Alerte Témoin

Les Passagers du Zinc, le café-concert qui résiste à Besançon !

Publié le 14/09/2018 - 14:39
Mis à jour le 23/10/2019 - 11:05

Anniversaire •

Méghane Chevènement, gérante des Passagers du Zinc à Besançon, fête le 3e anniversaire du bar depuis son arrivée (puisqu'en réalité, il existe depuis plus de 20 ans !). Depuis 2015, pas moins de 618 groupes et DJs ont fait trembler le capot de la DS pour rester l'un des cafés-concerts les plus emblématiques de la ville. Une boum-concert d'anniversaire se déroulera samedi 15 septembre…

Méghane Chevènement
Méghane Chevènement, gérante des Passagers du Zinc depuis 3 ans. ©Thomas Fournier

Les Passagers du Zinc vont fêter les 3 ans de leur seconde vie "après une vente qui n'a pas abouti et le "sauvetage" du lieu", précise Méghane, "mais à vrai dire, les PDZ auront 21 ans en janvier : les volets ont été ouverts pour la toute première dois à minuit le 1er janvier 1998".

Un café-concert historique qui résiste…

Les Passagers du Zinc fait partie des seuls bars qui ont résisté notamment au temps et à la politique culturelle malmenée pour être et rester un vrai café-concert devenu historique. Ce lieu qui s'est appelé autrefois Gainsbar, la Souris déglinguée ou encore l'Underground, en aura vécu ! "Des milliers de musicien-nes et leurs amplis, le public qui descend, qui remonte, les jeunes, les ancien-nes, les rockers, les tribus de copines, les kids accros au sirop, les voisin-es… du monde est passé par là", nous confie Méghane.

Les PDZ reçoivent des groupes locaux, mais aussi nationaux et internationaux grâce au réseau de Méghane, mais aussi des nombreuses associations qui organisent des concerts sous le capot de la DS. "Environ une dizaine de concerts se déroule chaque mois avec des groupes qui ont les mêmes codes que les nôtres, à savoir l'indépendance de la musique et une culture non basée sur l'argent à tout prix", souligne la gérante, et d'ajouter "Partir en tournée pour un groupe c’est souvent prendre des vacances de son job, jouer tous les soirs, vendre peu de merch’ et parfois jouer devant seulement 40 personnes… C’est beau l’amour du rock !"

L'amour du rock et ses dérivés grâce aux associations telles que Impure Muzik, Holy Grind, 939K15, Vouhvoue, Surf Area, Bad Obsession Prod', Yellowsharps, Mighty Worm, Matière Noire, Dizil Diese, La Boocle... "Chacune a son créneau favori, ainsi sous le capot on peut notamment écouter noise, hardcore, surf, rock’n roll, glam, doom, sludge, grindcore, hardcore, metal, punk rock, indie, pop, cold wave, post punk, rap, beatmaking….", précise Méghane.

Un lieu vivant grâce aux bénévoles

Avant de racheter les Passagers du Zinc, on peut dire que Méghane a commencé "en bas de l'échelle" puisqu'elle a fait ses début au bar en tant que bénévole pendant des soirées concerts. "Ce lieu vit indéniablement grâce à ses générations de bénévoles de l'association du bar qui se sont succédées avec leur enthousiasme, leur aide formidable, leur énergie…" souligne la patronne.

Et pour elle et son équipe, "la vie de quartier et la culture associative DIY populaire sont très importantes pour nous : on a plusieurs fois accueilli des soirées de soutien pour diverses causes : soutien à radio bip, soutien au collectif xyz, soutien au squat d’enfer (accueil de réfugiés) et il va de soi qu’on continuera."

Au programme de la soirée d'anniversaire… 

Samedi 15 septembre, le groupe Truckks, "des jeunes bien énervés qu'on adore", souligne Méghane, jouera au sous-sol pendant qu'à l'étage les DJs de Bad Obsession passeront des disques pour assurer "une belle boum rock'n'roll" !

Infos pratiques

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Les warm-up du BBRBU pendant le mois d’août 2020 à Besançon !

Publi-info • Afin de sensibiliser le grand public à la situation des bars, restaurants et discothèques de Besançon en cette période de crise du Covid-19, l'association Bars Boîtes Resto de Besac Réunis (BBRBU) organise, en partenariat avec l'Union des commerçants de Besançon et Grand Besançon Métropole, quatre week-ends d'animations place Granvelle au mois d'août 2020…

Le No Logo Festival dévoile les premiers noms de son édition 2021 pour « se projeter dans l’avenir »…

L’équipe d’organisation du No Logo Festival confirme ce vendredi des nouveaux noms pour l’affiche de l’édition 2021. "Une manière de se projeter dans l’avenir à quelques jours de la fin de la campagne de soutien «Tous Unis pour Écrire la Suite» lancée le 9 juin dernier", précise l'équipe.

Le festival Les Petites Fugues propose une programmation « resserrée » en novembre 2020

L’Agence Livre & Lecture Bourgogne-Franche-Comté organise chaque année le festival littéraire itinérant Les Petites Fuguesproposant deux semaines de rencontres littéraires dans toute la région. Elaboré dans le contexte de crise sanitaire de la Covid-19, le festival se réinvente cette année autour d’une programmation resserrée du 16 au 28 novembre 2020...

Besançon : le festival du BBRBU, prévu début septembre 2020, est reporté

L'association des Bars Boîtes et Restos de Besac Unis (BBRBU) prévoyait la création d'un festival en plein centre-ville de Besançon les 4, 5 et 6 septembre prochains pour permettre à l’ensemble des établissements adhérents de "générer d’urgence la trésorerie". Malheureusement, La Rêv'olution du BBRBU est reportée ultérieurement suite à une décision prise en préfecture le 21 juillet.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".

Une philosophe et un metteur en scène francs-comtois publient un biface consacré au marquis de Jouffroy d’Abbans…

Julien Lopez, metteur en scène pour la compagnie La Gouaille et Véronique Febvre-Charlot, historienne pour la compagnie Passeurs d'histoires, ont concilié leur passion et métier respectifs pour éditer un livre biface (historique d'un côté, pièce de théâtre de l'autre) consacré à l'histoire tumultueuse du marquis de Jouffroy d'Abbans. Pour la première fois, une pièce de théâtre sur le marquis est publiée… Sortie prévue en septembre 2020. Rencontre.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     11.92
    peu nuageux
    le 06/08 à 3h00
    Vent
    1.4 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    93 %

    Sondage