Jean-François Humbert veut donner un sens aux votes des Bisontins

Publié le 10/01/2014 - 18:17
Mis à jour le 11/01/2014 - 12:09

Qui doutait que le sénateur Jean-François Humbert eût la volonté d’aller jusqu’au bout de la campagne des municipales ? Le candidat dissident de la droite et du centre  à Besançon va installer son local de campagne au 5 rue des Granges en lieu et place de l’ancien magasin de décoration  “Manhattan H &G ”. Les panneaux ont été installés ce vendredi 10 janvier en fin de journée. 

jean_francois_humbert_vitrine.jpg
L'installation du local de campagne de jean-François Humbert rue des Granges a interpellé de nombreux Bisontins ce vendredi après-midi © af

muncipales 2014

PUBLICITÉ

En août dernier, lors de sa candidature, il avait déclaré vouloir aller jusqu’au bout. Il semble que Jean-François Humbert n’ait pas changé d’avis. Il a trouvé un bel emplacement pour son local de campagne. On parlait un temps de la rue Petit. Finalement c’est au début de la rue des granges que le sénateur du groupe UMP  (mais non encarté à l’UMP, nuance !, a décidé de s’installer. Une superficie assez grande et en plein coeur de ville pour y tenir notamment des réunions. 

Jean-François Humbert se dit donc prêt à aller jusqu’au bout. A-t-il les 55 noms pour présenter une liste à Besançon. Une liste au centre et sans étiquette. Le sénateur du Doubs déclare vouloir  attendre la fin du mois, comme tout le monde, pour donner les noms de ses colistiers. “J’ai connu des systèmes de pillages de colistiers et je ne veux pas revivre la même aventure…(…)J’ai annoncé un timing immuable depuis ma candidature et je m’y tiendrai”. Le sénateur déclare avoir donné un coup de collier pour la préparation de sa campagne depuis 15 jours et semble décidé.

Le slogan : “Nous donnerons un sens à vos votes”

Loin des “Tous pour Besançon et Besançon pour tous ” de Jean-Louis Fousseret ou des “Besançon, avec vous et pour vous”, Jean-François Humbert a choisi un slogan en phase avec son projet. “Nous, car il s’agit d’une équipe, et du sens, car je pense que les gens n’iront voter que s’ils savent pourquoi ils vont voter. Il faut donner du sens à cette campagne…” 

Avec cette installation, les derniers épisodes liés à l’affaire du BisonPeint, la conférence de presse annoncée ce samedi des anciens amis de Jean-Louis Fousseret, Didier Gendraud et Franck Monneur, la campagne s’est soudainement accélérée à Besançon. Enfin… 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

72 maires et élus locaux de droite et du centre expriment leur soutien à Macron

72 maires et élus locaux de droite et du centre expriment leur soutien à Macron

72 maires et élus locaux de droite et du centre ont exprimé dans une tribune, diffusée samedi par le Journal du Dimanche, leur soutien à Emmanuel Macron, au moment où le parti de droite Les Républicains subit une crise profonde après sa déroute aux élections européennes. Parmi eux, on retrouve notamment le maire  "Agir" de Vesoul, Alain Chrétien.

Emmanuel Macron au vernissage de l’exposition « Yan Pei-Ming face à Courbet » lundi 10 juin

Emmanuel Macron au vernissage de l’exposition « Yan Pei-Ming face à Courbet » lundi 10 juin

Le programme de la visite présidentielle • Le président de la République sera bien à Ornans ce  lundi 10 juin 2019  le jour même du bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet (10 juin 1819) pour l'inauguration de la nouvelle exposition "Yan Pei-Ming face à Courbet". Cette dernière fait partie des 15 en France ayant reçu cette année le label "Exposition d’intérêt national" du ministère de la Culture. Le Président de la République sera accompagné par Franck Riester, ministre de la Culture, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités territoriales.

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Dans le cadre du projet de loi Organisation du système de santé e, débat actuellement au Sénat, le PS Martial Bourquin a déposé des amendements visant à lutter contre les déserts médicaux et propose le conventionnement sélectif  ou "territorialisé" des médecins libéraux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.75
partiellement nuageux
le 19/06 à 0h00
Vent
2.14 m/s
Pression
1012.44 hPa
Humidité
74 %

Sondage