L'exécutif choisit d'abandonner l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Publié le 17/01/2018 - 15:22
Mis à jour le 17/01/2018 - 17:22

Après six mois de médiation et une ultime consultation, l'exécutif a choisi d'abandonner le projet controversé d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ce mercredi 17 janvier 2018, malgré des décisions de justice et un référendum local favorables.

notre_dame_des_landes_collectif.jpg
©
PUBLICITÉ

Matignon a informé des élus locaux, peu avant une déclaration du Premier ministre Édouard Philippe à la sortie du Conseil des ministres à l’Élysée. "C'est officiel. C'est abandonné", a déclaré à l'AFP Philippe Grosvalet, président du syndicat mixte aéroportuaire du Grand Ouest et président du conseil départemental de Loire-Atlantique. Prévenu par un conseiller de Matignon, il a fustigé "un véritable reniement" et "une très très mauvaise décision du président de la République". L'alternative devrait être d'aménager l'actuel aéroport Nantes-Atlantique, comme l'envisageaient des médiateurs dans leur rapport remis le 13 décembre.

Né dans les années 60, relancé en 2000, attribué à Vinci par appel d'offres en 2010, l'aéroport "du Grand Ouest" a traversé un demi-siècle pour finalement devenir le symbole des atermoiements du quinquennat Hollande et le conflit environnemental le plus emblématique du pays.

Malgré les multiples rejets des recours en justice des anti-aéroport, le soutien au projet d'une majorité des élus de Bretagne et des Pays-de-la-Loire, et un référendum consultatif local favorable (55,17%) en Loire-Atlantique en juin 2016, l'exécutif a préféré lâcher "NDDL".

Le site, choisi en 1970 pour accueillir un nouvel aéroport du Grand Ouest, à une vingtaine de kilomètres au nord de Nantes et à environ 80 km au sud de Rennes, est principalement constitué de zones agricoles encore majoritairement cultivées et en faible partie de milieux forestiers.

Édouard Philippe, qui a rencontré plus de 100 élus de l'Ouest depuis début janvier et s'est rendu discrètement samedi à la mairie de Notre-Dame-des-Landes, avait reconnu mardi, devant les députés LREM, la difficulté de trancher. "Quelle que soit la réponse, elle sera mauvaise" car elle fera des mécontents, a-t-il admis.

Malgré l'abandon, l'exécutif s'est engagé à évacuer la ZAD.

(Source AFP)

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Polémique sur le voile : l’assemblée régionale « profondément marquée » selon Marie-Guite Dufay

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, qui se réunissait ce vendredi 15 novembre 2019 en assemblée plénière un mois après la polémique déclenchée par un élu RN au sujet d'une femme voilée dans le public, reste "profondément marqué", a estimé sa présidente (PS) Marie-Guite Dufay.

Lutte contre les violences faites aux femmes : « il faut qu’on ne s’épuise pas »

Plusieurs associations du Collectif 25 novembre dont Solidarité Femmes, Osez le féminisme du Doubs, le Centre d'information et de consultation sur la sexualité (CICS), le Centre d'information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) et le Mouvement de nid, se sont réunies jeudi 14 novembre 2019 pour annoncer les mesures qu'elles souhaitent dans le cadre du Grenelle pour lutter contre les violences faites aux femmes. Le programme autour de la journée internationale contre les violences faites aux femmes a également été dévoilé…

Leucémie : 40.000 € de dons pour faire avancer la recherche à Besançon

André Jannet, président de Nausicaa Combat sa Leucémie, a remis le 7 novembre 2019 , un chèque de 40.000 € au professeur Christophe Ferrand (Chef de service à l’INSERM de Besançon) afin de soutenir leur recherche dans le traitement des leucémies. Le nageur de l'extrême Christophe Corne renouvellera sa traversée à la nage du lac Saint-Point le 15 décembre prochain...

Arrêté anti-pesticide à Nans-Sous-Sainte-Anne : un appel au soutien du maire devant le tribunal administratif ce jeudi à Besançon

Le maire de Nans-Sous-Sainte-Anne Emmanuel Cretin, a publié un arrêté anti-pesticide en octobre 2019 voté au conseil municipal à l'unanimité. Le préfet du Doubs a très rapidement saisi le tribunal administratif de Besançon. Le maire de la petite commune est convoqué par le juge des référés le 14 novembre prochain…

Ce jeudi, Vache de salon revient à Besançon après 30 ans d’absence !

Vache de salon se déroulera du 14 au 17 novembre 2019 au parc des expositions Micropolis à Besançon en parallèle du salon Talents & Saveurs. Plus de 250 vaches montbéliardes et une cinquantaine de chevaux de Trait comtois seront de la partie. De nombreux rendez-vous ouverts au grand public sont à ne pas manquer, en particulier le concours de Montbéliardes le vendredi…

Fromage de Franche-Comté : le cahier des charges Label Rouge de l’Emmental Grand Cru change…

Dans un communiqué du 14 novembre 2019, le syndicat de l'Emmental Grand Cru publie les modifications du cahier des charges de son fromage. Ce nouveau texte a été homologué par le ministère de l'Agriculture par arrêté du 6 novembre 2019 paru au Journal officiel du 14 novembre 2019. Voici les changements…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.82
couvert
le 15/11 à 21h00
Vent
0.71 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
94 %

Sondage