Mandat de Jean-Louis Fousseret : des réunions publiques pour faire le point

Publié le 27/06/2019 - 11:59
Mis à jour le 27/06/2019 - 12:04

Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et président du Grand Besançon, s'est rendu ce mercredi 26 juin 2019 sur le site de maintenance du Tramway (Haut du Chazal) pour effectuer le bilan de son mandat avec les Bisontines et Bisontins. Deux autres concertations publiques suivront début juillet. 

PUBLICITÉ

Le lieu de la réunion était symbolique ce mercredi. Jean-Louis Fousseret a donné rendez-vous aux Bisontins au centre de maintenance de tramway (Haut du Chazal). Ce dernier, qui a suscité de vifs débats lors de son installation dans le paysage bisontin a, aujourd’hui, cinq ans. 

« 180 réunions ont été engagées sur le tramway », explique le maire de la ville. « Il accueille 40 000 voyageurs par jour et il va passer de 24 à 34 mètres », souligne-t-il en précisant que cette évolution était prévue dès le départ. « Il ne sera pas nécessaire de casser quoi que ce soit ». 

Naissance de l’institut régional du cancer, un événement qui a marqué le maire 

Point sur lequel Jean-Louis Fousseret est fier d’avoir apporté sa contribution : « l’institut régional du cancer ». « J’ai connu cette maladie dans mon entourage et je voulais faire quelque chose. Nous en avions discuté avec le professeur Pivot (aujourd’hui décédé). L’idée s’est ensuite orientée vers un centre privé, mais j’ai voulu qu’il soit public », lance le maire en poursuivant : « J’ai pris mon bâton de pèlerin et j’ai finalement ramené 10 millions d’euros ». Le sujet semble tenir à cœur au maire qui insiste sur le l’évolution de la recherche sur le cancer à Besançon. « Nous sommes une des villes les plus avancées en immunothérapie (Ndlr : qui cherchent à déclencher une réponse immunitaire du corps contre les cellules cancéreuses). C’est la médecine du 21e siècle. On cherche à guérir et tout cela se passe à une centaine de mètres de nous« . 

Quelques questions posées au maire… 

À quelques jours de l’ouverture au public de la maison de Colette, une Bisontine a souhaité savoir si cette dernière sera ouverte lors des journées du patrimoine. Ce à quoi le maire de Besançon répond favorablement. « On a envie de l’ouvrir, et même de créer une fondation. Nous aimerions accueillir un architecte, un écrivain ou encore un dessinateur… Pour ce qui est de cette maison, nous aurions peut-être dû faire les choses autrement, mais en tout cas, nous avons évité qu’elle ne soit détruite » (Ndlr : la maison a été rachetée par la ville à 300.000 euros ainsi que les meubles de Colette pour 20.000 euros). 

Autre question posée au maire, celle du devenir de la rue de La Parisienne avec l’ouverture d’un nouveau bâtiment sur cette même rue. Le maire se veut rassurant en expliquant qu’un rond-point sera construit pour sécuriser le carrefour. 

Concernant le tramway, il est également souhaité par un autre Bisontin qu’il se prolonge jusqu’à Chateaufarine. Ce dernier se pose également la question de l’attractivité de Besançon hors les murs. Le maire précise sur ce point « que chaque mois Besançon est évoqué au niveau national et qu’une nouvelle campagne de communication est mise en place en gare de Lyon et Dijon avec les 3B « Besançon, Booster de Bonheur…« .

Info +

  • Deux prochaines réunions se dérouleront les 2 et 3 juillet prochains à la Rodia puis à la MJC Palente.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Plus de cohérence ? Plus d'humain dans la politique ? Plus d'écologie ? Plus d'union ? Tels étaient les maîtres mots mis en avant lors de la conférence de presse qui s'est tenue ce mercredi 3 juillet 2019 salle Bidault au Kursaal de Besançon en présence de membres de "l'Équipe", composée de plusieurs formations politiques à savoir d'élus d'EELV avec en tête Anne Vignot, du PCF, ou encore "À Gauche Citoyen"et quelques dissidents du PS …

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.21
ciel dégagé
le 16/07 à 9h00
Vent
2.22 m/s
Pression
1018.12 hPa
Humidité
58 %

Sondage