Les services de la protection des jeunes majeurs en grève ce lundi

Publié le 17/06/2019 - 09:59
Mis à jour le 17/06/2019 - 09:59

Une vingtaine de salariés des structures de l’Aide sociale à l’Enfance s’est réunie ce lundi 17 juin 2019 devant le conseil départemental du Doubs pour protester contre les dispositions du Département sur le contrat jeunes majeurs. Plusieurs sont en grève ou ont débrayé pour venir quelques heures.

L’Intersyndicale (CGT, FO, CFDT, FGA) de l’AHS-FC et l’ADDSEA et les collectifs (dont SolMiRé) continuent le mouvement débuté en mars contre la suppression de l’accompagnement des jeunes majeurs au-delà de 19 ans (pour les français, 18 ans pour les étrangers), contre 21 ans auparavant.

Les salariés du secteur social et médico-social « refusent la précarisation des jeunes accueillis, refusent une discrimination selon la nationalité et refusent de maltraiter les jeunes pour des raisons budgétaires ».

Lionel, membre de l’Intersyndicale, rappelle que «ces mesures font que  du jour au lendemain, les très jeunes mineurs se retrouvent sans rien, à la rue ou hébergés de manière précaire, et leurs projets professionnels ou personnels tombent à l’eau. »

Ce lundi 17 juin, plusieurs salariés se sont ainsi mis en grève et sont allés interpeller les élus au Conseil départemental afin de les inviter à les rencontrer et « à remédier à cette situation préoccupante. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Un Français n’obtient pas la naturalisation suisse… après avoir tondu le gazon les jours fériés

INSOLITE • Un résident français de Clos-du-Doubs, commune suisse du canton du Jura, s’est vu refuser la naturalisation suisse lors de l’assemblée communale du canton du Jura le 10 avril 2024. Pourquoi ? Il lui a été reproché notamment d’avoir tondu sa pelouse pendant des jours fériés, rapporte nos confrères du Quotidien Jurassien.

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Effondrement rue de Vesoul : une période charnière commence…

Les études, investigations et travaux menés jusqu’ici permettent de dire que la période actuelle est une période charnière, selon le dernier communiqué du Département du Doubs en date du 12 avril 2024 : les travaux restant à effectuer et leurs délais de réalisation pour le rétablissement de la route départementale 572 demeurent de plus en plus concrets.

La maire de Besançon harcelée en ligne après sa plainte contre les pancartes anti-migrants

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé vendredi 12 avril 2024 porter plainte après avoir été la cible d'un cyber-harcèlement "d'une extrême violence" faisant suite à une première plainte de l'élue contre des pancartes anti-migrants brandies dimanche lors du carnaval de sa ville.
 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.14
légère pluie
le 18/04 à 3h00
Vent
2 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
94 %