Les sportifs rêvent de leur Nuit des Étoiles

Publié le 20/03/2013 - 12:43
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:11

Pour sa 16e édition, vendredi soir, à l’Hôtel Novotel Atria de Belfort, la Nuit des Étoiles récompensera, toujours dans un show magique, les meilleurs sportifs de la région. Un événement à retrouver, dès dimanche soir en rediffusion, sur notre site.

nuit.jpg
Gérard Holtz animera, pour la 16e fois, la Nuit des Etoiles, ce vendredi soir à Belfort. © Photo Lionel Vadam
PUBLICITÉ

Même au-delà de la Franche-Comté, la Nuit des Étoiles a, depuis peu, hérité du statut de référence.  » J’en fait trois ou quatre par an, mais je dois dire qu’à Belfort, c’est le must «  avait confié, l’an dernier, Gérard Holtz, animateur de la soirée, depuis le premier jour. Dans la région, cette soirée des récompenses pour les meilleurs sportifs francs-comtois est logiquement devenue une institution. Une belle récompense pour son géniteur, Hervé Goepfert, heureux organisateur d’un spectacle qui devrait encore faire écarquiller les yeux vendredi soir.

Hervé, vous devez être en plein dans le dur, dans cette dernière ligne droite…
Bien dans le jus, oui. Mais si à J-2, je n’y suis pas, il se passerait quelque chose d’anormal et je serais inquiet. Mais j’ai envie de dire que le plus dur, finalement, se passe un peu avant, entre J-7 et J-21. C’est là que toutes les questions se posent au niveau du plateau des artistes, des partenaires, le magazine. Dans la semaine de l’événement, on doit faire face à tout ce qui va arriver vendredi soir. Là, par exemple, on vient d’apprendre que Brian Joubert, qui nous avait dit oui, préfère rester à Toronto pour faire un gala.

L’exemple typique des habituelles contrariétés d’organisation, non ?
C’est ça. C’est toujours contraignant. Il y a eu un petit coup de chaud, mais finalement, ce n’est pas grave. À la place de Brian Joubert, on aura la patineuse Sarah Abitbol, ce qui n’est pas rien.

Parlez-nous de votre plateau des stars…
C’est vraiment un plateau du cœur, puisque je pense Tanguy de Lamotte, 10e du dernier Vendée Globe, et qui a surtout reversé une somme importante à une association caritative. Egalement au boxeur Alexis Vastine, la médaillée paralympique de natation Elodie Lorandi, mais aussi des anciennes gloires du sport international comme Jacques Laffite ou Joop Zoetemelk, que tous seront heureux de revoir. Et puisqu’il nous fallait forcément une championne olympique, nous aurons également Emilie Fer.

Je n’abandonnerai pas Belfort

Au niveau du contenu, à quoi doit-on s’attendre vendredi soir ?
Nous aurons bien sûr les trophées habituels pour les sportifs francs-comtois, mais il y en aura également un nouveau, qui n’aura rien à voir. Il concerne Teddy Richert, qui reste quand même une icône du football régional, qui avait été plusieurs fois nominé et même lauréat. Il n’avait jamais pu être libéré par Sochaux. Il aura donc fallu attendre sa retraite pour qu’il puisse venir, depuis Toulouse. On sera bien heureux de lui remettre un trophée d’honneur.

Une rumeur fait état d’un possible développement de la Nuit des Étoiles, ailleurs qu’en Franche-Comté. Est-elle fondée ?
Elle l’est… Disons que ça fait quelques années qu’il y a un frémissement dans différentes régions françaises. Une en particulier, pour laquelle l’objectif est de démarrer en 2014. Tout ce que je peux dire, c’est que si la Nuit des Étoiles vient à se développer dans une ou plusieurs autres régions, en aucun je n’abandonnerai la Franche-Comté et Belfort, parce que Belfort restera toujours le berceau historique de la Nuit des Étoiles. J’aime trop Belfort et les sportifs francs-comtois pour penser autre chose.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le festival Saônorités débarque avec une programmation éclectique…

Le festival Saônorités débarque avec une programmation éclectique…

Le festival Saônorités revient pour une nouvelle édition samedi 10 juin 2017 à l'Espace du marais à Saône. Huit concerts gratuits sont prévus avec les artistes et groupes : Ashtray, Lily Riposte,Alfred Massaï, Black Bottle, Hi Levelz, Gunwood, Opsa Dehëli, Sorg. Raphaël Lazzeroni, responsable et programmateur du festival Saônorités, dévoile les coulisses du festival. Interview.

Réchauffement climatique : « Nous gagnerons 4 à 5 degrés d’ici la fin du siècle »

Réchauffement climatique : « Nous gagnerons 4 à 5 degrés d’ici la fin du siècle »

Le Franc-Comtois Frédéric Parrenin, glaciologue et paléoclimatologue rattaché à l’Université de Grenoble, animera deux conférences sur les dérèglements climatiques à Audincourt le 25 septembre et à Ornans, le 26 septembre 2015. Ses recherches ont fait l'objet d'un article dans le New-York Times. Il répond aux questions de macommune.info.

Comment devient-on magicien ? Portait du Bisontin Filoo Justyn

Comment devient-on magicien ? Portait du Bisontin Filoo Justyn

Filoo Justyn est tombé dans la magie lorsqu'il avait… 34 ans ! Il nous parle de son parcours, de son intégration au cercle magique comtois, de sa spécialité le "Close Up"  et du 49e congrès français de l'illusion et championnat de France de Magie à Besançon du 1er au 4 octobre 2015…

Thise : Une nouvelle oeuvre géante bientôt visible du ciel !

Thise : Une nouvelle oeuvre géante bientôt visible du ciel !

Franck Bonneau s'est lancé dans un nouveau projet de land art. Après les merveilles de Vauban et un globe terrestre, il réalise, depuis le mois de mars, une oeuvre géante reprenant un motif de l'album "Equinoxe" de Jean-Michel Jarre à l'aérodrome de Thise. L'inauguration est prévue le 20 juin. L'artiste répond aux questions de Macommune.info.

Platex : « nous souhaitons vivement exporter aux Etats-Unis »

Platex : « nous souhaitons vivement exporter aux Etats-Unis »

Du 12 au 15 mai 2015, l'entreprise franc-comtoise Platex participe au salon de décoration et de design Maison & Objets Americas à Miami (Etats-Unis). Occasion de découvrir cette entreprise des Fourgs dans le Haut-Dous qui cherche à se développer à l'international. Nous nous sommes entretenus avec Virginie Revelly, directrice commerciale de Platex. 

Franck Dubosc : « Il n’y a plus de journalistes dans la salle maintenant. Je vais me lâcher ! »

Franck Dubosc : « Il n’y a plus de journalistes dans la salle maintenant. Je vais me lâcher ! »

Pour sa dernière tournée avec son spectacle "à l'état sauvage", Franck Dubosc a répondu à nos questions. L'humoriste qui se dit "plus corrosif, mais toujours gentil" sera à Micropolis ce jeudi 19 mars 2015. Il reste quelques places ne vente. Profitez-en car il l'a promis. Il va se lâcher à Besançon ! 

Hors-clichés : un festival qui « dégenre »

Hors-clichés : un festival qui « dégenre »

Du 26 au 28 février, des films marquants, rarement (ou jamais) programmés à Besançon, seront présentés au petit Kursaal, au FJT des Oiseaux et au cinéma Victor Hugo, autour du "bien-vivre ensemble" et de la lutte contre les discriminations homosexuelles. Le collectif XYZ et l'association La Malle des Indes en sont à l'origine et nous en disent plus.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.74
partiellement nuageux
le 25/06 à 6h00
Vent
0.59 m/s
Pression
1018.46 hPa
Humidité
77 %

Sondage