Les "Zébulons" montent le son pour aider un orphelinat à Douala

Publié le 07/06/2013 - 18:00
Mis à jour le 07/06/2013 - 18:49

Depuis 2006, les « Zébulons » viennent en aide à un orphelinat de la ville portuaire de Douala, la capitale économique du Cameroun. Cette année, l’association bisontine lance ce samedi 8 juin 2013 à Miserey-Salines son premier « Zébulrock », une soirée concert en présence de cinq groupes locaux. L’intégralité des fonds sera reversée au profit des 25 enfants accueillis dans l’orphelinat créé par Pétronille, une Camerounaise qui a étudié à Besançon… 

Tout a démarré lors d'une rencontre avec Pétronille, étudiante camerounaise en BTS comptabilité au lycée Saint-Jean de Besançon. C’était en 1985. Un de ses professeurs, Philippe Marcoux, aujourd'hui trésorier de l'association, garde contact. "Lorsqu'elle est retournée dans son pays après ses études en France, Pétronille a voulu venir en aide aux enfants abandonnés dans les rues de Douala. J'en ai parlé autour de moi et nous  avons monté en 2006 une association pour l'épauler dans sa démarche". 

1.700 euros par mois pour le fonctionnement d'un orphelinat de 25 enfants 

Zébulons compte aujourd'hui une centaine d'adhérents qui ont décidé de soutenir l'action de l'association à l'initiative de sept fondateurs. Chaque bienfaiteur peut donner selon ses moyens. Le don ouvre droit à une défiscalisation à hauteur de 66%. "Aujourd'hui l'orphelinat de Pétronille accueille 25 enfants de 3 à 13 ans. Avec l'embauche sur place de quatre salariés, la scolarisation des enfants, et pour faire tourner la structure, nous envoyons 1.700 euros par mois. Au total, depuis 2006, nous avons aidé une cinquantaine d'enfants."

Tous les ans, un des sept fondateurs se rend sur place pour faire le point sur les besoins. Zébulons s'est également rapproché de l'association camerounaise "Main dans la main" qui, depuis 40 ans, accompagne les enfants et adolescents jusqu'à leur indépendance à l'âge adulte.  

Aujourd'hui une réflexion est en cours pour apporter les fonds à la création d'ici deux ans d'une école qui pourrait servir aux enfants de l'orphelinat, mais qui pourrait également accueillir entre 100 et 150 enfants."Il faut une mise de départ de 50.000 euros" explique Philippe Marcoux. "On a aussi dans l'idée d'acheter un taxi pour emmener les enfants dans les écoles, mais qui pourrait aussi être une source de revenus pour l'orphelinat. L'objectif, à terme, est de rendre cette école et l'orphelinat autonomes financièrement. Nous ne sommes pas dans l'assistanat, mais dans l'accompagnement".

Le premier "ZébulRock"

Pour financer ses actions, l'association organise de nombreuses manifestations : des conférences (avec l'un des fondateurs de Zébulons le psychothérapeute bisontin Gérard Vallat), des opérations "Noël" avec des collectes de jouets dans les écoles de Novillars, Deluz, Roche-lez-Beaupré, des collectes de vieux téléphones portables, etc. 

En local, Zébulons propose d'utiliser le réseau de ses adhérents pour favoriser les contacts entre des jeunes en formation et le monde de l'entreprise.  Cette année, l'association veut monter en puissance avec l'organisation de son premier "Zebulrock" : cinq groupes locaux seront en concert à la salle des fêtes de Miserey-Salines. Et Philippe Marcoux l'assure, l'ensemble des recettes (entrées + pasta party) sera reversé en intégralité à l'association. "Grâce au système D, nous avons eu la salle des fêtes gratuitement, les flyers ont été offerts, les groupes viennent jouer bénévolement, etc. C'est ça aussi l'esprit d'entraide Zébulons !"

Envie d'adhérer ? c'est ici ou ici (forfait Abeille) 

Photos © association Zébulons

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Le Sénat approuve l’inscription de l’IVG dans la Constitution, le Congrès réuni lundi

Les sénateurs ont largement voté mercredi 28 février 2024 en faveur de l’inscription de l’IVG dans la Constitution en des termes identiques à ceux de l’Assemblée, assurant de ce fait une "liberté garantie" aux femmes d’avoir recours à l’avortement. Cette modification de la Constitution doit désormais être soumise au Congrès qui se réunira dès lundi à Versailles.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

Salon du chiot à Besançon : la Ville “pas favorable à ce type d’événement”

AJOUT RÉACTION VILLE • Ce week-end à Micropolis se tiendra le Salon du chiot, qui proposera la vente de chiots et de chatons. Un événement qualifié de "foire à la souffrance" par les associations engagées dans la défense du bien-être animal qui dénoncent l’organisation d’un tel salon et demande son annulation. Une pétition a été lancée en ligne...

Le projet de Maison des femmes pour l’égalité à Besançon se concrétise

Dans le cadre de la future Maison des femmes pour l’égalité qui sera implantée à Besançon, le centre d’information sur les droits des femmes et des familles du Doubs et Solidarité Femmes organisent l'inauguration de l’association de préfiguration le dimanche 10 mars 2024 au Grand Kursaal de Besançon.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.46
couvert
le 02/03 à 0h00
Vent
1.89 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
75 %