Alerte Témoin

Manifestations "flash" : la génération 2.0 rallie le monde à ses causes

Publié le 13/11/2013 - 15:02
Mis à jour le 14/11/2013 - 08:10

Ces derniers temps à Besançon, on a pu constater une montée de manifestations "flash", actions et mobilisations organisées par des anonymes. Sans appartenir à un syndicat ou une association, ces personnes utilisent les réseaux sociaux pour en rallier d'autres à leur cause.

DSC_4306.JPG
Lors du rassemblement devant la Préfecture du Doubs demandant le retour de la famille Dibrani ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Selon la police, ce type de rassemblement n'existait pas il y a encore six ans. Ce ne serait que depuis ces trois dernières années que des initiatives individuelles se créent par le biais des réseaux sociaux et se retrouvent dans la rue. 

"En général, les organisateurs sont victimes d'un problème personnel, le globalisent et cherchent d'autres personnes touchées par ce même problème. Ils ont une seule thématique et c'est ce qui fait leur force" explique un fonctionnaire de police."C'est à nous de les guider pour leur indiquer la marche à suivre pour créer ce genre d'événement" ajoute-t-il.

A Besançon et ses alentours, les services de police annoncent deux manifestions de ce genre notamment une marche pour la petite Fiona pour lutter contre les enfants victimes de violences familiales le 20 novembre prochain et le 23 novembre, un appel à la mobilisation de pères de famille qui souhaitent la garde de leurs enfants et défendre leurs droits.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Réforme des retraites : blocage de l’usine d’incinération et manifestation devant la sécurité sociale à Besançon

17 manifestations en Bourgogne-Franche-Comté • L'intersyndicale (CGT, FO, UNSA, SUD) des territoriaux de la Ville de Besançon, de la communauté urbaine du Grand Besançon Métropole et du CCAS, a appelé au  blocage de l'usine d'incinération des déchets de Besançon  jeudi 20 février à partir de 7 heures. Les syndicats ont par ailleurs déjà lancé un nouvel appel à se mobiliser autour du 8 mars, la journée pour les droits des femmes. Elles seraient, selon les syndicats, "les plus grandes perdantes", avec ce projet de loi sur les retraites"

Art en grève : « Sans un vrai statut, plus de statue… »

Les créateurs se sentent délaissés par les pouvoirs publics. Pour se faire entendre, un groupe du collectif Art en Grève Besançon a décidé dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 février 2020 de "mettre en grève" une douzaine de statues du centre-ville de Besançon en leur plaçant un sac sur la tête...

Baisse de moyens dans les collèges et lycées : « Blanquer déclare la guerre aux pauvres ! » (Snes)

Le syndicat dénonce la baisse de moyens pour la rentrée 2020 avec 30 postes retirés dans les collèges et lycée de l'académie de Besançon. Le Snes FSU précise que les volumes de retraits d'heures les plus importants concernent les établissements technologiques et ceux situés en zone d'éducation prioritaire comme à Planoise.

Station de Métabief

Publi-info