Alerte Témoin

Lire et Faire Lire : "Communiquer le goût de la lecture et de tisser des liens intergénérationnels"

Publié le 27/08/2017 - 09:30
Mis à jour le 27/08/2017 - 09:45

Depuis sa création dans le Doubs il y a 16 ans, Lire et Faire Lire, de la Ligue de l'Enseignement du Doubs, propose des séances de lecture aux enfants de la crèche jusqu'au collège pour transmettre le goût de la lecture au jeune public. Actuellement, le Doubs compte 70 bénévoles, mais il en manque pour répondre aux nombreuses demandes… 

recherche de bénévoles !

PUBLICITÉ

Lire et Faire Lire intervient chaque semaine de l'année scolaire. "Ce sont de petits groupes qui ne dépassent pas six enfants et cela se déroule sur le temps scolaire en relation avec les enseignants ou sur le temps périscolaires en relation avec les référents des écoles concernées", nous explique Véronique Boust, administratrice de Lire et Faire Lire dans le Doubs. "Il s'agit de communiquer le goût de la lecture et de tisser des liens intergénérationnels", ajoute-t-elle. 

Si le département compte pas moins de 70 bénévoles, les demandes étant très nombreuses en particulier en zones prioritaires, dans les petites structures rurales et par les enfants primo-arrivants, Lire et Faire Lire est à la recherche de nouveaux bénévoles. 

Comment contacter Lire et Faire Lire et devenir bénévole ? 

  • Coralie Duval : coralie.ligue39@orange.fr ou par téléphone au 03 84 35 12 11
  • Coralie qui est assistante culturelle salariée prend les inscriptions, accueille et guide les nouveaux qui peuvent aussi bénéficier de séances de lecture accompagnées et de formations spécifiques : 2 par an dont l'une est "Lire à haute voix", l'autre au choix des bénévoles (l'an passé : un genre,  une oeuvre, un auteur.)
  • www.lireetfairelire.org
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Cités éducatives : 1 860 000€ alloués à Besançon, Montbéliard et Bethoncourt

Selon un communiqué de la préfecture du Doubs samedi 22 février 2020, l'Etat accompagnera avec près de 1 860 000€ les cités éducatives mises en place dans les quartiers prioritaires du Doubs pour la période 2020-2022. Objectif : "faciliter la réussite des enfants et des jeunes des quartiers."

Harcèlement au collège Xavier-Marmier : « nous demandons au rectorat de revenir sur sa décision » (collectif AED)

Après la "journée blanche" de jeudi pour protester contre la modification par le rectorat de Besançon d'une sanction contre deux élèves après un cas de harcèlement scolaire, le collectif AED Besançon (assistant d'éducation) a souhaité réagir ce vendredi 21 février 2020 suite "aux propos tenus par les représentants du rectorat".

« Journée blanche » dans un lycée de Pontarlier après un cas de harcèlement scolaire

Mise à jour ce 21 février 2020 • Les enseignants d'un lycée de Pontarlier (Doubs) ont organisé ce jeudi 20 février 2020 une "journée blanche" pour protester contre la modification par le rectorat de Besançon d'une sanction contre deux élèves après un cas de harcèlement scolaire, a-t-on appris auprès des enseignants.

Collège Diderot : le recteur maintiendra « en partie » les moyens alloués aux enseignants référents

Après une opération "collège mort" lundi, puis une journée de grève ce mardi, au collège Diderot à Besançon, le recteur de l'académie a convoqué la presse mardi 18 février pour y répondre et annoncer le maintien "en partie" des moyens dans cet établissement du réseau d'éducation prioritaire (REP+).