Leucémie : 40.000 € de dons pour faire avancer la recherche

Publié le 14/11/2019 - 14:00
Mis à jour le 21/11/2019 - 18:38

André Jannet, président de Nausicaa Combat sa Leucémie, a remis début novembre , un chèque de 40.000 € au professeur Christophe Ferrand (Chef de service à l’INSERM de Besançon) afin de soutenir leur recherche dans le traitement des leucémies. Le nageur de l'extrême Christophe Corne renouvellera sa traversée à la nage du lac Saint-Point le 15 décembre prochain...

Nausicaa remise de chèque ©Dominique Piazzolla ©
Nausicaa remise de chèque ©Dominique Piazzolla ©

maCommune.info : Vous avez remis chèque de 40 000 € a été remis aux docteurs Marina Deschamps et Christophe Ferrand.  Qui a participé à ce don ?

André Jannet : "Le jeudi 7 novembre, dans les locaux de l’Établissement français du sang (EFS), j’ai remis un chèque de 40 000 euros aux docteurs Marina Deschamps et Christophe Ferrand, et à leur équipe. Il s’agit du troisième versement que nous faisons aux deux chercheurs. Les précédents en 2017 et 2018 se montaient à 30 000 euros chacun. Ces sommes proviennent des collectes de dons auprès de particuliers que nous effectuons chaque année, notamment via la diffusion de notre lettre annuelle, ainsi que d’initiatives solidaires comme celle de Christophe Corne qui traverse à la nage le lac Saint-Point en hiver. Sa prochaine traversée aura d’ailleurs lieu le 15 décembre prochain."

mC : À quoi ce don va-t-il servir principalement ?

André Jannet : "Cette somme est destinée à soutenir leur recherche innovante qui doit aboutir à la mise au point d’un médicament qui guérira les victimes de leucémie. La première phase de la recherche a permis de déposer deux brevets (conjointement par l’EFS, l’Inserm, le CHU de Besançon et l’Université de Bourgogne Franche-Comté) et de faire connaître les résultats des travaux dans la revue scientifique Cancer Research. La seconde phase commence, elle durera encore plusieurs années."

mC : Comment l'association agit-elle tout au long de l'année ?

André Jannet : "Nous continuerons à soutenir le programme de Marina Deschamps et Christophe Ferrand. Sinon, dans la mesure de nos moyens, nous soutenons des organismes comme le Groupe franco-africain d’oncologie pédiatrique. À Besançon, depuis la création de l’association, nous favorisons le confort des enfants hospitalisés en oncopédiatrie au CHU Jean-Minjoz, et leur vie quotidienne. Que cela passe par des éléments de décors en faisant appel à un plasticien ou en renouvelant les téléviseurs ou les ordinateurs portables. Nous veillons à ce que les enfants bénéficient tous des mêmes services, quelle que soit leur origine."

Les infos +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie hydrogène".

La situation de l’apprenti du boulanger de Besançon en grève de la faim est régularisée

+ réaction de la maire de Besançon • Stéphane Ravacley, boulanger de la rue Rivotte à Besançon, a gagné son combat. Son apprenti d'origine guinéenne, Laye Traoréiné, a été régularisé, apprend-on ce 14 janvier 2021. Après plus d'une semaine de grève de la faim, le boulanger avait fait un malaise ce mardi vers 8h30. Il avait été conduit aux urgences de Besançon.

Boulanger en grève de la faim à Besançon : le MRAP exige la régularisation de Laye Fodé Traoréiné

Dans un communiqué du 13 janvier, le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon déclare son soutien au combat du boulanger Stéphane Ravacley en grève de la faim pour protester contre l'expulsion de son apprenti guinéen Laye Fodé Traoréiné, et demande la régularisation de ce dernier.

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…

Le boulanger en grève de la faim contre l’expulsion de son apprenti conduit aux urgences

Notre journaliste avait rencontré Stéphane Ravacley, boulanger de Besançon, ce lundi vers 17h00. Ce dernier qui se trouvait en forme hier, a fait un malaise ce mardi 12 janvier 2021 vers 8h30. Il a été conduit aux urgences après plus d'une semaine grève de la faim.

Covid-19 : la Bourgogne Franche-Comté, deuxième région la plus touchée par la hausse des décès lors de la 2e vague

Selon une étude de l'Insee publiée le 11 janvier 2021, entre le 1er septembre et le 28 décembre 2020, 11 976 décès, toutes causes confondues, ont été enregistrés en Bourgogne-Franche-Comté, soit 25 % de plus qu’en 2019 et 27 % de plus qu’en 2018. La Bourgogne Franche-Comté est la deuxième région la plus impactée par la hausse des décès lors de la 2e vague. Cette évolution est toutefois encore provisoire et sera révisée à la hausse dans les prochaines semaines.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.91
couvert
le 18/01 à 6h00
Vent
1.58 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
98 %

Sondage