.

Infos +

La FFMC appelle les motards qui seraient verbalisés pour avoir circulé entre les files de lui envoyer un mail : sn@ffmc.asso.fr.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Centre hospitalier de Novillars : l’intersyndicale appelle à la grève le 2 mai

C’en est trop pour les syndicats CGT et SUD qui se mobiliseront le 2 mai 2024 devant la maison d’accueil spécialisée pour adultes handicapés à Novillars. En cause ? Deux suppressions de postes infirmiers qui aggravent "le déficit infirmier" déjà en place ainsi que le "gel de lits" et une augmentation des contrats à durée déterminée…

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Mineurs isolés étrangers : Sol Mi Ré alerte sur la non-scolarisation de plus d’une soixantaine de jeunes à Besançon

Lors d’une conférence de presse le 10 avril 2024 devant l’inspection académique du Doubs à Besançon, le Collectif Solmiré a alerté sur la situation ”de plusieurs dizaines de jeunes non-pris en charge comme mineurs et non-scolarisés à ce jour” par l'Académie de Besançon.

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

Problèmes de management au musée des Beaux-arts ? Les syndicats en grève le 12 avril

Mise à jour • Les syndicats Sud-Solidaires et FO organisent une manifestation vendredi 12 avril 2024 à 10h00 devant le musée des Beaux-Arts de Besançon afin de dénoncer des "dysfonctionnements liés au management" de la nouvelle directrice des Musées d’arts et du temps. Pour rappel, Laurence Madeline est en poste depuis un an.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.32
nuageux
le 25/04 à 15h00
Vent
3.82 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
41 %