"Les vide-ordures devraient être interdit" (présidente du Sybert à Besançon)

Publié le 07/02/2018 - 10:52
Mis à jour le 07/02/2018 - 15:59

À l'heure de la revalorisation des déchets, de la redevance incitative et des gestes écocitoyens, Catherine Thiébaut, présidente du Sybert, en charge de la gestion des déchets, s'insurge de voir des vide-ordures à Besançon.

refuse-disposal-chutes-1314285_960_720.jpg
©

Les vide-ordures ont été créés dans les années 60 sous-forme d'une colonne verticale débouchant sur des poubelles en sous-sol. Ces derniers ne donnent donc pas la possibilité de respecter les consignes de tri recommandés par les centres. Ils sont pourtant la seule alternative lorsque les bacs jaunes sont absents. 

Que dit la loi ?

L’article 25-i de la loi du 10 juillet 1965 autorise la suppression des vide-ordures dans les immeubles en copropriété par décision de l’assemblée générale prise à la majorité des copropriétaires. L’appréciation du risque sanitaire est laissée à la discrétion du syndic, sans encadrement législatif ou réglementaire.

La présidente du Sybert s'oppose à ces vide-ordures qu'elle croyait interdit en France : "Je suis allée en Italie et j'ai vu à quel point les Italiens avaient progressé dans le Nord du pays depuis l'interdiction de ces vide-ordures". 

"Il faudrait que l'Etat français les fasse vraiment interdire. Il pourrait donner deux ans pour les condamner par exemple. C'est un nid à germes et les personnes ne trient pas", explique Catherine Thiébaut.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Mouvements de terrain en Haute-Saône : 21 communes reconnues en état de catastrophes naturelles

Par arrêté interministériel du 24 novembre 2020 publié au Journal Officiel du 3 décembre 2020, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu à 21 communes de Haute-Saône pour mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, sur 4 périodes différentes, au titre de l’année 2019.

Gestes barrière, attroupement, masque… Les ambassadeurs santé à la rencontre des Bisontines et des Bisontins jusqu’à Noël

Depuis la réouverture des commerces le 28 novembre dernier, des professionnels de santé, surnommés les ambassadeurs santé de la Ville de Besançon, déambulent dans le centre-ville afin de prévenir la population des gestes barrière pour éviter une troisième vague de la covid-19 pendant les fêtes.

Violences policières, article 24, formation des forces de l’ordre… Entretien avec Emmanuelle Cordier, policière à Besançon

Après les attentats de 2015 suite auxquels les Françaises et le Français embrassaient les forces de l'ordre, qu'est-ce qui a changé dans leurs relations ? Y a-t-il des brebis galeuses au sein de la police ? Pour ou contre l'article 24 de la proposition de loi de "sécurité globale" ? Nous avons rencontré Emmanuelle Cordier, déléguée interdépartementale unité SGP Police du Doubs à Besançon pour en parler.

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.

Missions et enjeux de la 7e brigade blindée de l’armée de Terre. On en parle avec le général Pierre-Yves Rondeau

Envoyés en mission pour 3 à 6 mois à travers le monde (Mali, Côte d'Ivoire, Liban…), les militaires de la 7e brigade blindée, subordonnée à la 1re division dont l'État-major est à Besançon, rentreront en France début 2021 en permission avant de reprendre une année d'entraînement. Le général de brigade Pierre-Yves Rondeau nous parle des missions de ces militaires et des prochains enjeux.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.12
couvert
le 06/12 à 0h00
Vent
0.78 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
94 %

Sondage