Manifestation : l'intersyndicale dénonce " le mépris et la violence déployés contre eux et contre les agents"

Publié le 21/11/2017 - 09:11
Mis à jour le 22/11/2017 - 09:33

L'intersyndicale (CFDT, UNSA, CGT, CGT-FO et FSU) s'exprime ce lundi 20 novembre 2017 suite à la séance plénière de vendredi dernier appelée "vendredi noir" par les syndicats. Marie-Guite Dufay, la présidente de région a présenté le contesté "contrat social" et notamment les nouveaux régimes indemnitaires des agents de la région.


confrencedepressegrveintersyndicalagents.JPG
© Hélène Loget
PUBLICITÉ

Suite à l’assemblée plénière, les représentants du personnel de toutes les organisations syndicales dénoncent :

  • « Le mépris et la violence déployés contre eux et contre les agents alors qu’ils ne faisaient qu’exercer leur mandat, à savoir défendre les acquis des agents : vigiles à Besançon et Dijon, trois contrôles avant d’entrer au CT le 16, vigiles musclés et police le 17.
  • Le déni de transparence et de démocratie : refus de laisser entrer une délégation devant l’assemblée pour expliquer les problèmes.
  • La désinformation scandaleuse, reprise au bond par Mme Montel : NON, nous n’avons pas 50 jours de congés, mais des RTT, c’est-à-dire des heures faites et récupérées… mais autant de perdues !!!« 

Les représentants du personnel de toutes les organisations syndi-cales « remercient les agents de s’être mobilisés. A chaque mobilisation vous nous avez permis de faire barrage à des projets scandaleux ». Obtenu :

  • « Réduction des écarts entre primes des DG-DGA et catégories C
  • Maintien des primes pour les contractuels
  • Fourchette de temps dans les lycées de 39 à 42h
  • Rétablissement d’une part des jours exceptionnels (mariage, décès…)
  • Récupération à 8h au lieu de 3h30 sous forme de 6 demi-journées
  • Et en plénière, in extremis le -« badgeage a posteriori »-  qui remet le temps de mission au réel (et non à 7h48 de forfait) etc… »

Les représentants du personnel de toutes les organisations syndicales revendiquent dès à présent :

  • « La communication immédiate des modifications apportées au documents en CT et en plénière
  • Une profonde modification des modalités de dialogue social ( comptes rendus, documents suivis et évolutifs, précision, état d’esprit de véritables négociateurs, respect…)

Les organisations syndicales se retrouveront très prochainement en intersyndicale.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

HLM du Grand Besançon et SAIEMB : une mobilisation contre la fusion prévue ce mercredi

HLM du Grand Besançon et SAIEMB : une mobilisation contre la fusion prévue ce mercredi

Le projet de fusion entre l'office public HLM de Grand Besançon Habitat et la société d'économie mixte SAIEMB sera à l'ordre du jour de la réunion du conseil d'administration de Grand Besançon Habitat (GBH) ce mercredi 5 juin 2019. Aussi, une mobilisation est prévue en amont de cette dernière à 16h00 au 6 rue André boulloche à Besançon.

Marche pour le climat : 450 jeunes mobilisés ce vendredi à Besançon

Marche pour le climat : 450 jeunes mobilisés ce vendredi à Besançon

Les Eco’lié.e.s, (collectif de lycéens, collégiens et étudiants) suite à l’initiative de l’ECOllectif du 15 mars, effectuent une marche pour le climat ce vendredi 24 mai 2019 à Besançon. Le top départ a été donné à 10h30, Place de la Révolution. Des rassemblements s'étaient formés au préalable devant les établissements scolaires.

Crèches : les 3/4 des agents en grève ce jeudi à Besançon

Crèches : les 3/4 des agents en grève ce jeudi à Besançon

MIS A JOUR • Le syndicat FO communaux de Besançon appelle les agents de la Direction Petite Enfance de la ville de Besançon à une journée de grève jeudi 23 mai 2019 dans le cadre d'une journée d'action nationale contre la réforme de la loi fixant les conditions des modes de garde. Un rassemblement est organisé à 14h esplanade des droits de l'homme. 152 sur 200 agents de la petite enfance se sont déclarés grévistes, selon FO.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.81
ciel dégagé
le 17/06 à 21h00
Vent
1.71 m/s
Pression
1017.02 hPa
Humidité
90 %

Sondage