Le programme “Besançon Génération Citoyennes” du duo Monneur-Gendraud

Publié le 19/02/2014 - 17:53
Mis à jour le 08/03/2014 - 13:47

Frank Monneur a présenté les grandes lignes de son programme condensé dans un livret d'une vingatine de pages, édité à 25.000 exemplaires. Voici les princiales propositions de la liste de "Besançon génération citoyennes"

2FranckMonneurMunicipales2014044.JPG
Didier Gendraud (à gauche) et la tête de liste Frank Monneur ©roman
PUBLICITÉ

Les trois priorités de Besançon Générations Citoyennes 

  1. Une ville attractive pour les entreprises 
  2. Une ville solidaire pour toutes les générations 
  3. Une ville qui rayonne, une vraie capitale de région 

EMPLOI 

  • Un Global Package (terrains à bas prix, fiscalité réduite sur trois ans, assistance ressource humaine…) pour aider implantation de nouvelles entreprises. 
  • Création de la Résidence de l’Artisan (stockage, mutualisation de services…) 
  • Commerce : Création d’un fonds municipal d’investissement (rachat et rénovation par la ville de locaux vides et des fonds de commerce non repris) et location à loyer modéré
  • Fiscalité : pas d’augmentation des taux communaux des impôts “y compris par rapport à l’inflation”

 FAMILLE 

  • Logement : programme de rénovation des logements pour gagner en efficacité énergétique et déconstruction des 408. Pas de programme de logement aux Prés-de-Vaux ni au Planches Relançon 
  • Petite enfance : “Il est plus facile de faire garder son enfant à Serre-les-Sapins qu’à Besançon, ce n’est pas normal” . Nouvelle crèche à Saint-Jacques, favoriser les regroupements des assistantes maternelles, rénovation et agrandissement si possible de crèches – Création d’aires de jeux ( notamment à Saint-Jacques) 
  • Rénovation dans les quartiers de lieux existant pour créer des salles de convivialité (fêtes de famille, etc.) 
  • Ramassage mensuel des monstres
  • École :  Renégociation sur les rythmes scolaires “Les enseignants n’ont pas été assez consultés dans les discussions” – Accélération du programme de rénovation des bâtiments

SOLIDARITÉ

  • Handicap : accélération du programme de mise en conformité des bâtiments municipaux 
  • Soutien à la construction de logement intergénérationnel notamment à Saint-Jacques 
  • Santé : “Une mutuelle pour tous” Achat groupé et négociations de tarifs préférentiels pour les Bisontins n’ayant pas ou plus possibilité de se payer une mutuelle. “Cela permettra de faire diminuer de près de moitié le coût de la mutuelle pour les Biosntins qui n’ont plus les de cotiser.

SÉCURITÉ 

  • Présence de la police municipale la nuit 7j/7. Brigade nocturne (jusqu’à 4h, 5h du matin) : emploi d’une trentaine de policiers municipaux et abandon du dispositif des correspondants de nuit qui “n’ont plus le rôle dont la ville a besoin” 
  • Une brigade à cheval ? 
  • Amélioration de l’éclairage public

CULTURE 

  • Sortir l’art des musées : oeuvres monumentales sur le trajet du Tram
  • Élargissement du Pass Musée
  • Le quai des artistes : “chaque mois, d’avril à octobre, le quai Veil Picard serait ouvert aux artisans d’art et aux artistes”
  • “Besançon Plage” ( projection de ciné en plein air
  • Trois Week-ends culture (théâtre et danse, musique, arts plastiques) 
  • Réaménagement du Bastion 
  • Implantation de la bibliothèque municipale et universitaire à Saint-Jacques 

SPORT & LOISIRS 

  • Besançon, “Terre de handball” : soutien aux équipes phares du hand à Besançon 
  • Soutien et valorisation des athlètes de haut niveau
  • Base aqualudique aux Prés-de-vaux et fosse pour les plongeurs 
  • Installations de proximité dans les quartiers (terrains, aires de remise en forme, etc.) 
  • Rénovation des équipements vieillissants 

UNIVERSITÉ

La collaboration entamée ne doit pas être une absorption. Besançon ne doit pas devenir la succursale de Dijon. Nous sommes inquiets pour la présence de la faculté de Lettres, voire celle de Droit

  • Soutien au dynamisme des échanges des étudiants internationaux. Et pourquoi ne pas les retenir ? 
  • Se battre pour conserver toutes les filières universitaires 
  • Ouverture vers la Suisse

TOURISME 

  • Craétion d’un sons et lumières autour des fortifications Vauban l’été 
  • Un centre des congrès à Saint-Jacques 
  • Réinventer le thermalisme local
  • Centre aqualudique à proximité du centre-ville
  • Suscité l’installation d’un grand chef gastronomique en offrant “pourquoi pas un tapis rouge à un candidat de la télé-réalité ?

TRANSPORT & CIRCULATION 

  • Extension de la piétonnisation en libérant le centre-ville des bus grâce à des navettes de petite capacité (12, 15 places) et à terme électrique rejoignant également la Citadelle. 
  • Gratuité de tous les parkings entre 12h et 14h 
  • “Pont suisse” pour relier le bas de la côte de Morre aux Prés-de-vaux qui accueillera un parking relais de 500 places extensibles à 700 places. navettes en direction de l’hypercentre
  • Bus à haut niveau de service en site propre des Prés-de-Vaux à la Zac Valentin via Micaud, Viotte, Haut de Battant, Bouloie, Témis, halte ferroviaire d’École-Valentin  
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

"Liste Utinam" • Le régionaliste a tenu une conférence de presse jeudi 18 juillet 2019 afin de faire connaître sa candidature officielle pour l'élection municipale de mars 2020à Besançon. Jean-Philippe Allenbach dit avoir déjà au moins une vingtaine de noms sur sa liste et dévoile les propositions que les autres candidats " ne pourront pas lui prendre". 

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.59
ciel dégagé
le 21/07 à 15h00
Vent
2.6 m/s
Pression
1022.13 hPa
Humidité
40 %

Sondage