Municipales à Besançon : le programme de la liste de Jean-Louis Fousseret

Publié le 15/02/2014 - 18:01
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:45

Pas d’annonces fracassantes lors de la présentation du programme 2014-2020 de la liste d’union PS -EELV (Verts) PC et SC (société civile)  ce samedi 15 février 2014 au centre Nelson Mandela dans le quartier Planoise à Besançon. L’équipe “renouvelée” de Jean-Louis Fousseret a présenté un projet “réaliste, mais ambitieux”, dans la continuité des deux précédents mandats. Voici les principales propositions, parmi les 250 du programme… 

Entouré d’une grande partie de ses colistiers, le maire sortant a présenté ce samedi matin les grandes lignes de son programme dont les propositions sont réunies dans un livret de 35 pages édité à 65.000 exemplaires et qui sera diffusé dans toutes les boîtes aux lettres de Besançon.

C’est un projet précis. Ce n’est pas un projet qui réinvente des choses qui existent déjà. C’est un programme empreint d’ ambition, car Besançon doit conserver son statut de capitale régionale, c’est un programme d’audace il faut oser innover, un programme réaliste qui tient compte de la réalité du terrain, des contraintes financières et administratives (…)   Nous voulons être efficaces et proches des Bisontins en nous appuyant des valeurs humaines. C'est projet d’avenir, car nous devons anticiper et aller de l’avant et prévoir les évolutions de la société. Enfin c’est un programme porté par l’expérience avec des élus qui ont une connaissance des dossiers de la ville…

Le maire sortant a décliné son programme autour de quatre axes principaux pour une ville  : 

  • sûre et proche 
  • créative et pour l’emploi 
  • solidaire et épanouissante 
  • écologique et durable 

Voici les principales propositions du candidat Fousseret.  

Une capitale sûre et proche des citoyens 

Finances 

  • Pouvoir d’achat : pas d’augmentation des taux des impôts locaux durant tout le mandat
  • Étude pour nouveaux services en régie (comme l’eau aujourd’hui)
  • Poursuite de la mutualisation des services avec le Grand Besançon et groupement de commandes 
  • Réductions du nombre d’adjoints (de 21 à 16) 

Sécurité 

  • Poursuite du déploiement de la vidéo surveillance, mise en place de la vidéo verbalisation et recrutement de 20 policiers municipaux (une cinquantaine aujourd’hui) 
  • Présence de la police municipale jusqu’à minuit en soirée et jusqu’à 2h du matin les jeudis, vendredis et samedis
  • Demande à l’État du renforcement des effectifs de la police nationale à Besançon (moins 40 policiers de 2002 à 2012) 

Quartiers 

  • 14 millions d’euros par an ( dès 2015) dédiés à l’amélioration de la vie dans les quartiers (réfection voirie trottoir) et à la propreté (brigades de propreté renforcées) 
  • Modernisation des aires de jeux, création de jardins familiaux, création d’une mairie “annexe” à Planoise
  • Valorisation des rives du Doubs avec requalification de la friche industrielle de la Rhodia (démolition fin 2014 - courant 2015), création d’une plage publique, 
  • Rénovation de la maison du peuple à Battant 

Démocratie participative 

Possibilité d'un référendum d’initiative locale à partir d’un seuil de 10% de signatures d’électeurs inscrits sur les listes 

Créative & pour l’emploi 

Emploi 

  • Développement de Témis Santé : création de «bio innovation» dédié à la médecine du futur  et la e-santé
  • Mise en place d’un club des entrepreneurs pour favoriser les collaborations entre chefs d’entreprises, responsables des formations et laboratoires
  • Création d’un espace Webtech dédié à l’économie numérique, d’une maison du numérique  (atelier fab-lab, show room de la créativité) 
  • Création d’un cluster : un espace collaboratif dédié aux industries culturelles et créatives (ICC)
  • Accompagnement de la création de nouvelles filières (industrie verte)
  • Développement des sites Viotte et Saint-Jacques 
  • Incubateur pour l’économie sociale et solidaire - Structuration et développement de l’économie circulaire (recyclage, réemploi)

Commerce 

“Il faut retrouver le dialogue avec les commerçants et restaurer la confiance ” a déclaré Jean-Louis Fousseret. “Le commerce au centre-ville a besoin de nous”

  • Dispositif de rachat et de rénovation des cellules vides (pépinière de commerce avec un manager de centre-ville du commerce et de l’artisanat) 
  • redynamisation du centre Saint-Pierre
  • Autonomie de l’office de commerce, 
  • Service “stewart” de livraison entre les magasins et les parkings 
  • Gestion du temps de parking depuis smartphone 
  • Création de Proxim’commerce pour les besoins des commerçants 

Tourisme 

  • Autonomie de l’office de tourisme 
  • Création d’un salon “Made in France” “made in Franche-Comté” à Micropolis Besançon
  • Aide à l’installation de jeunes talents de la gastronomie 
  • Création d’une bourse annuelle de l’horlogerie 
  • Création d’un festival destiné aux jeunes publics 

Enseignement supérieur 

  • Implantation du siège du CUE (communauté universitaire d’établissement) Franche-Comté Bourgogne. Compétence de l’université transférée à l’agglomération
  • Modernisation du campus
  • Ligne de transport en commun en site propre en 2015 pour desservir la Bouloie 
  • Conférence locale de la vie étudiante 

Santé 

  • Faire du pôle Minjoz un pôle d’excellence de la lutte contre le cancer  : création d’une fondation à vocation économique pour réunir les industriels et développer une nouvelle filière de l’e-santé 
  • Campagnes de mesures de la limitation de l’exposition aux ondes électromagnétiques 

Une capitale solidaire & épanouissante 

École 

  • Rythmes scolaires : quatre journées identiques de 5h15 (8h30 11h45 / 13h45 15h45
  • Construction d’un groupe scolaire en bas du quartier des Vaites - Tristan Bernard
  • Projet de rapprochement crèche-école pour les 2-3 ans
  • Horaires décalés dans certaines crèches 

Solidarités et lutte contre l’exclusion 

  • Handicap : tendre vers l’accessibilité universelle . Plan de la ville, des services en braille 
  • Accompagnement des familles monoparentales 
  • Création d’une délégation du droit des femmes 
  • Sur les six vice-présidents de l’agglomération : 3 hommes et 3 femmes 
  • Création d’un garage participatif 

Culture 

  • Renforcement du soutien aux acteurs locaux (Bastion,etc.) 
  • Création d’un “grand” évènement festif et populaire basé sur les acteurs locaux 
  • Création d’un festival jeune public en direction des familles et des scolaires
  • Nouveau lieu dédié à l’expérimentation et à l’expression artistique
  • Déplacement du Jardin botanique de la place Leclerc vers le parc de la Bouloie

Sport & Loisirs 

  • Soutien supplémentaire aux associations qui développent le handisport 
  • "Les jeux de la jeunesse” : rendez-vous bi annuel pour les CM1 Cm2
  • Création d’un salon du sport et des activités sportives et de loisirs 
  • Création d’un espace couvert dédié aux sports de glisse et sports urbains 
  • Étude d’un gymnase multisport complémentaire au Palais des sports
  • Étude d’opportunité pour l’implantation d’un équipement aqualudique aux Marnières (en lien avec le Grand Besançon) 
  • Études pour l’implantation d’un complexe cinématographique aux Marnières 

Une ville écologique et durable 

Logement 

  • Aider à la rénovation du parc de logement existant
  • Favoriser l’accession à la propriété aux primo-accédants en leur réservant une partie de nouveaux programmes à des coûts moins élevés
  • Nouveaux quartiers : Vaites, Vauban, Planches Relançon 
  • Baisse de la consommation d’énergie (Géothermie profonde) 

Transport 

  • Un titre de transport unique : un même ticket du bus au tram au TER (pour trajets dans l’agglomération) 
  • Création d’un ticket transport spectacle 
  • Création de lignes de bus structurantes (5h du matin à 1h du matin) 
  • Circulation : création d’un PC routier pour fluidifier le trafic en cas de besoin 
  • Ouverture d’une maison de la mobilité au centre Saint-Pierre 
  • Parking intelligent : disponibilités des places depuis un smartphone 
  • 350 places de stationnement en juin 2015 sur le parking pasteur (20 commerces) 

Smart city 

  • WIFI gratuit dans certains espaces publicsOutils de contrôle de gestion de 
  • Fibre optique pour  tous d’ici 2017
  • Création d’une maison du numérique 

Demain (dimanche 16 février), nous ferons un point plus complet sur la restructuration du pôle Viotte et Saint-Jacques. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Élections européennes du 9 juin 2024 : modalités pour s’inscrire et voter

Le 9 juin 2024, les Français en âge de voter et les ressortissants d’un État-membre de l’Union européenne résidant en France seront appelés à voter pour l’élection des représentants de la France au Parlement européen. Comment s'inscrire sur les listes électorales et voter ?

L’élu bisontin Kévin Bertagnoli dépose plainte pour “harcèlement” et “menaces de mort”

Le président du groupe Génération-s et adjoint en charge de la Démocratie participative et de la participation citoyenne à la Ville de Besançon, a décidé de porter plainte auprès du procureur de la République contre les auteurs de publications malveillantes survenues suite à son intervention lors du dernir conseil municipal de Besançon du 4 avril 2024.

Pancartes brandis par les élus RN en conseil régional : les réactions s’enchaînent…

+ Plainte du MRAP • Suite aux pancartes "Violeurs étrangers dehors" brandis par les élus du Rassemblent nationale en soutien au collectif Némésis durant le conseil régional du 11 avril 2024, les réactions s’enchainent… Pour rappel, Marie-Guite Dufay, la présidente de la Région, a indiqué son intention de porter plainte.

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Bourgogne-Franche-Comté : Marie-Guite Dufay veut porter plainte contre des élus RN après des pancartes anti-immigrés en plein conseil

Marie-Guite Dufay, la présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi 11 avril 2024 son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

”Violeurs étrangers dehors” : les élus du RN brandissent des pancartes en conseil régional de Bourgogne Franche-Comté

En soutien au collectif Némésis dont l’une des militantes avait brandi une pancarte ”Violeurs étrangers dehors” lors du Carnaval de Besançon le 7 avril, chacun des élus du Rassemblement national ont, à leur tour, affiché cette même pancarte lors de l’assemblée plénière au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté ce jeudi 11 avril.

À Besançon et Cussey-sur-l’Ognon, bientôt la création d’une zone agricole protégée : pourquoi ?

Jeudi 11 avril 2024, le projet de création d’une zone agricole protégée (Zap) à Besançon et Cussey-sur-l’Ognon sera soumis au vote des élus de Grand Besançon Métropole. Quels sont les objectifs ? Quel avenir pour ces zones ? François Presse, conseillère communautaire à Grand Besançon Métropole déléguée à l'Agriculture, nous explique.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.6
légères chutes de neige
le 18/04 à 6h00
Vent
1.57 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
91 %