Alerte Témoin

L'incitation au "binge drinking" passible de 15.000 euros d'amende et de prison

Publié le 16/10/2014 - 15:54
Mis à jour le 16/10/2014 - 16:02

Alors que Besançon tente de lutter contre l'alcoolisation massive des jeunes avec la mise en place d'une charte de la vie nocturne qui sera signée ce jeudi soir à l'hôtel de Ville, le gouvernement souhaite passer la vitesse supérieur dans le cadre de la loi Santé qui prévoit aussi d'inclure l'incitation à l'ivresse dans la législation réprimant le bizutage.

2-1044090_4528069418737_987486059_n.jpg
©alexane alfaro

L'incitation des mineurs au "binge drinking" (ou beuverie express) sera désormais punie d'une amende de 15.000 euros et d'un an de prison, selon le projet de loi santé présenté mercredi "Il faut mettre fin à l'ivresse qui fait tant de mal aux jeunes", a déclaré la ministre de la Santé Marisol Touraine, précisant que la loi réprimerait les "organisateurs de bizutage" et "la provocation à l'alcool sur internet".

Le texte présenté mercredi en Conseil des ministres crée une nouvelle infraction : "le fait de provoquer directement un mineur à la consommation excessive d'alcool (binge drinking ou biture ou beuverie express) sera puni d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende", précise-t-il. Mais il prévoit également que les sanctions prévues contre le bizutage soient étendues à toute personne qui incite autrui à "consommer de l'alcool jusqu'à l'ivresse". Cette infraction est passible de six mois d'emprisonnement et de 7.500 euros d'amende.

Combattre l'image festive et conviviale de l'ivresse

La ministre de la Santé veut par ailleurs combattre "l'image festive et conviviale" de l'ivresse diffusée par les "jeux ou objets qui font la promotion de la consommation excessive d'alcool". Parmi les produits visés, Marisol Touraine avait cité mercredi matin sur Europe 1 "des protections pour les téléphones portables ou des tee-shirts avec des scènes un peu amusantes autour de l'ivresse". Il faut "protéger les jeunes contre les intérêts mercantiles", a-t-elle souligné.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Jeunesse

Camp-chantier de jeunes à la Citadelle : les inscriptions sont ouvertes !

Pour la quatrième année consécutive, la Ville de Besançon (Direction Citadelle et Direction Vie des quartiers) propose un chantier de jeunes à la Citadelle. Ce camp-chantier d’une durée de quinze jours, week-ends compris, se déroulera du 4 au 18 juillet 2020. Il est réalisé en partenariat avec l’association Le Club du Vieux Manoir, qui organise des chantiers de jeunes depuis plus de soixante ans.

« Journée blanche » dans un lycée de Pontarlier après un cas de harcèlement scolaire

Mise à jour ce 21 février 2020 • Les enseignants d'un lycée de Pontarlier (Doubs) ont organisé ce jeudi 20 février 2020 une "journée blanche" pour protester contre la modification par le rectorat de Besançon d'une sanction contre deux élèves après un cas de harcèlement scolaire, a-t-on appris auprès des enseignants.

JOJ 2020 : premières à Lausanne pour la 3e édition du « laboratoire de l’olympisme »

Lausanne accueille la troisième édition des Jeux olympiques d'hiver de la Jeunesse depuis le jeudi 9 janvier 2020, événement laboratoire ouvert aux sportifs de 15 à 18 ans et qui offre plusieurs innovations, dont le ski-alpinisme, nouvel entrant. Des épreuves se dérouleront également en Franche-Comté :  le biathlon, le combiné nordique et le saut à ski seront disputés sur le massif des Tuffes, à Prémanon, site du Centre technique national de ski nordique.

Concours de plaidoiries : les candidats seront finalement départagés par vidéos

Le Mémorial de Caen organise la 23e édition du Concours de plaidoiries des lycéens pour les droits de l'homme. Quatorze équipes de lycéens représentant les différentes régions de France se retrouveront pour la finale au Mémorial de Caen, le vendredi 24 janvier 2020. Au vu des difficultés de transport de ces derniers jours, la finale régionale, qui devait se dérouler mercredi 18 décembre à Dijon, dans les locaux du Canopé, est annulée.  

Leroy-Merlin, les ateliers enfants après les cours de bricolage

Publi-infos • Les cours de bricolage que propose Leroy Merlin, vous étiez déjà informés. Et les ateliers pour enfants, vous connaissez ? Leroy Merlin organise régulièrement des animations pour les enfants, à partir de 6 ans et à raison de 10 enfants par atelier. Alors, pensez-y et renseignez-vous au magasin ou sur Facebook.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Réussir en en première année commune aux études de santé (PACES)

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite
Offre d'emploi
 -0.4
ciel dégagé
le 02/04 à 0h00
Vent
1.21 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
74 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune