Livres dans la Boucle : le Crédit Agricole de Franche-Comté ouvre une nouvelle page...

Publié le 20/02/2020 - 09:36
Mis à jour le 19/02/2020 - 11:40

Le Crédit Agricole Franche-Comté et Grand Besançon Métropole ont signé en début de semaine une nouvelle convention de partenariat triennale pour soutenir le festival littéraire de Besançon.

Dès la première édition du Festival Livres dans la Boucle en 2016 succédant aux "Mots Doubs", la Crédit Agricole a apporté son soutien au Grand Besançon Métropole pour la reprise en dernière minute de l'évènement. La banque régionale avait alors prêté ses locaux provisoires situés sur le  parking des Beaux-Arts. "Lorsque nous avons décidé de reprendre ce festival littéraire au pied levé le temps d'un week-end, le Crédit Agricole Franche-Comté n'a pas hésité et s'est tout de suite montré à nos côtés" a salué le maire de Besançon Jean-Louis Fousseret. "Je rappelle que le festival littéraire, c'est 350.000 € de retombées économiques..."

Le festival a depuis trouvé ses marques et a rassemblé, lors de la 4e édition en septembre 2019, 32.000 festivaliers autour de plus de 200 auteurs, faisant des "Livres dans la Boucle" un des évènements de la rentrée littéraire.

"Pour nous en tant que banque mutualiste attachée à notre territoire, c'est un plaisir d'accompagner une ville qui vit. Nous sommes partenaires des 24h du temps, nous avons participé au développement de la marque Besançon Booster de Bonheur et c'est logiquement que nous avons décidé de soutenir les Livres dans la Boucle" a pour sa part indiqué Elisabeth Eychenne, directrice générale du Crédit Agricole Franche-Comté. "Nous soutenons une ville qui vit, c'est d'ailleurs pourquoi nous avons décidé de conserver notre nouveau siège social totalement rénové au centre-ville de Besançon..."

105.000 € sur trois ans

Le Crédit Agricole de Franche-Comté  a signé une nouvelle convention pour les trois prochaines années avec Grand Besançon Métropole en charge de l'organisation de la manifestation. A lé clé, un chèque de 35.000 euros par édition soit 105.000 euros sur trois ans.

"Avec ce partenariat, le CAFC poursuit son engagement en faveur du développement pour tous en accompagnant un projet donnant l’accès à la culture" indique la banque mutualiste qui proposera cette année notamment des lectures privées au sein de l’atrium de son nouveau siège social pour ses clients sociétaires.

Info +

La politique de mécénat et de partenariat représente plus de 2 M€ distribué par le Crédit Agricole Franche-Comté (CAFC) pour le soutien au territoire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Coup de projecteur sur les 15 ans de NG Productions à Besançon et les prochains évènements

À l'occasion des 15 ans de NG Productions, nous avons rencontré le fondateur de cette société de productions de spectacles à Besançon, Hamid Asseila. Il nous raconte ses temps de forts notamment avec Elton John, son projet de festival sur quatre jours en 2023, sa vision sur l'épidémie de Covid-19 et les prochaines dates à ne pas manquer...

L’Orchestre universitaire de Besançon Franche-Comté donnera un concert sur un Dragon Boat !

L’Orchestre symphonique universitaire Besançon Franche-Comté a décidé de se lancer un nouveau défi en se produisant le 9 avril 2022 à bord d’un Dragon Boat (ou bateau-dragon) le long des berges de Port-sur-Saône… Cet événement sera suivi d’un concert dans le cadre de la lutte contre le cancer du sein.

Concerts debouts vs meetings politiques : « S’il y a des mesures, soit elles sont valables pour tout le monde, soit pour personne »

Concerts debout interdits, jauge limitée à 2000 personnes pour les grands rassemblements à l'exception des meetings politiques, interdiction de boire debout dans les bars… Le monde de la culture est dans l'incompréhension et redoute ces prochains mois. Le directeur de la smac La Rodia à Besançon nous en parle.

Sabine Weiss, la dernière photographe « humaniste » est décédée

Sabine Weiss aimait capturer les "morveux", les "mendiants" et les "petits narquois" croisés dans la rue : cette photographe, espiègle et rigoureuse, connue également pour ses photos de mode parues dans Vogue était la dernière disciple de l'école française humaniste. Comme Doisneau, Boubat, Willy Ronis ou encore Izis, Sabine Weiss, décédée mardi à 97 ans, a immortalisé la vie simple des gens, sans toutefois revendiquer une quelconque influence.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.61
ciel dégagé
le 19/01 à 3h00
Vent
1.25 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
100 %

Sondage