Une journée avec ... Sylvie Zavatta, directrice du Frac Franche-Comté (1/5)

Publié le 10/10/2016 - 11:02
Mis à jour le 15/04/2019 - 12:21

Le FRAC propose deux nouvelles expositions pour cette fin d’année. A cette occasion, maCommune.info vous invite à passer une journée en compagnie de sa directrice Sylvie Zavatta.

 ©
©

Mêler les disciplines

La date butoir du vernissage approche. Dans la blancheur presque immaculée des salles d’exposition et malgré une ambiance apparemment calme, toute l’équipe s’affaire au montage des deux prochaines expositions. Directrice du FRAC, Sylvie Zavatta parcours les salles laissant deviner un léger trac que les nombreuses années d’expérience n’ont pas réussi à faire disparaître. "Le vernissage a lieu dans quelques jours, il y a des nocturnes qui se préparent" confie la directrice.

A la tête du FRAC de Franche-Comté depuis 2005, Sylvie Zavatta prône le mélange des genres, latransdisciplinarité. Son propre parcours en est témoin puisque Sylvie a suivi simultanément deux licences, en lettres modernes et en histoire de l’art. Après avoir poursuivi ses études en DEA d’histoire de l’art à Rennes, elle se voit confier la direction du FRAC de Basse-Normandie à l’âge de 26 ans. Elle y mène une réflexion sur la relation entre l’art contemporain et l’architecture, l’urbanisme.

"J’ai toujours fait en sorte de contextualiser, d’apporter un ancrage local aux actions du FRAC. La Basse-Normandie est une région qui a du se reconstruire après la guerre, c’est pourquoi la question de l’urbanisme y est importante " explique Sylvie Zavatta.

Après 15 ans à ce poste, l’envie de pousser de nouvelles portes, de mêler de nouvelles disciplines se fait plus forte et Sylvie Zavatta prend la direction de l’École des Beaux-Arts du Mans en 2001. Quatre années plus tard, c’est le projet de construction d’un bâtiment que porte le FRAC de Franche-Comté qui la séduit et lui donne envie de rejoindre cette nouvelle aventure, qu’elle poursuit et souhaite continuer à poursuivre.

  • A suivre, les autres épisodes de "Une journée avec... Sylvie Zavatta" chaque jour jusqu'à vendredi

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Une Journée avec Sylvie Zavatta

Culture

Le retour Eurocks gâché par un violent orage : sept blessés dont un grave

Violentes bourrasques et violentes averses ont balayé jeudi le site des Eurockéennes de Belfort, faisant sept blessés, dont un grave, et gâchant ainsi le retour du festival. Compte tenu des dégâts, le festival ne pourra pas reprendre ce vendredi. Les festivaliers croisent les doigts pour les soirées de samedi et dimanche 

Les Eurocks post-Covid signent leur grand retour

Après deux éditions annulées à cause du Covid-19, les Eurockéennes de Belfort signent à partir du jeudi 30 juin 2022 leur grand retour avec le concert événement de Muse et une ambition, rassembler la jeunesse lors d’une 32e édition éclectique et réaliste, dans un contexte économique morose.

C’est la réouverture du Musée du Temps… 20 Temps !

PUBLI-INFO • Le musée du Temps a ouvert ses portes en juin 2002 après plus de dix ans de travaux, dans un lieu emblématique du patrimoine bisontin et l’un des plus beaux édifices Renaissance de l’Est de la France, le palais Granvelle à Besançon. Vingt ans plus tard, après quelques mois de fermeture liés à des aménagements pour l’accessibilité du public en situation de handicap, le musée rouvrira le 18 juin 2022, rajeuni et complété d’aménagements visant à améliorer l’accueil et la visite du public.

20 ans, accessibilité, Charles Belle… Le Musée du Temps rouvre ses portes le 18 juin à Besançon !

Ouvert pour la première fois le 22 juin 2002, le Musée du Temps dans la cour du palais Gravelle à Besançon rouvre ses portes samedi 18 juin 2022 après 7 mois de travaux pour le rendre plus accessible. En même temps, ce musée fêtera ses 20 ans. Laurence Reibel, directrice des lieux…

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.25
partiellement nuageux
le 01/07 à 12h00
Vent
2.85 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
28 %

Sondage