Alerte Témoin

Les policiers municipaux en grève pour les feux d'artifice et le passage du Tour de France

Publié le 07/07/2014 - 10:47
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:52

Le syndicat national des policiers municipaux (SNPM) de Besançon a déposé la semaine dernière un préavis de grève du 13 au 16 juillet, à l’occasion des feux d'artifice et du passage du Tour de France. Sur 50 policiers municipaux à Besançon, une quarantaine devrait suivre le mouvement.

police_municipale.jpg
archives ©roman

Marre d'attendre. Les policiers municipaux ne se sentent pas entendus à Besançon, notamment par la direction générale des services. Les syndicats ont, en début d'année, fait part de leurs revendications. " On nous a demandé d'attendre la fin des élections et que les négociations débuteraient au mois d'avril. On nous dit d'attendre l'automne, voire même le budget 2015…" explique un des six délégués SNPM.

"Nous sommes ignorés…"

Le syndicat explique avoir rencontré la direction générale des services de la Ville le 10 juin et que les négociations étaient reportées à l'automne. "Le 1er juillet,  nous recevions un simple message électronique nous faisons comprendre que nos revendications étaient reportées aux calendes grecques (…)  Cette direction semblerait victime d'hypoacousie et de trouble de la mémoire (…) Les policiers municipaux sont en colère et ont le sentiment d'être ignorés, voire parfois méprisés ! "

Quelles revendications ? 

La principale revendication concerne l'attribution d'une prime :  l'IAT (indemnité d'indemnisation et de technicité). Les policiers municipaux la réclament depuis 2012, mais elle a toujours été refusée. "A Besançon, les policiers municipaux restent parmi les rares fonctionnaires à ne pas percevoir la prime (…)" tout en déplorant que la Ville puis puisse mettre sur le "même point d'égalité et de risque" un fonctionnaire de la Police municipale et un agent administratif.

En filigrane, les policiers souffrent d'un problème de reconnaissance. "Nous avons un concours suivi d'un an de formation, nous sommes formés tout au long de notre carrière, les policiers peuvent risquer leur vie à chaque patrouille. Il fait savoir qu'un policier municipal part avec une retraite de 1.000 euros !"   Au niveau national le SNPM se bat pour que les policiers municipaux ne soient plus en catégorie C, statut le plus bas de la fonction publique, mais en catégorie A.

Sur Besançon, ils réclament l'attribution de l'IAT "sans aucune condition". Une quarantaine de policiers municipaux sur 50 à Besançon devraient suivre le mouvement de grève du dimanche 13 juillet 2014 à minuit au mercredi 16 juillet inclus. Les policiers envisagent en parallèle de mener plusieurs actions.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

L’allocation de rentrée scolaire, majorée de 100€, sera versée le 18 août

Majorée "exceptionnellement" de 100 euros cette année, en raison "des conséquences sociales de la crise épidémique", elle sera versée le 18 août en Métropole, indique le ministère de la Santé et des Solidarités mercredi 29 juillet. Plus de trois millions de familles aux revenus modestes devraient en bénéficier cette année.

Dialogue social: Castex passe aux travaux pratiques avec syndicats et patronat

Après avoir clamé sa foi dans le "dialogue social" lors de sa déclaration de politique générale, Jean Castex passe à la pratique en recevant ce vendredi 17 juillet 2020 syndicats et patronat pour fixer "un calendrier de discussions", de l'emploi, "priorité absolue", jusqu'aux sujets plus épineux des retraites et de l'assurance chômage.

Une étude scientifique coordonnée à Besançon pour savoir comment le personnel et les résidents des EHPAD ont vécu la crise du Covid-19

Comment le personnel et les résidents des EHPAD ont-il vécu la crise du Covid-19 ? C’est l’objet d’une étude scientifique coordonnée à Besançon par la Plateforme nationale pour la recherche sur la fin de vie. Nous avons posé nos questions à Elodie Cretin, directrice de la Plateforme nationale pour la recherche sur la fin de vie et coordinatrice de l’étude COVIDEHPAD...

Une mobilisation aujourd’hui à Besançon pour la « régularisation de tous »

L'assemblée locale des États Généraux des Migrations participe à une convergence nationale des appels en soutien à tous les sans papiers, soit une campagne nationale pour « l’égalité des droits et la régularisation de toutes et tous ! ». Un rassemblement aura lieu à Besançon le 20 juin à 15h place de la Révolution à Besançon.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.82
    couvert
    le 13/08 à 0h00
    Vent
    1.28 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    55 %

    Sondage