Lycée Jules Haag : les syndicats reconduisent la grève dès le 8 février

Publié le 06/02/2022 - 19:15
Mis à jour le 06/02/2022 - 19:15

Malgré une semaine de forte mobilisation, les syndicats des personnels du lycée Jules Haag à Besançon (CGT Educ’action, FO, SNES-FSU et SUD Solidaires) qui n’ont « toujours pas d’avancée significative » quant à leurs revendications, lancent un nouveau préavis de grève reconductible à partir de mardi 8 février 2022.

Manifestation devant le lycée Jules Haag le 3 février. © PLJB
Manifestation devant le lycée Jules Haag le 3 février. © PLJB

Pour rappel, les personnels du lycée Jules Haag sortent d’une semaine de mobilisation avec des revendications sur le nombre d’heures d’enseignements à la prochaine rentrée (DHG) et différents postes supprimés suite à la fusion.

"Malgré 4 jours de grève, plusieurs défilés en direction du rectorat, deux audiences et un vote négatif sur la DHG au conseil d’administration (accompagné de deux motions des élus enseignants et parents d’élèves votées à l’unanimité), le rectorat reste sourd à la demande", rapportent les syndicats.

Les élèves du lycée ont également été invités le 3 février à "remplir des cahiers de doléance sur leurs besoins réels, sans plus d’effet."

Une revendication accordée mais "cette mesure n’est donc pas suffisante"

Les syndicats expliquent que "le Rectorat campe sur sa position, expliquant que le lycée est doté équitablement avec une baisse liée au nombre d’élèves et que les dispositifs pédagogiques qui en découlent sont des choix internes au lycée (la fameuse « autonomie des établissements »). Nous répondons sur le premier point que bien qu’une demi-classe de seconde ferme à la rentrée, elle avait été ouverte l’an dernier sans attribution des moyens correspondants qui ne doivent donc pas être supprimés cette année. Sur le second point, nous constatons que la dotation prévue ne permet pas d’offrir aux élèves restant les mêmes dispositifs (options, spécialités, heures à effectif réduit) qu’à leurs aînés alors qu’il n’y aura aucune nouveauté en parallèle : il s’agit donc bien d’une dotation insuffisante et pas d’un choix interne."

Le Rectorat a communiqué samedi 5 février sur la transformation marginale d’heures supplémentaires en heures postes, unique revendication accordée. "Si elle améliore la situation des enseignants, elle ne changera absolument rien pour les élèves puisque le nombre d’heures total reste le même. Cette mesure n’est donc pas suffisante", selon les syndicats.

Les personnels resteront donc mobilisés la semaine prochaine. Ils indique laisser au Rectorat "le temps du dialogue social jusqu’à lundi soir, date du prochain conseil d’administration", mais ont déjà déposé dans l’hypothèse d’une réponse insatisfaisante un préavis de grève reconductible à partir de mardi 8 février.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon

PUBLI-INFO • Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon
SUPMICROTECH, l’École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques, organise une journée portes ouvertes samedi 9 mars 2024 de 9h à 17h. L’occasion pour les futurs élèves et les curieux de découvrir l’univers de cette école d’ingénieurs dont la réputation n’est plus à faire : on y apprend à concevoir et à réaliser les microsystèmes du futur, pour les secteurs du transport, du luxe et de la précision, de l’instrumentation ou encore de la santé !

UTBM Innovation Crunch time : un challenge XXL avec 60 entreprises et 1.300 étudiants ingénieurs à Montbéliard

Du 4 au 8 mars 2024, l’Axone deviendra le 4e campus de l’UTBM et recevra plus de 60 entreprises et association pour mettre 1.300 étudiants ingénieurs au défi lors de la cinquième édition de l’UTMB Innovation Crunch time. Ce challenge XXL est le défi technologique universitaire le plus important en Europe.

Un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et 3 crèches à Besançon

PUBLI-INFO • Jusqu’en 2026, la Ville de Besançon prévoit un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et trois crèches, il s’agit du ”plan écoles-crèches”. Dans ce cadre, une exposition sur les murs de la mairie est consacrée à ces travaux jusqu’à l’aboutissement des projets.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.95
légère pluie
le 01/03 à 6h00
Vent
4.07 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
92 %