Pourquoi les Suisses prennent-ils la Franche-Comté pour leur poubelle ?

Publié le 29/03/2018 - 10:00
Mis à jour le 02/04/2018 - 10:42

Selon la douane de Franche-Comté, de nombreux résidents Suisses viennent en France pour y déposer leurs détritus : presque tous les deux jours, une infraction de ce type est constatée par les douaniers. Pourquoi ? Éléments de réponses.

Dix tonnes de déchets ont été interceptés en 2017, selon la direction des douanes régionales. Ainsi, l'an dernier, 140 ressortissants suisses ont été interpellés par les douaniers francs-comtois "en train de transporter ou déposer des déchets, bien souvent à destination d'une poubelle de supermarché proche mais parfois plus simplement d'une forêt ou d'un talus." Soit une infraction tous les deux jours et demi. Ces ressortissants ont écopés d'une amende de 150 euros. 

Pourquoi un tel phénomène ?

Selon les douaniers, nos voisins Suisses agiraient ainsi à cause de la taxe sur le dépôt du sac d'ordures. En effet, ils doivent désormais payer deux francs suisses le sac poubelle, soit 1,70 euros.

Un surcoût que certains préfèrent éviter "en profitant d'un voyage en France où ils vont faire leurs courses", le coût des commissions étant moindre chez nous. "Ils embarquent en même temps plusieurs dizaines de kilos d'ordures dans le coffre et les jettent dans les poubelles du supermarché." D'une pierre deux coups donc. Sauf pour la France.

"Cela peut faire sourire, mais ces dix tonnes supplémentaires doivent être traitées chez nous, ce qui coûte de l'argent. Sans compter le traitement de la pollution pour ceux qui les jettent dans la nature" se désolent les douaniers.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Des membres du CESER en visite au laboratoire Femto-ST

Les membres du conseil économique, social et environnemental régional (CESER) ont visité mardi 9 juillet 2024 le laboratoire Femto-St à Besançon. Ils ont notamment échangé avec le directeur, des chercheurs et un représentant de la délégation régionale académique à la recherche et à l’innovation.

Gros bug mondial Microsoft : chaînes TV, aéroports et entreprises subissent d’importantes perturbations

Mise à jour à 16h56 • Depuis vendredi 19 juillet 2024 au matin, de nombreuses entreprises et administrations rencontrent d’importants problèmes informatiques, comme des dysfonctionnements sur des terminaux de paiements our pour les règlements en ligne sur certains sites, des problèmes dans des aéroports et des chaînes télévisées perturbées comme Canal+ ou TF1.. D’où vient ce bug mondial ?

À quoi ressemble la nouvelle base nautique d’Osselle ?

La nouvelle base nautique d'Osselle, renommée Les lacs d'Osselle, entièrement rénovée, a été inaugurée jeudi 18 juillet 2024 en présence notamment d'Anne Olszak, maire d'Osselle-Routelle, d'Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Ludovic Fagaut, vice-président du Département du Doubs et Patrick Ayache, vice-président en charge du tourisme de la Région Bourgogne Franche-Comté.

Des congés menstruels pour "améliorer la qualité de vie au travail"

Alors qu’aujourd’hui, en France, 1 personne menstruée sur 2 déclare souffrir de dysménorrhée (règles douloureuses) et 1 personne menstruée sur 10 est atteinte d’endométriose (maladie chronique), la CGT propose de "lever le tabou" des règles douloureuses et réclame "le congé menstruel pour les personnes menstruées qui en ont besoin" pour les personnes travaillant à la Ville de Besançon, au CCAS et à Grand Besançon Métropole.   

En images : cérémonie, village des armées et défilé du 14 juillet

De nombreux Bisontins et Bisontines se sont donnés rendez-vous ce dimanche 14 juillet 2024 sur le parking Chamars pour assister à la dernière cérémonie de prise d’armes du Général Rondeau et visiter le village des armées. Les spectateurs ont également pu assister au défilé à pied et motorisé des forces armées avec la présence de blindés sur le Boulevard Charles de Gaulle.

La Biscuiterie Billiotte réintègre le centre-ville de Besançon

Autrefois situé place Pasteur, la Biscuiterie Billiotte revient cette fois au 56 Grande Rue à Besançon dans l’ancienne boutique d’habillement pour enfant Catimini. Après Valentigney, Montbéliard et Bart, l’enseigne spécialisée dans le biscuit en vrac vient d’ouvrir sa quatrième boutique le 28 juin 2024. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.23
légère pluie
le 21/07 à 21h00
Vent
1.38 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
83 %