Michel Josse : "Arrêtons de tirer à boulet rouge sur le Tram"

Publié le 19/10/2012 - 18:04
Mis à jour le 19/10/2012 - 18:05

Voilà au moins un soutien qui va ravir Jean-Louis Fousseret. À l'heure de la soupe à la grimace pour de nombreux Bisontins touchés par les bouchons dus au chantier du tramway, l'ancien conseiller municipal et actuel vice-président du Modem du Doubs soutient plus que jamais le projet. Pour lui, il faut faire avec les travaux, positiver et penser à l'avenir plutôt que de se lamenter et de dénigrer. 

 ©
©

Voilà une position qui va mettre un peu de baume au coeur au maire de Besançon. Alors que les rumeurs vont toujours plus vite que les travaux, Michel Josse se positionne clairement "pour" le futur Tramway dans un esprit qu'il veut positif et constructif. "Arrêtons la sinistrose. Pensons à l'avenir et pensons positif ! Le chantier est là. C'est une réalité. Mais plutôt que de râler sans cesse sur les désagréments, de se quereller sur les chiffres, voyons un peu plus loin et regardons ce que le tram va apporter" explique le vice-président du Modem du Doubs qui se détache ouvertement sur ce sujet des positions du conseiller centriste Philippe Gonon. "Si politiquement, sur des sujets nationaux,  je ne suis pas en accord avec Jean-Louis Fousseret, je suis en revanche pour ce projet qui va embellir la ville. Les élus se doivent de penser à l'intérêt général et non à leurs guerres politiciennes stériles..."

 "Valorisons le tramway auprès des habitants du Grand Besançon "

Michel Josse regrette de n'entendre que les échos négatifs liés au Tram. "En tant que trésorier de l'office du tourisme de Besançon, j'ai rencontré des hôteliers qui travaillent intelligemment avec la ville. On ne les entend pas. Ils font avec les travaux et trouvent des solutions constructives quand il y a un problème. C'est ce que tout le monde devrait faire...Il faut inciter à faire venir les touristes et les consommateurs au centre-ville malgré ces désagréments passagers et non les en dissuader."

"il faut dès à présent se réjouir de la venue du tramway" 

Dans son argumentation, Michel Josse n'hésite pas à faire le parallèle avec les grands travaux du Baron Haussmann qui ont transformé Paris durant la période 1852-1870.  "Son idée maitresse était la suivante - une meilleure circulation de l’air et des hommes. À cette époque, il y avait déjà d’énormes problèmes de circulation avec des rues très étroites. C’était un visionnaire, il a été beaucoup critiqué en son temps et il a même été remercié en 1870 suite à de multiples attaques en tout genre.... "

L'ancien conseiller municipal invite les habitants à se projeter en 2014-2015 à la fin des travaux lorsque le tram sera mis en service : "Préservation de l’environnement, déplacement rapide et facile, amélioration de la qualité de vie, développement économique avec liaison Hôpital , Gare, Zone des Marnières et les haltes ferroviaires(portes de Vesoul,  Ecole-Valentin, Miserey et Auxon). Je suis sûr que dans quelques années, le tramway fera l’unanimité des habitants du Grand Besançon". Rendez-vous dans un peu moins de trois ans...

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Elections départementales 2021 : les candidats doivent s’inscrire du 26 avril au 5 mai

Les élections départementales se dérouleront le 20 et 27 juin 2021 en France, en même temps que les élections régionales, afin de renouveler les 95 conseils départementaux de la France. Les candidats et leurs suppléant souhaitant se présenter à cette élection doivent se faire connaître en binôme (composé d’une femme et d’un homme) en préfecture entre le 26 avril et le 5 mai 2021.

Sécurité : 43 policiers supplémentaires dans le Doubs d’ici fin 2021

Dans le cadre de son déplacement sur le thème de la sécurité ce lundi 19 avril à Montpellier, le président de la République Emmanuel Macron a confirmé le déploiement de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires sur la durée du quinquennat. Dans le Doubs, 43 postes de policiers seront créés sur l'année 2021.

Covid: Macron s’entretient avec une quinzaine de maires par visio jeudi

Emmanuel Macron réunit ce jeudi 15 avril 2021 vers 16h en visioconférence une quinzaine de maires "représentatifs des territoires et des sensibilités politiques" pour faire un point sur la crise sanitaire et l'épidémie du Covid-19. Il  présidera ensuite une réunion avec une dizaine de ministres pour examiner les protocoles de réouverture. 

La troisième vague « n’est pas derrière nous », la situation se dégrade en Franche-Comté

La troisième vague de l'épidémie de Covid-19 "n'est pas derrière nous" et le "pic des hospitalisations n'est pas atteint" malgré des "signaux encourageants", a rapporté mercredi  Gabriel Attal. Le porte parole du gouvernement parle d'une  "évolution qui paraît plus dégradée" dans les départements de l'Est de la région : Haute-Saône,  Doubs,  Territoire de Belfort et Jura.

J. Odoul : « Je ne suis pas blonde, moi !  » Une remarque qui ne passe pas…

"Je ne suis pas blonde, moi !" : la petite phrase du candidat RN à l'élection régionale en Bourgogne-Franche-Comté face à Florence Portelli, vice-présidente LR de la région Ile-de-France fait le buzz. Julien Odoul y est accusé de sexisme primaire. Il s'en défend et parle d'un trait d'humour populaire.

Ce que vous devez savoir sur les élections régionales et départementales 2021

Initialement prévues en mars 2021, les élections régionales et départementales seront programmées les 20 et 27 juin 2021, avec des aménagements (campagnes dématérialisées encouragées, vote par procuration facilité, accélération de la vaccination pour les assesseurs, généralisation de l'ouverture des bureaux jusqu'à 20 heures). Ce qu'il faut savoir…  

Régionales et Départementales : décalage d’une semaine, meeting en plein air et vaccination des assesseurs ?

Jean Castex a obtenu ce 13 avril 2021 l'aval massif de l'Assemblée au maintien en juin des élections départementales et régionales, mais décalées aux 20 et 27 juin, avec des protocoles renforcés face à l'épidémie du Covid-19, après une polémique sur une consultation directe et in extremis des maires.

Annulation des festivals cet été : le sénateur Perrin écrit à la ministre de la Culture…

En 2021, le festival des Eurockéennes de Belfort est annulé pour la deuxième année consécutive en raison de l'épidémie de Covid-1. Le sénateur du Territoire de Belfort a écrit, le 9 avril dernier, à la ministre de la Culture, un courrier relatif aux attentes des forces organisatrices des festivals "à jauge debout".

Régionales : le Premier ministre devrait proposer de décaler le scrutin d’une semaine fin juin

Le Premier ministre Jean Castex va proposer mardi13 avril 2021 au parlement que les élections régionales et départementales aient bien lieu au mois de juin, "peut-être en décalant" le deuxième tour au 27 juin, selon le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.24
partiellement nuageux
le 20/04 à 6h00
Vent
1.01 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
97 %

Sondage