Les Suisses disent “Non” aux trois votations

Publié le 24/11/2013 - 18:06
Mis à jour le 24/11/2013 - 18:49

Les Suisses ont refusé, par 60,5% des voix, l’augmentation de 40 à 100 francs de la vignette autoroute. Aucun canton n’a dit “Oui” ! Pr ricochet,  l’extension de 400 km du réseau des routes nationales est retoqué.  L’initiative de l’UDC « d’un cadeau fiscal pour les familles gardant leurs enfants à la maison a également été rejetée par 58,5%. Enfin, par 63,5%,  aucun canton n’a accepté l’initiative souhaitant que dans les entreprises, le salaire le plus haut ne dépasse pas de plus de douze fois le plus bas.

 ©
©

Triple non

Le taux de participation des trois votations s’élève à 53,6%. Le meilleur depuis trois ans. Il faut dire  que les sujets soumis à l’avis des Hélvètes touchent directement le quotidien  et on de fait un écho émotionnel plus important. 

Non, le prix de la vignette autoroutière n’augmentera pas

Le prix de la vignette autoroutière ne bougera pas et restera à 40 francs suisses. Le prix de fait atteindre les 100 francs. La hausse aurait servi à financer la reprise par la Confédération de près de 400 kilomètres de routes cantonales et la réalisation de plusieurs contournements dont ceux du Locle et de La Chaux-de-Fonds (NE) ou de Näfels (GL).Le projet n'a eu aucune chance de l’emporter avec plus de 1,6 million de “non” contre un peu moins de 1,14 million de “oui”.  

Non, il n’y aura pas de cadeau fiscal pour les familles qui gardent leurs enfants à la maison  

Malgré un début de campagne encourageant dans les sondages, l'initiative de l'UDC passe également à la trappe. Il n’y aura pas de déduction fiscale aux familles gardant leurs enfants à la maison. Étrangement, même les cantons qui bénéficient d’ un tel dispositif ont dit “non”. Le texte est rejeté en Valais, à Zoug et à Lucerne respectivement à 57,6% 56,2% et 54,9%. Même dans les cantons les plus conservateurs, le "oui" était à la peine.

 Non, les salaires des patrons ne seront pas plafonnés 

Enfin, la dernière initiative voulant que dans les entreprises, le salaire le plus haut ne dépasse pas de plus de douze fois le plus bas a également été refusée dans tous les cantons. À 2.100 voix seulement dans le Tessin (51% de non). Dans le Jura, le taux de refus a stagné à 52,2%, tandis qu'à Neuchâtel, il a atteint 55,5%. Les Genevois, Fribourgeois, Vaudois, Valaisans disent  “non” respectivement par 56,9%, 61,9%, 61,9% et  67,3%. Champions du non, les Zougois, (77%) talonnés de près  par les Schwytzois (76,7%) et les Nidwaldiens (74,8%).

Non, le Jura Bernois ne veut pas d’un nouveau canton 

 Enfin, le projet de créer un nouveau canton formé du Jura et du Jura bernois est abandonné. Refus à 71,85% des voix. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Des familles de l’Adapei du Doubs demandent l’exclusion de la secrétaire de l’association, Floriane Jeandenand-Guinchard

C'est à travers un courrier adressé à la présidente de l'Adapei (Association départementale de parents et d'amis des personnes handicapées mentales), Nicole Gauthier, que les familles ont alerté sur la candidature de la secrétaire Floriane Jeandenand-Guinchard pour le rassemblement national aux prochaines législatives.

Législatives : le vice-président de GBM Gabriel Baulieu soutient Laurent Croizier

Le maire de la commune de Serre-les-Sapins et vice-président de Grand Besançon Métropole en charge des finances a publié un communiqué le 18 juin dernier dans lequel il annonce publiquement soutenir la candidature de Laurent Croizier, député sortant de la 1ere circonscription du Doubs. Dans celui-ci, il explique les raisons d’une telle "première". 

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Législatives 2024 : Macha Woronoff appelle les étudiants de l’université de Franche-Comté à voter

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 juin 2024 la dissolution de l’Assemblée nationale, l’association France Universités rappelle dans un communiqué les valeurs des universités françaises. Un point de vue soutenu et partagé par Macha Woronoff, présidente de l’Université de Franche-Comté.

Amiante à l'école : "pas de danger pour les enfants" affirme la Ville

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.01
légère pluie
le 22/06 à 6h00
Vent
3.8 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
95 %