81 % des Francs-Comtois contre le cumul des mandats des élus locaux

Publié le 20/03/2014 - 08:25
Mis à jour le 21/03/2014 - 07:24

Les Français sont massivement favorables (80%) à l'application stricte du non-cumul des mandats pour les élus locaux, ainsi qu'aux plafonnements de leur revenus (81%), selon un sondage LH2 pour France Bleu et la Presse régionale. Les Francs-Comtois se situent dans la moyenne nationale mais sont plus préoccupés par le développement économique, la sécurité et la vie culturelle…

photo.jpg
© roman
PUBLICITÉ

A quelques  jours du premier tour, dimanche, des élections municipales, ils sont 50% à se dire « très favorables » et 30% « plutôt favorables » à un strict non-cumul des mandats. 

Plus des deux tiers (68%) des personnes interrogées sont par ailleurs favorables à « la réduction des échelons locaux« , contre 15% qui n’y sont pas favorables. De plus, 78% d’entre elles, contre seulement 18%, jugent importante « la transparence des revenus des élus locaux« .

Moins d’un tiers des Français (29%) se déclarent en revanche « favorables » à l’ouverture du droit de vote aux étrangers non communautaires pour les élections locales, contre 64% qui n’y sont pas favorables.

Un petit quart (24%) estime par ailleurs que réserver des « places à des personnes issues de l’immigration au sein des listes de candidats aux élections locales » serait « important« , contre 68% d’un avis contraire.

65% des français plutôt optimistes sur l’avenir de leur commune

Les Français sont à 65% plutôt optimistes sur l’avenir de leur commune (62% pour la Franche-Comté) , alors que 29% ne le sont pas. 6% ne se prononcent pas. L’optimisme est le plus marqué en Aquitaine (75%), Midi-Pyrénées (72%), en Pays de la Loire (70%) et en Bretagne (70%).

Le « développement économique local » arrive en tête de leurs attentes pour la prochaine mandature, avec 57% de réponses positives, devant la sécurité 49% et l’environnement local (43%). Suivent dans l’ordre les conditions de circulation (36%), les transports en commun (32%), la vie culturelle (31%), les établissements scolaires (30%), l’aide sociale (25%), les sports et les loisirs (22%).

L’enquête LH2 a été réalisée via internet  du 24 février au 3 mars auprès de 5.111 personnes de 18 ans et plus (dont 107 Francs-Comtois)  selon la méthode des quotas.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.57
couvert
le 20/10 à 6h00
Vent
3.06 m/s
Pression
1006.3 hPa
Humidité
93 %

Sondage